Téléphonie Mobile

Les smartphones et la cybersécurité, c'est une histoire d'amour qui ne se termine jamais. Très récemment, des chercheurs américains ont mis en évidence des failles de sécurité importantes concernant la connexion aux réseaux mobiles LTE / 4G. Cela concernerait le chiffrement de données ainsi que l'authentification de l'utilisateur. Autant dire que les utilisateurs de smartphones ne sont plus en sécurité nulle part. La question se pose, dès lors : comment naviguer en toute quiétude sur les Internets ? L'accès au Wi-Fi est déjà considéré comme périlleux, particulièrement sur un réseau public. Ces derniers mois, de nombreuses menaces ont été repérées pouvant s'attaquer à des smartphones sans que leurs utilisateurs en aient conscience. Sera-t-il possible de se débarrasser de cette prochaine menace ?

À voir aussi : Skygofree, la menace ultra-virulente sur Android.

De nouvelles failles de sécurité repérées par des universitaires américains

C'est grâce à quatre chercheurs issus de l'Université d'Iowa et de l'Université de Purdue que l'on doit cette découverte. Ceux-ci ont créé un outil informatique, nommé LTE Inspector, destiné à repérer les vulnérabilités du protocole LTE. Avec cette invention, les chercheurs ont pu repérer pas moins de dix failles de sécurité. Grâce à ces brèches, des hackers pourraient aisément avoir accès à des informations confidentielles, mais également prendre la place d'un terminal au cœur d'un réseau donné, sans en posséder les identifiants. D'autres menaces planent également sur les utilisateurs de smartphones détenant un accès LTE / 4G. Cependant, il faudra une proximité assez importante pour que les pirates puissent profiter de ces failles. C'est certainement, jusqu'à présent, la difficulté qui a permis à ces failles de rester méconnues. Pour combien de temps encore ? Le document mis en ligne par les chercheurs est évocateur.

On pensait le réseau 4G plus sûr pourtant.

Alors qu'on pensait les seuls réseaux Wi-Fi néfastes pour les smartphones, cette nouvelle révélation met en garde contre les connexions mobiles en 4G.

Les chercheurs refusent, jusqu'à présent, de dévoiler le code des brèches remarquées grâce à LTE Inspector. Ils maintiendront ce cap jusqu'à la réparation des failles de sécurité. Toutefois, pour le moment, il ne semble pas y avoir d'alternative pour réparer ces brèches, et il faudra attendre que de grands opérateurs se penchent sur la question. En revanche, alors que de grandes compagnies procèdent à des expériences concernant la 5G, il semble que réviser le protocole LTE / 4G ne soit pas d'actualité. Malheureusement, ces dernières failles de sécurité viennent se greffer aux nombreuses alarmes sonnées au cours de l'automne sur la sécurité des smartphones.

À voir aussi : de plus en plus de menaces sur smartphone selon les laboratoires Nokia.

L'univers des smartphones mis à mal par les virus et autres failles de sécurité

Comme pour les humains, l'automne et l'hiver sont souvent l'occasion de voir proliférer des virus pour les smartphones. Dans ce registre d'esprit, au tout début de l'automne, les laboratoires Nokia avaient fait un bilan des menaces concernant les systèmes informatiques. Ce compte-rendu mettait en valeur une propension impressionnante de malwares et de menaces majoritairement orientés à l'encontre des smartphones. Une information confirmée, par la suite, lorsque de nombreuses menaces ont été repérées. L'une d'entre elles s'appelait Skygofree, et avait pu être repérée par les laboratoires de Kaspersky. Il s'agissait d'un cheval de Troie particulièrement virulent, qui pouvait activer de manière autonome le Wi-Fi lorsqu'il détectait des réseaux piratés. D'une même manière, Apple s'était fait épingler pour les failles de sécurité présentes au sein des leurs terminaux MacOS.

Les laboratoires Nokia mettent en garde contre les failles de sécurité.

Les laboratoires Nokia avaient révélé récemment la prégnance des attaques subies par l'environnement mobile, par rapport à celles affrontées par les ordinateurs.

Concernant cette nouvelle menace en revanche, on ne sait pas ce qu'il adviendra. Jusqu'à présent, les connexions Wi-Fi restaient les plus à mêmes de se faire pirater. Si les réseaux mobiles 4G dissimulent maintenant des failles de sécurité, le problème prend une toute autre ampleur. D'autant que ces brèches ont déjà pu être utilisées par des hackers auparavant. La cybersécurité est un secteur qui devrait être renforcé au cours des prochaines années. Ceci, afin de faire face à des menaces toujours plus présentes. En l'attente, les utilisateurs devraient faire attention à utiliser leurs smartphones dans des lieux isolés de toute personne malveillante.

À voir aussi : les opérateurs peuvent désormais collaborer avec le gouvernement contre le piratage.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments