Téléphonie Mobile

Les opérateurs mobiles se sont récemment affrontés sur le domaine des données mobiles. Après une fausse surprise de la part de Free Mobile, ce sont les données en illimité qui sont devenues une réalitépour les différents opérateurs, plus particulièrement chez Free Mobile, B&You et RED by SFR. Aujourd’hui, alors que les choses semblent se calmer, les parts de marché de chacun des quatre opérateurs et fournisseurs d’accès internet (Orange et Sosh ; SFR et RED by SFR ; Free Mobile ; Bouygues Télécom et B&You) évoluent.

Orange toujours premier, Free monte en puissance

Orange, l’opérateur historique, et loin devant ses concurrents avec 20,8 millions de clients, ce qui représente une part de marché de 37,3%, soit plus d’un tiers des clients pour lui seul. Juste derrière, Free annonce fièrement avoir 12,7 millions de consommateurs, tout juste plus que SFR et ses 12,3 millions, soit respectivement 22,8% et 22,2% des parts de marché. Enfin, en dernière place, on retrouve Bouygues Télécoms et ses 9,8 millions pour 17,6% des parts de marché. SFR est le groupe qui souffre le plus, puisqu’il perd 1,3 point sur ses parts de marché, et se retrouve maintenant dépassé par Free Mobile. Pour Orange, c’est de la stabilité avant toute chose, tandis que Bouygues Télécom et Free renforcent leurs clientèles.

SFR dans le rouge après une année noire

Les pertes subies par SFR ne sont pas surprenantes. Ces derniers temps, le groupe a reçu plusieurs amendes et est devenu célèbre pour son taux record de litiges. Pour rappel, à lui seul le carré rouge regroupait plus de 50% des litiges entre clients et opérateurs téléphonique. Le groupe est accusé de ne pas respecter les termes des différents contrats, et de ne pas toujours prendre soin des lignes fibres partagées.

Cependant, le réseau SFR, qu’il s’agisse de la fibre ou de la 4G, est l’un des plus étendu de France, et nul doute que le groupe se repose là dessus pour remonter la pente.

Free met ses concurrents au défi et vise la première place

Le 14 mars 2017 a marqué le début des hostilités lancées par Xavier Niel. Il y a d’abord eu une annonce sans rien de réellement retentissant, puis une attaque de la part de SFR. La lutte a amené les deux camps plus ou moins à armes égales avec une option révolutionnaire et novatrice : la 4G illimitée.

Initialement, Free voulait simplement anticiper la fin des frais d’itinérance, prévue pour dans trois mois à la mi-juin. Le groupe de Xavier Niel a réussi à augmenter fortement le nombre de ses abonnés en une année, et est aujourd’hui à percevoir comme un adversaire dangereux. La tension entre Free et SFR n’est probablement pas prête de se résorber.

quatre opérateurs

Les quatre opérateurs ensemble

Ce qu’il peut se passer en 2017 dans les télécoms

L’année qui vient s’annonce riche pour le domaine de la téléphonie mobile. Il y a tout d'abord une possibilité que l’on revienne à un système à trois opérateurs au lieu de quatre. Le fait est que de très fortes rumeurs d’un rapprochement entre Orange et Bouygues Télécom circulent. Les raisons et objectifs sont multiples et variés, mais les conséquences peuvent d’ores et déjà se deviner. Un retour à trois opérateurs aurait un impact quasi immédiat sur les prix pratiqués. Si il y a moins de concurrence, il y a ainsi logiquement moins d’enjeux à baisser les prix. De fait, ceux-ci pourraient se stabiliser. Voire même augmenter par le biais de la création de nouvelles offres. Ceci étant, avec Free dans l’équation et sa capacité à proposer des prix attractifs, difficile de spéculer précisément sur cet élément.

Ce qui peut changer également, c’est le rapport de force entre SFR et Free. À l’heure actuelle, les deux opérateurs sont au coude à coude, et la lutte n’est pas réellement finie. Enfin, nous ne sommes pas à l’abri de l'émergence d’un nouvel opérateur. Bien que n'étant pas la chose la plus probable, un opérateur pourrait aussi bien apparaitre que disparaitre.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments