Téléphonie Mobile

Le gouvernement prend en main le déploiement du réseau 4G. Ce mercredi 27 juin, le ministère de la Cohésion des territoires a annoncé que 485 nouveaux sites seront équipés d'ici deux ans. Cette annonce devrait rassurer les Français habitant dans des zones mal ou non-couvertes par la 4G. Elle fait suite à un changement de stratégie du gouvernement afin de forcer les opérateurs à déployer leur réseau partout en France, y compris dans les zones les moins denses, qui sont les moins rentables. L'objectif final est d'installer 5 000 nouveaux sites, dans un délai plus long.

Les zones blanches, toujours présentes en France, amenées à disparaître

Julien de Normandie, lors d'un entretien avec le journal Ouest France, détaille les nouveaux accords négociés avec les opérateurs. Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires a ainsi annoncé la disparition des zones blanches. Les zones blanches sont les zones du territoire qui ne sont pas couvertes par le réseau mobile. Généralement, il s'agit des territoires les plus reculés, difficilement accessibles, et peu densément peuplés. Dans ces zones, les opérateurs ne déployaient que très peu leurs réseaux mobiles, pour des raisons de rentabilité.

Carte suivi déploiement 3G 4G France

Il est possible d'observer la couverture réseau du territoire français sur le site internet monreseaumobile.fr.

Grâce à de nouveaux accords, les opérateurs vont devoir déployer 5 000 nouveaux sites 4G dans ces zones. Certains de ces sites seront mutualisés entre les opérateurs. Cela veut dire qu'ils permettront de diffuser le réseau de plusieurs opérateurs à la fois. Parmi ces 5 000 déploiements, 485 sites devront l'être en priorité par les opérateurs. Ces derniers disposent en effet de 2 ans pour cela. Les opérateurs devront ainsi déployer chaque année environ 800 nouveaux sites.

D'ici 2020, 10 000 communes équipées en 2G et 3G devront de surcroît passer en 4G. 2000 communes ont ainsi été équipées en 4G cette année, et cela devrait continuer au rythme de 300 changements par mois. Parmi cette liste de 485 sites, 44 concernent des zones blanches dans l'ouest de la France.

Un changement de stratégie du gouvernement qui va permettre un meilleur déploiement du réseau 4G

Pour obtenir ces efforts des opérateurs, le gouvernement a dû adopter une nouvelle stratégie concernant la répartition des bandes de fréquences. Avant, les opérateurs se livraient à une guerre des enchères pour obtenir les bandes de fréquences dont ils avaient besoin. Une fois celles-ci achetées, ils choisissaient alors librement leur plan de déploiement. Les opérateurs ont alors développé le réseau 4G uniquement dans les zones qu'ils considéraient comme rentables. C'est-à-dire qu'ils ont délaissé les zones reculées, difficiles d'accès ou peu densément peuplées. La fracture numérique en France est en partie apparue à cause de ces méthodes.

Le changement de stratégie du gouvernement a permis de forcer les opérateurs à faire des efforts. Aujourd'hui, le gouvernement n'accordera les bandes de fréquences aux opérateurs qu'en échange de promesses d'investissements. Le gouvernement choisit de surcroît les lieux de ces investissements, ce qui signigie que les opérateurs ne devront plus se cantonner aux zones les plus densément peuplées qui sont les plus rentables. L'ARCEP, le gendarme des Télécoms, sera en charge de contrôler ce déploiement.

fin zones blanches nouveaux sites 4G.

Julien Denormandie, secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, a annoncé la fin des zones blanches.

Le secrétaire d'Etat se montre très enthousiaste envers ce nouvel accord :

“Nous allons rattraper 15 ans de retard en 3 ans, en finir avec les zones blanches, mais aussi déployer massivement la 4G et la couverture des axes routiers.”

Le gouvernement compte donc en finir avec les zones blanches, et même aller plus loin. Les zones reculées, couvertes uniquement en 2G et 3G, qui ne sont donc pas considérées en zone blanche, seront en effet couvertes par le haut débit mobile grâce aux 10 000 conversions de sites 2G/3G vers la 4G.

À voir aussi : lequel des quatre opérateurs français propose le meilleur réseau 3G/3G+ et 4G/4G+ ?

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar