Téléphonie Mobile

On l'annonçait vaincu, abattu, dépassé par la concurrence… Et pourtant, force est de constater que Apple survit assez bien au début d'année 2018. Les chiffres de son dernier trimestre viennent de tomber, et le constructeur est loin devant son dauphin Samsung en termes de vente de smartphones. Pourtant, la firme à la pomme était annoncée comme gravement touchée par les ventes semblait-il faibles de l'iPhone X. Tout compte fait, il semblerait que son dernier parangon technologique se soit finalement plutôt bien écoulé. Désormais en queue de peloton, Samsung aura fort à faire pour rattraper son retard. Réponse lors de la présentation du Samsung Galaxy S9, en fin de mois ?

Apple a connu un grand succès lors du dernier trimestre 2017, et devient le leader du marché

Les résultats proviennent de Strategy Analytics. Ce cabinet d'analyses affirme qu'Apple détient 51% du marché des smartphones. Et ce, grâce à un dernier trimestre 2017 de très bonne facture. Jamais auparavant l'industrie mobile n'avait engrangé autant d'argent. Au total, pas moins de 120 milliards de dollars ont été déboursés dans l'acquisition de smartphones au quatrième trimestre de l'année précédente. Dans cette somme, 61 milliard sont à porter au crédit d'Apple. Derrière, Samsung pointe à la deuxième place, avec près de 19 milliards de dollars dégagés sur le même exercice. Soit une part de 15,7% du marché mobile. Techniquement, il s'agit donc d'une belle victoire pour Apple par rapport à son rival de toujours. Néanmoins, il paraît important de remettre les choses en perspective. La firme de Cupertino est aidé par bien des critères pour asseoir sa domination.

Une belle performance d'Apple.

Apple a réussi un très bel exercice sur le dernier trimestre 2017. Avec plus de 51% du parc de smartphones, la société engrange trois fois plus d'argent que Samsung sur cette période.

Tout d'abord, les dernières moutures d'iPhone sortent au début de l'automne, avec cette fois-ci un retard pour l'édition anniversaire du smartphone d'Apple. L'iPhone X avait défrayé la chronique tant par ses performances que par le prix auquel il était proposé. Conjointement à cela, d'ailleurs, le cabinet de Strategy Analytics affirme que le prix moyen des smartphones a augmenté, passant de 255$ au quatrième trimestre 2016, à 300$ l'année suivante à la même époque. Difficile de ne pas y voir l'influence de l'iPhone X, au tarif jugé beaucoup trop onéreux à sa sortie. Grâce à cela, Apple se permet même de faire le double du chiffre d'affaires de tous les autres constructeurs réunis, Samsung et Huawei exceptés. Une très belle performance, indéniablement, de la part de l'ancienne société de Steve Jobs.

Les autres constructeurs en régression, lorsque Samsung s'apprête à reprendre son trône

Un aspect marquant de ce bilan est la régression des autres constructeurs de smartphones. En l'espace d'une année, ils ont perdu près de 3 milliards de dollars de revenus dans le secteur. Cela représente une part de 4% sur l'ensemble du marché mobile. Apple tire ainsi des revenus colossaux de ses smartphones. Dans le même temps, tant Samsung que Huawei sont en progression d'une année sur l'autre. Le trio de tête se consolide au gré des années. Dans le même temps, une bonne partie des autres constructeurs est désormais à la peine. Une impression qui rappelle la réluctance avec laquelle Sony et LG abordent désormais le marché du smartphone. L'industrie s'est désignée des champions, et avant le prochain bouleversement, rien ne semble devoir changer sur le podium du département mobile.

Une belle performance de Huawei, concurrent de Apple.

Avec son Mate 10 Pro, Huawei a un peu plus consolidé sa place de troisième vendeur de smartphones mondial.

Désormais, seules des modifications dans l'ordre des leaders devraient survenir. Comme on le sait, Samsung va présenter son nouveau modèle de Galaxy S9 et le S9+ au prochain Mobile World Congress de Barcelone. Dès le 26 février, de nombreuses informations seront données sur ce nouveau flagship du constructeur sud-coréen, attendu par toute la profession et ses observateurs. Les Galaxy S9 et S9+ de Samsung devraient être commercialisés dans la foulée. Indubitablement, et sauf accident industriel majeur, ce nouveau modèle devrait redistribuer les cartes entre Apple et Samsung. Huawei, lui, progresse de manière constante depuis maintenant des années, et consolide chaque jour un peu plus sa position de troisième leader mondial des smartphones.

Pour Apple, jusqu'ici, tout va bien… à quand l’atterrissage ?

Apple a donc vécu un début d'année 2018 plutôt positif. Pourtant, en public, la firme de Cupertino n'a que rarement paru à son avantage. Entre de nombreuses polémiques liées à la fragilité de son matériel, les impôts dont il doit s'acquitter, et bien d'autres éléments, l'ancienne société de Steve Jobs a semblé accumuler les problèmes. Toutefois, la firme a récemment pu effectuer son conseil d'administration, une réunion au cours de laquelle de nombreux résultats commerciaux ont pu être débattus. C'est à cette occasion que l'on a pu apprendre qu'Apple était devenu un leader sur le marché des montres, grâce à sa réputée collection AppleWatch.

Une belle performance pour Apple, toujours plus loin, toujours plus haut.

Tim Cook, qui a évoqué au cours d'une récente réunion sa propre succession, peut s'estimer rassuré. Il a porté haut le nom d'Apple, après le décès de Steve Jobs en 2011.

Ce dernier trimestre pourrait-il être la dernière page d'une belle histoire ? Au cours de cette réunion des actionnaires, Tim Cook a évoqué, pour la première fois, sa propre succession. Les premières pistes de réflexion la concernant seraient orientées vers la promotion en interne. Ceci, afin de conserver les spécificités de l'esprit Apple. En revanche, les dirigeants de la firme se félicitent tous de ce trimestre d'une grande qualité financière. Malgré cela, ils reviennent sur les attentes au Q1 2018, s'attendant à une baisse plus importante que prévue. La faute à un ralentissement de la production d'iPhone X ? Pas seulement. Le manque de nouveautés à proposer, la carence en sortie liée à la gamme Apple pourrait faire la différence. En l'attente, le groupe peut se féliciter de détenir plus de la moitié du marché mondial cette année.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar