Téléphonie Mobile

C'est un seuil historique qui vient d'être franchi par l'entreprise Apple. La firme américaine pèse aujourd'hui plus de 1 000 milliards de dollars en bourse. Historiquement, cette valeur symbolique a rarement été dépassée. À son taux le plus haut, l'action du groupe a valu plus de 207 dollars. Ce succès retentissant s'explique notamment par les très bons résultats que la société a obtenu pour le deuxième trimestre de 2018. En plus d'afficher cette capitalisation boursière immense, Apple a enregistré un très bon chiffre d'affaires et des bénéfices énormes. Comment l'entreprise a-t-elle réussi à tirer son épingle du jeu, après être passée proche de la faillite en 1997 ?

Apple : une réussite exceptionnelle qui n'était pas courue d'avance

Aujourd'hui, Apple est l'une des entreprise les plus influentes dans le monde. Sa capitalisation boursière a atteint les 1 000 milliards de dollars, ce qui est un seuil historique. Peu d'entreprises ont réussi cette exploit avant elle. Pourtant, la firme de Tim Cook est passée par des moments compliqués.

En septembre 1997, notamment, l'action d'Apple a chuté à 7 dollars seulement, faisant passer l'entreprise à deux doigts de la faillite. Un peu plus que 10 ans plus tard, une action coûte presque 30 fois plus cher. Entre temps, de nombreux produits sont sortis, et Apple a réussi à imposer son modèle, voire sa philosophie.

révolution iphone

À sa sortie, l'iPhone a été une véritable révolution pour ce marché, mais aussi pour la société.

La première petite révolution fut certainement l'iPod en 2001, qui a immédiatement conquis le coeur des mélomanes. La plus grande révolution, celle que tout le monde a en tête, est bien évidemment l'arrivée de l'iPhone, en 2007. Ce nouveau produit, tout tactile, a définitivement boulversé la face du marché des smartphones, et plus généralement de notre société.

Le tour de force réussi par Apple n'a pas été d'inventer ces technologies, mais de réussir à les adapter au grand public, et à faciliter leur utilisation. La firme a en effet placé l'expérience utilisateur au centre de sa philosophie. C'est par ailleurs Apple qui a démocratisé l'utilisation des “apps”, via son App Store. En plus de son positionnement et de sa philosophie, l'entreprise désormais dirigée par Tim Cook doit également son salut à sa politique tarifaire. Orientés premium, les appareils de la marque ont toujours été bien plus chers que la concurrence.

À voir aussi : quels sont les meilleurs forfaits mobiles en promotion ?

1 000 milliards de dollars en bourse : Apple atteint des sommets

Il n'y a pas d'erreur sur la somme. Apple vaut aujourd'hui plus de 1 000 milliards de dollars en bourse. 1 000 000 000 000 de dollars. Ce sont bien 12 zéros qui sont positionnés après le 1. Avant elle, l'entreprise publique PetroChina, en 2007, avait temporairement réussi à franchir ce seuil lors de son introduction en bourse.

Action Apple augmenté

L'action d'Apple a fortement augmenté grâce à ses bons résultats financiers, notamment.

Si cette somme est symbolique, elle en dit tout de même long sur la réussite financière du groupe. Le cours de l'action d'Apple s'est envolé, suite à la présentation de ses résultats du second trimestre de 2018. Les ventes de la division iPhone ont ainsi augmenté de 20%, alors que 15% seulement étaient attendus. Si Apple vend désormais moins de smartphones que Huawei et Samsung, les marges réalisées sont beaucoup plus importantes, et l'entreprise gagne au final bien plus d'argent.

Comment mettre en perspective cette somme symbolique de 1 000 milliards de dollars ?

À titre ce comparaison, un pays comme le Pakistan enregistre un PIB tout juste supérieur à 1 000 milliards de dollars. Si Apple était un pays, il se trouverait donc juste derrière cette nation, en termes de PIB. Cela placerait la firme en 25ème place du classement mondial, devant des pays comme la Belgique, les Pays-Bas, ou la Suisse.

De son côté, le New York Times propose des infographies pour comparer ces chiffres à ceux des autres entreprises américaines. Apple vaut ainsi presque aussi cher que les 4 banques principales américaines réunies. Elle occupe donc logiquement la première place des capitalisations boursières mondiales.

  • Amazon est second, avec 894,7 milliards de dollars.
  • Alphabet, maison mère de Google, arrive en troisième position, avec 857,8 milliards de dollars.
  • Microsoft se positionne juste derrière, avec 825,8 milliards.

Ces chiffres ont été estimés par l'agence Bloomberg, au 2 août 2018.

Apple pèse autant que 4 banque américaines

Cette infographie du NY Times montre qu'Apple vaut autant que les 4 premières banques américaines.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar