Téléphonie Mobile

Le 1er mai, certains ne travaillent pas lorsque d'autres se félicitent. C'est en tout cas l'activité à laquelle s'est adonné Apple en annonçant les résultats de son second trimestre décalé de 2018. Des résultats, par ailleurs, historiques pour le constructeur californien. La firme à la pomme accuse un retrait dans ses ventes liées à la téléphonie, mais peut néanmoins se réconforter en constatant la variété de ses activités, ainsi que leur rentabilité. En tous les cas, une chose est sûre : Apple est loin de péricliter dans une industrie pourtant hautement concurrentielle.

Des activités annexes extrêmement rentables pour Apple : 61,1 milliards de dollars

Le marché de la téléphonie n'a pas été le seul à bénéficier d'une progression au cours de ce second trimestre. Les revenus généraux dégagés lors de cette période sont de 61,1 milliards de dollars. En comparaison du second trimestre de l'année 2017, il s'agit d'une progression de 16%. Les dividendes des actionnaires, de fait, sont de 2,73$, une amélioration de 30%. Pour parvenir à ce résultat, Apple peut se féliciter de la progression de son offre liée aux services. Ceux-ci, comportant entre autres les abonnements vidéo et musicaux, Apple Pay ou son Cloud, constituent 10% du résultat trimestriel de la société. N'occupant que 6,2% de ce bilan, les objets connectés du constructeur bénéficient d'une croissance de 36% tout à fait appréciable. Ce secteur comporte tant les Apple Watch que les Apple TV ou les résultats de Beats, la compagnie qui s'occupe des casques, autrefois dirigée par le rappeur Dr. Dre.

Les Apple Watch ne se sont jamais aussi bien vendues.

Les objets connectés, dont la fameuse Apple Watch, sont en pleine progression d'après le bilan trimestriel d'Apple.

Malgré tous ces motifs de réjouissance, deux bémols sont significatifs pour une entreprise qui voit toujours plus grand. En premier lieu, Apple n'est vraiment plus maître dans le domaine de l'informatique. La société accuse un retrait de 5% de son chiffre d'affaires, lié aux ordinateurs. Par la suite, la société californienne a annoncé des prévisions pour le prochain trimestre en-deçà des attentes des observateurs. Les revenus annoncés, se situant entre 60 et 62 milliards de dollars, ne correspondent pas à une concrétisation de l'effet iPhone X sur la durée. De fait, si les actionnaires ont pu être rassurés par ce bilan, les questions sur la rentabilité à long terme du smartphone haut de gamme d'Apple, l'iPhone X, sont toujours présentes.

Vendre moins, mais plus cher : une tactique payante pour Apple

Bien évidemment, la consultation des résultats financiers concernant le second trimestre d'Apple était attendue de pied ferme. Pour tous les observateurs de la firme de Cupertino, c'était l'occasion d'analyser l'effet iPhone X sur les revenus du constructeur. Lors de la présentation des résultats financiers du premier trimestre, Tim Cook avait annoncé la couleur. Le dirigeant d'Apple souhaitait présenter pour le second trimestre décalé un bilan historique. Comme souvent par rapport à Apple, les déclarations dont se fendent ses têtes pensantes se vérifient. La compagnie américaine enregistre, avec ce dernier trimestre, des résultats historiques pour la firme. “Nous sommes ravis d'annoncer le meilleur trimestre de l'histoire d'Apple“, est ainsi cité Tim Cook dans un communiqué de presse préalable à ce second bilan annuel. Pourtant, la répartition des revenus est inégale, et révèle des activités subsidiaires rentables pour Apple.

Tim Cook, CEO de Apple.

Tim Cook, dirigeant d'Apple, avait raison. Les résultats du second trimestre décalé sont réellement historiques pour le constructeur californien.

Le coeur de ces revenus reste néanmoins le smartphone. Si le volume de vente régresse quelque peu par rapport à l'an passé, les iPhone représentent tout de même 70% du chiffre d'affaires de l'Américain. Pour consolider ces propos, les revenus liés à ce secteur sont en augmentation nette de 13%. Vendre moins, mais plus cher : une stratégie qui s'avère particulièrement rentable pour Apple. Il est bon de se le rappeler, mais ce bilan est la première occasion de constater les répercussions de l'iPhone X sur les ventes du constructeur. Néanmoins, la marque à la pomme ne daigne pas distinguer le nombre d'iPhone 8, 8+ ou X ayant trouvé preneurs dans ses bilans. La hausse caractérisée des revenus, contrebalancée par un volume moindre, permet toutefois de suggérer un succès particulièrement influent. L‘iPhone X n'est pas un échec, loin s'en faut.

À voir aussi : les caractéristiques détaillées de l'iPhone 8.

L'iPhone X a dépassé les attentes d'Apple selon ses dirigeants

Luca Maestri, Vice-président financier d'Apple, s'est enthousiasmé du “succès de l'iPhone X, et aussi de l'iPhone 8 et 8+”. Tim Cook, quant à lui, estimait que l'édition anniversaire du smartphone d'Apple avait “dépassé les attentes”. Cela, malgré toutes les polémiques qui ont pu agiter l'actualité de la firme californienne. Accusée de favoriser l'obsolescence programmée de ses smartphones, la compagnie avait, en urgence, installé un programme de réduction du coût de remplacement de ses batteries en fin d'année. Malgré cela, Apple reste, et de loin, l'acteur de l'industrie du téléphone le plus rentable. D'autres contrées ont accueilli avec plus de ferveur encore l'arrivée de la nouvelle gamme de smartphones Apple. Que ce soit en Chine ou au Japon, les revenus d'Apple ont augmenté significativement. La marque à la pomme peut se targuer d'une amélioration de 20% de son chiffre d'affaires dans ces pays.

L'iPhone X d'Apple.

Contrairement à ce qu'indiquent de nombreuses rumeurs, l'Iphone X a bénéficié d'un grand succès. Les résultats d'Apple au cours de ce trimestre confirment cela.

Selon Tim Cook, “les clients ont acheté davantage d'iPhone X que tout autre iPhone durant ce dernier trimestre. Tout comme ç'avait pu être le cas lors de son lancement.” De fait, l'opération iPhone X a été un succès en soi, qui ne devrait pas empêcher Apple d'augmenter davantage les tarifs de ses prochains smartphones, à l'avenir. En espérant que cette fois-ci, le constructeur ait trouvé une parade durable concernant les polémiques qui ont pu le concerner auparavant.

À voir aussi : la fiche technique de l'iPhone X.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments