Téléphonie Mobile

L’Arcep a publié un bilan de l’état d’Internet en France aujourd’hui. Parmi les éléments évoqués, il y a les usages qui sont fait de ce média encore jeune.Les chiffres, très nombreux dans ce bilan, sont particulièrement évocateurs. Il y a une intensification massive du trafic, ce qui est en parti dû à l’expansion de la 4G. Cette technologie qui permet le très haut débit sur les appareils mobiles est de plus en plus implantée, et utilisée.

25 millions de cartes SIM 4G en France

Les offres 4G sont très courues aujourd’hui et la quasi-totalité des offres mobiles proposent un accès à la 4G. Cependant, les usages de cette technologie sont nombreux et variés. Une offre 50 Mo ne permet ainsi que la simple navigation web ou encore la consultation et l’envoie de mails. Cependant, aussi simples soient-ils, ce sont déjà des usages qui génèrent du trafic internet. Et aujourd’hui, plus de 25 millions de cartes SIM en circulation permettent un accès à la 4G. 46 millions de cartes permettent l’usage de la 3G. Or, la 3G permet déjà l’utilisation d’Internet pour les choses les plus simples, même si la navigation n’est pas aussi agréable.

C’est donc bien la pénétration de la 4G dans notre quotidien qui a, en partie, amplifié le trafic internet. Cela est mis en avant par les offres mobiles toujours plus riches en données mobiles. Orange monte à 60 Go de données quand ses concurrents proposent jusqu’à 100, voire 200 Go dans certains cas. Les données illimitées sont mêmes devenues une réalité avec Free Mobile et SFR, pour ceux qui sont clients box.

technologie accès internet

Ce graphique montre bien la présence des connexion internet de différents types en France.

Des appareils 4G de plus en plus en plus présents et performants

Les appareils mobiles permettant l’usage de la 4G sont de plus en plus nombreux. L’augmentation de l’usage des smartphones est certes significative, mais pas autant que l’augmentation de l’usage des tablettes. Alors que le taux de la population détenant un mobile est passé de 88 à 93%, pour les tablettes, on est passé de 29 à 65%. Les mobiles sont d’ailleurs davantage implantés que les ordinateurs. Deux tiers des mobiles sont d’ailleurs des smartphones. Le seul appareil ayant accès à Internet qui est plus implanté que le téléphone mobile est la télévision. Cependant, celle-ci ne permet que le visionnage des programmes qu’elle reçoit par les lignes haut et très haut débit.

Le streaming représente 50% du trafic internet en France

En 2015, 84% des appareils de téléphonie mobile étaient des smartphones. Quand on sait que la 4G couvre actuellement 90% de la population, il n’est pas difficile d’imaginer à quel point son usage peut être intense. Ces usages peuvent aller bien au-delà de la seule navigation web. Un forfait 4G donne accès à un grand nombre de fonctionnalités en ligne, tel que le streaming, aussi bien de musique que de vidéos. Le bilan de l’Arcep mentionne d’ailleurs qu’en 2015, le streaming représente 50% du trafic internet en France. Cela passe par les usages d’hébergeurs de vidéos, type YouTube, ou d’application musicale telle que Spotify, Deezer ou Napster. Ces usages sont évidemment assez gourmands en 4G et demandent des forfaits avec au moins 20 Go pour des usages plus ou moins intenses et quotidiens.

part streaming trafic 4G

On le voit bien ici, le streaming est ce qui est le plus pratique sur internet, bien au dessus de toutes les autres activité.

Les autres usages d’Internet qui génèrent du trafic mobile

La navigation web et le téléchargement représentent chacun 15% du trafic. Ce sont les usages les plus courants pour ceux qui ne vont que peu sur Internet. Ainsi, le téléchargement ne renvoie pas nécessaire à de la musique ou des vidéos. Il peut s’agir du téléchargement d’une application pour votre smartphone, comme du téléchargement d’une image ou d’un document sur le web, et via un mail. Ces activités ne demandent pas forcément de gros forfaits, et les offres les plus humbles sont souvent bien adapté. Enfin, il y a le cas du P2P (peer-to-peer). Les usagers qui pratiquent cela, surtout avec un smartphone, ne sont pas les plus nombreux. Il s’agit de transmettre les données d’un usager à un autre, sans serveur intermédiaire. De fait, ce type d’usage permet d’échanger un grand nombre de données. Estimez ici votre consommation de données mobiles.

Smartphones : les nouveaux routeurs de partage de données

L’amplification du trafic internet via la 4G passe également par les nouveaux usages des smartphones. Jusque-là, il a été question des usages fait sur le smartphone. Cependant, celui-ci peut servir de modem, de routeur, pour partager les données mobiles. Selon les éléments partagés, les données consommées dépassent de façon plus ou moins fortes ce que proposent les petits forfaits, totalement inadaptés à ce type d’usage.

Le partage de données peut permettre de pallier à l’absence d’une box, ou même pallier à une connexion trop faible. Ainsi, pour accélérer un téléchargement trop lent d’un fichier, on peut préférer de passer par le partage de données. De même, cette solution permet de profiter d’un meilleur temps de latence, mais aussi d’avoir une connexion internet en extérieur si l’on capte bien la 4G. Ce système permet donc de pouvoir profiter d’Internet dans de très nombreuses circonstances et usages. De plus en plus de personnes utilisent cette solution, ce qui les amène à consommer facilement des dizaines de gigas. Cet usage est très adapté aux plus gros forfaits proposés par les opérateurs mobiles.

partage de connexion 4G

Le partage de connexion est possible avec la plupart des smartphones. Il permet de relier en Wi-Fi des appareils au smartphone pour profiter de la 4G capté par celui-ci.

Opérateurs : des offres mobiles toujours riches en données

Aujourd’hui, ce sont les données mobiles qui permettent de faire la différence entre les forfaits. À peu de chose près, tous proposent les appels, SMS et MMS en illimité. Selon les besoins, les forfaits vendus vont donc proposer de 20 Mo à 100 Go. Et ces valeurs peuvent encore augmenter. Avec Bouygues Télécom, une nouvelle option permet de profiter de 150 ou 200 Go de données. Et même, avec certains opérateurs, dont Free Mobile et SFR, il est possible de profiter des données illimitées. Pour Free Mobile, il suffit d’être également client box, et pour SFR, il faut, en plus d’être client box, choisir un forfait entrant dans la gamme SFR Family. La quantité variée de données présente dans les offres permet de répondre à un maximum de type de demandes, et donc de viser un maximum de client. D’autant plus que plus un forfait propose de données, plus il est cher. Ce qui permet aux opérateurs de générer des revenus plus intéressants. L'une des solutions existantes actuellement consiste à se tourner vers des abonnements bloqués. Le budget reste ainsi bien délimité.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Fier d\'être français
Invité
Fier d\'être français

Ce n’est pas pour autant que la qualité du réseau est bonne en France, selon certains opérateurs…