Téléphonie Mobile

Lundi 9 octobre, Tim Cook a fait un voyage éclair en France. Une seule journée aura suffi au PDG d'Apple pour ratisser l'Hexagone. Du Calvados à la capitale, la journée de Tim Cook a été riche et productive. C'est la deuxième fois que Tim Cook visite la France cette année, il était déjà effectivement là en février dernier. Une fois n'est pas coutume, le PDG d'Apple a décidé de partir à la rencontre des sociétés françaises et de les féliciter de leur succès. Il avait en effet déjà rencontré la startup VizEat lors de sa première visite. En outre, d'après l'agenda du Président Emmanuel Macron, Tim Cook était attendu à l'Élysée pour 16H15. Quels sont les enjeux d'une telle rencontre ?

Qu'a fait Tim Cook en France lors de sa visite ?

Tim Cook a d'abord rencontré les 42 salariés d'une usine située près de Caen, dans le Calvados

Ce n'est pas par hasard que le PDG d'Apple s'est rendu dans cette petite usine française du Calvados. Eldim est un fournisseur important de la firme américaine. C'est en effet là que sont manufacturés des composants essentiels à l'élaboration du Face ID de l'iPhone X. Cette usine est de fait spécialisée dans les technologies de mesures de la colorimétrie. Il apparaît que cela fait plus de 10 ans que la collaboration entre la petite entreprise française et la grosse entreprise américaine a vu le jour. Il apparaît également que cette collaboration soit appelée à durer puisque les relations semblent au beau fixe. Tim Cook a félicité le travail de Eldim depuis son compte Twitter.

Tim Cook a visité l'usine Eldim dans le Calvados

À Colleville-sur-Mer, Tim Cook a rendu hommage aux soldats américains

Tim Cook a poursuivi sa visite en Normandie en se rendant au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, endroit emblématique de la libération de l'Europe durant la seconde guerre mondiale. Il a tenu à rendre hommage “à ceux qui ont fait le sacrifice ultime”. Tim Cook a également cité une inscription gravée à l'intérieur de la chapelle : “Ne pensez pas seulement à leur mort. Rappelez-vous la splendeur de leur esprit.”

Tim Cook a rendu hommage aux soldats américains

Dans la capitale, Tim Cook a partagé un poulet avec l'équipe de My Little Paris

Tim Cook a quitté la Normandie pour Paris où il a rencontré les équipes de la société My Little Paris. Il s'agit d'une jeune société basée à Barbès, spécialisée dans la mode et les bons plans parisiens. Cette petite société, rachetée par auFéminin envoie des newsletters auprès d’une communauté de plus de 1,5 million de lectrices et de box surprises distribuées à plus de 80 000 abonnées. My Little Paris a édité pas moins de onze applications iOS. Le PDG d'Apple a salué la créativité et la passion à l'origine du succès de l'entreprise.

Tim Cook a déjeuné chez My Little Paris

Tim Cook s'est dit “très impressionné par l'expérience Coach Guitar”

C'est d'abord en français que Tim Cook s'est exprimé concernant Coach Guitar sur son compte Twitter. Il a aussi félicité l'équipe pour les 6 millions de téléchargements enregistrés jusque-là et s'est dit impatient de voir ce qu'elle fera par la suite. Pour rappel, Coach Guitar permet aux amateurs de guitare de prendre des cours gratuitement en ligne via des centaines de tutoriels qu'ils peuvent télécharger. L'application est également disponible sur l'App Store.

Très impressionné par l’expérience @CoachGuitar. Congratulations on 6M downloads! We can’t wait to see what you do next.

Tim Cook a été reçu à l'Élysée pour un entretien avec le président Macron, que se sont-ils dit ?

Macron ambitionne de changer la taxation du numérique en faveur de l'Europe

Dans la lignée de la politique européenne, Emmanuel Macron a à cœur de lutter contre l'optimisation fiscale pratiquée par les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon). Ces géants de l'internet sont pour le moment taxés sur les bénéfices réalisés dans des filiales situées dans des “paradis fiscaux” qui pratiquent de faibles taux d'imposition.

Les GAFA profitent d'un faible impôts en Europe grâce à des avantages fiscaux

Or, le 29 septembre dernier, les dirigeants de l'Union Européenne se sont réunis à Tallinn (Estonie) et une discussion s'est tenue à ce sujet. Il se trouve que c'est justement la France qui a initié le débat et la proposition de taxer davantage les GAFA a d'abord fait consensus. La France a en effet proposé de créer  une “taxe égalisatrice” sur le chiffre d'affaires des géants du net. Cette taxe égalisatrice amènerait les GAFA à être taxés sur le chiffre d'affaires réalisé dans chaque pays de l'Union. Cependant, les pays à qui profitent l'optimisation fiscale ne sont pas d'accord avec la proposition de Paris. L'Irlande, le Luxembourg, Malte et Chypre déclarent craindre les conséquences d'une telle mesure. Selon eux, cela pourrait freiner les investissements du numérique en Europe. La “taxe égalisatrice” n'a donc pas pu être mise en place puisque le projet nécessite l'unanimité des dirigeants européens.

Apple est sommé de rembourser 13 milliards d'euros à l'Irlande, la France a droit à une part du gâteau

Durant les quelques 45 minutes qu'a duré l'entretien entre Emmanuel Macron et Tim Cook, de nombreux sujets ont été abordés par les deux hommes. Évidemment, sujet sensible mais inévitable, la fiscalisation était au cœur de la discussion. Pour rappel, Apple paye ses impôts en Irlande depuis 1991. Après plusieurs années d'enquête, la Commission européenne a reproché à Apple d'avoir négocié un taux d'impôt inadmissible avec l'Irlande : 1 % au lieu de 12,5 %. En 2016, la Commission a donc condamné Apple à rembourser 13 milliards d'euros d'arriérés d'impôts à l'Irlande.

Margrethe Vestager est la commissaire européenne en charge de la concurrence

Margrethe Vestager est la commissaire européenne en charge de la concurrence, elle a déclaré que les accords fiscaux entre Apple et l'Irlande étaient illégaux.

Il se trouve que cette somme pourrait très bien être fractionnée entre les autres États membres de l'UE. Certains bénéfices auraient effectivement dû être enregistrés sur leur sol. La France est donc en droit de réclamer une part importante de ces arriérés d'impôts. L'activité de la firme à la pomme est en effet importante en France et elle ne cesse de développer ses investissements.

Apple devrait bientôt apporter son soutien aux startups françaises

Emmanuel Macron souhaite donc que les géants de l'internet dont fait partie Apple payent leurs impôts dans chaque pays où ils réalisent des bénéfices. D'après un proche de l'Élysée, “il y a un dialogue constructif qui se noue” entre la France et Apple au sujet de la taxation du numérique. Les deux hommes semblent s'accorder sur la nécessité de contribuer à l'économie du pays. Ils ont ainsi discuté de l'implantation d'Apple dans l'incubateur géant de Xavier Niel baptisé Station F. La firme de Tim Cook devrait apporter son soutien aux startups françaises. Ce soutien portera sur le développement de leurs applications et leur édition dans l'App Store.

Apple rejoindra Station F, l'incubateur de Xavier Niel prochainement

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments