Téléphonie Mobile

Le service de géolocalisation d'Apple, Apple Plans, connaît de nombreux dysfonctionnements. Il est très loin derrière son concurrent Google Maps en termes d'efficacité. La firme à la pomme, qui a emprunté jusque-là ses données à d'autres services de topographie, veut maintenant dessiner ses cartes à partir des données collectées par ses propres services.

Apple veut révolutionner Apple Plans, son application de géolocalisation

L'entreprise de Tim Cook veut complètement réformer son application de géolocalisation, Apple Plans. Lancée en 2012, l'application fait encore l'objet de critiques concernant sa précision et sa fiabilité. Une erreur de géolocalisation peut, en effet, avoir des conséquences fâcheuses. Surtout, lorsque l'on sait qu'Apple est en train de développer un partenariat avec le service des urgences aux États-Unis.

Interface Apple Plans

Interface de l'application de géolocalisation Apple Plans qui devrait être améliorée.

Tim Cook, le PDG d'Apple, reconnaît lui-même que l'application n'est pas à la hauteur des exigences de résultats. Pour son application, Apple emprunte ses données à d'autres entreprises spécialisées. Il s'agit par exemple de TomTom, d'OpenStreetMap, ou encore d'autres services de géographie moins connus. Apple ne contrôle ainsi pas la source des données, et la difficulté de leur computation est propice à provoquer des erreurs.

À voir aussi : quel forfait de téléphonie choisir pour un iPhone X au meilleur prix ?

Apple veut collecter ses propres données grâce à ses arpenteurs, mais aussi grâce à ses usagers

Afin de fournir enfin à ses clients un service de géolocalisation digne de son image de marque, Apple doit reprendre en main tous ses services. La marque à la pomme s'équipe déjà de véhicules bardés de capteurs et d'appareils photographiques. Ils arpenteront les routes pour collecter de nouvelles informations sur le terrain. À l'instar de l'opération titanesque réalisée par Google, le premier, pour son service Google Maps, il s'agit pour Apple de refaire toute sa base de données topographiques sur le fondement de informations collectées par ses propres services.

Apple Plans véhicule capteurs

Les véhicules d'Apple arpenteront les routes munis d'un armada de capteurs pour collecter leurs propres données topographiques.

Par ailleurs, la firme de Cupertino ne va pas compter sur sa seule armée de véhicules. Elle compte également prélever des informations dans son propre vivier. Les utilisateurs de ses terminaux lui donnent déjà accès à beaucoup de données grâce à Apple Plans. La technique est sensible puisqu'elle engage le suivi de ses propres consommateurs. Toutefois, Apple entend donner des garanties. Il s'agit, selon la firme, d'utiliser les données fournies sur des fragments de trajet, comme la vitesse de déplacement. Il n'est pas question d'enregistrer le point de départ et la destination.

La marque à la pomme précise également qu'elle continuera de respecter l'anonymat des données. Celles-ci seraient ensuite traitées au moyen d'une intelligence artificielle. La collecte devrait se faire rapidement puisque l'entreprise de Tim Cook annonce que la nouvelle version de l'application sera testée sur la version bêta de l'iOS 12 à l'automne 2018.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar