Téléphonie Mobile

nPerf, l'entreprise qui fournit des statistiques concernant la couverture réseau des opérateurs grâce aux tests des particuliers vient de sortir les résultats de son analyse menée tout au long de l'année 2018. Le verdict est sans appel : Orange ne domine pas ce classement. Bien au contraire, ce sont les outsiders Bouygues Telecom et SFR qui occupent les premières places du classement pour, respectivement, la couverture 4G et 4G+. Quelle est la méthode employée pour déterminer ces résultats ? Quels sont les résultats détaillés, et pourquoi sont-ils différents des chiffres communiqués par les opérateurs ?

Orange, avant-dernier, voire dernier opérateurs en termes de couverture 4G / 4G+ selon nPerf

nPerf est une société lyonnaise, qui s'est fixée comme objectif de donner un moyen aux consommateurs de mesurer eux-même la qualité du réseau proposé par leur opérateur téléphonique. Elle vient de publier les résultats d'une étude à grande échelle. Cette dernière a été conduite durant toute l'année 2018, et met en évidence des résultats bien différents de ce que revendiquent les opérateurs. Cette variation peut toutefois s'expliquer de différentes manières.

Quelle est la méthodologie employée par nPerf pour mener à bien son enquête ?

nPerf est donc une entreprise qui a pour but de fournir des outils aux consommateurs afin de déterminer la qualité de la couverture réseau des opérateurs. À cet égard, la société a développé une application. Elle permet aux utilisateurs Android d'effectuer très simplement un test de débit 4G / 4G+. Les données obtenues sont alors collectées par nPerf, qui s'occupe de les analyser.

Statistiques baromètre nPerf.

Voici quelques chiffres-clés concernant l'analyse menée par nPerf sur l'année 2018.

Tout au long de l'année 2018, un total de 143 370 appareils ont ainsi effectué plus de 2 milliards de mesures. Ces dernières ont alors permis de déterminer un classement des opérateurs possédant la meilleure couverture 4G / 4G+. Pour cela, nPerf a pris en compte deux paramètre, à part égale.

  • Premièrement, la couverture géographique, qui représente la couverture du territoire mesurée par les utilisateurs de l'application nPerf. Dans ce paramètre, toutes les parcelles s'avèrent identiquement pondérées lors du calcul.
  • Secondement, la couverture de la population en mobilité. Ici, les différentes parcelles se retrouvent pondérées en fonction du nombre d'utilisateurs nPerf qui y ont circulé au moins une fois. Cela signifie que les zones de fort passage, telles que les villes ou les axes routiers, pèsent plus lourd dans la balance.
  • Le chiffre affiché par nPerf est la moyenne de ces deux valeurs.

Orange est-il finalement le cancre des télécoms ?

Avec la méthodologie décrite précédemment, le baromètre nPerf permet donc d'avoir un autre regard sur la couverture réseau annoncée par les opérateurs. Le classement s'en retrouve donc complètement chamboulé. En termes de couverture 4G nationale, c'est ainsi Bouygues Telecom qui occupe la première place, avec un indice de couverture nPerf de 90,50%. Derrière arrivent SFR, avec 89,97%, Orange avec 88,28%, et enfin Free avec 79,09%. Les trois leaders se tiennent donc dans un mouchoir de poche, alors que Free arrive plutôt loin derrière.

Couverture 4G opérateur selon nPerf.

Les résultats du classement des opérateurs possédant la meilleure couverture 4G, selon nPerf.

Au niveau de la 4G+, les résultats s'avèrent encore différents. Cette fois-ci, c'est l'opérateur au carré rouge, SFR, qui occupe la première place du podium. Il affiche un score de 66,64% d'indice de couverture nPerf. S'en suivent Bouygues Telecom, avec 64,29%, Free avec 62,53%, et enfin Orange avec 57,05%. Un résultat particulièrement étonnant en ce qui concerne Orange, qui se retrouve donc derrière le trublion des télécoms, Free.

Ces résultats contrastent donc drastiquement avec les données fournies régulièrement par les opérateurs. Ces variations peuvent toutefois s'expliquer très simplement. Il faut savoir que les données fournies par les opérateurs sont en réalité théoriques, et non le fruit de mesures sur le terrain. Des simulations sont ainsi réalisées, tenant compte de la couverture théorique, de modélisations de la propagation des ondes, etc.

couverture 4G+ opérateur selon nPerf.

Au niveau de la pondération, c'est en outre la démographie des communes que les opérateurs prennent en compte. nPerf fonctionne différemment, comme expliqué plus tôt dans cet article. On peut donc dire que ces résultats restent de bons compléments aux données de l'Arcep. Ils doivent toutefois être traités avec le recul nécessaire, et non être pris au pied de la lettre.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar