Téléphonie Mobile

Certes, les résultats se sont fait attendre, notamment pour SFR, mais il est désormais possible de faire un état des lieux précis du nombre d’abonnés des opérateurs français pour le début 2019. Lors de ce premier trimestre, certains ont connu une hausse importante, tandis que d’autres accusent des résultats moins satisfaisants. Suite à la publication des chiffres liés aux trois premiers mois de 2019, on constate également que certains opérateurs arrivent largement plus à convaincre avec leurs offres fibre que mobile.

Bouygues Telecom récolte le plus de nouveaux abonnés mobile pour début 2019

Alors qu’en 2018, SFR était l’opérateur qui avait le plus séduit sur les offres mobiles, la donne change avec ce premier trimestre. La Société Française du Radiotéléphone se fait détrôner par nul autre que Bouygues Telecom. Avec 117 000 nouveaux abonnés pour la firme au carré rouge contre 149 000 pour l'opérateur de Martin Bouygues, elle perd ainsi sa place de leader sur ce secteur.

Orange se positionne quant à lui très loin derrière, à la troisième place, avec un gain de seulement 19 000 abonnés. Même si cela reste positif, ces chiffres sont assez peu satisfaisants lorsque comparés à ceux du trimestre précédent. L’opérateur historique avait, à la fin de l’année 2018, réussi à convaincre 111 000 nouveaux consommateurs de rejoindre ses rangs. Pour la société, ce ralentissement s’accompagne d’une chute de 1,8% de son chiffre d’affaires, passant de 4,49 milliards d’euros à 4,41 milliards.

Xavier Niel avoue que Free a fait des erreurs

Xavier Niel a reconnu des erreurs de la part de Free, pouvant expliquer la perte de ses abonnés.

La dernière place du classement est, sans surprise, décernée à Free qui, depuis quelque temps, doit faire face à la fuite de ses abonnés. Au premier trimestre 2019, la société a perdu pas moins de 50 000 clients sur les offres mobiles. Néanmoins, il s'agit d'un résultat à contraster. Au trimestre dernier, la perte s'élevait à 94 000 clients ayant migré vers d'autres cieux. Le nombre d'abonnés, certes en chute, est toujours moins importante qu'alors. Pour Xavier Niel, cette piètre performance serait en partie due aux opérateurs concurrents qui proposent des offres toujours plus alléchantes à ses clients dès la fin d’une vente privée. La firme ambitionne d’ailleurs de revoir ses offres mobiles afin de recommencer à séduire les consommateurs.

SFR, le plus convaincant sur la téléphonie fixe

Le recrutement sur le fixe amorce des changements. Ainsi, pour ce premier trimestre 2019, Bouygues Telecom doit laisser sa place à SFR dans ce registre. Le nouveau numéro un parvient, en ce début d’année, à convaincre 88 000 nouveaux abonnés contre 53 000 pour l’ancien favori. Pour ce dernier, cela représente néanmoins une baisse de près de 50% en comparaison au quatrième trimestre de 2018.

Orange doit lui aussi faire face à une baisse de son recrutement. Après avoir séduit 71 000 nouveaux clients sur le fixe fin 2018, la firme ne convainc que 49 000 abonnés pour ce premier trimestre. Elle obtient donc, de manière similaire à ses offres mobiles, la troisième place du classement.

Pour Free, les mauvais résultats se font également sentir sur ces abonnements. L’opérateur a ainsi perdu 16 000 clients en trois mois. À l’instar de son recrutement mobile, cela représente une perte moins conséquente que sur l’année précédente. Fin 2018, ils étaient effectivement plus de 32 000 à choisir un autre opérateur pour des offres fixes similaires.

Orange et Free plus convaincants avec les offres fibre

Malgré un mauvais classement sur les offres mobiles, Orange et Free peuvent se rassurer avec la hausse de leurs abonnés fibre. Ils ont respectivement gagné 168 000 et 150 000 adhérents. Pour la firme de Xavier Niel, il s’agit d’une bonne nouvelle puisque ces chiffres représentent une augmentation indéniable au regard des trimestres de l’année passée.

La fibre optique permet à certains opérateurs de recruter plus que pour la téléphonie mobile

La fibre optique permet à certains opérateurs d'inverser la tendance concernant le recrutement de nouveaux abonnés.

Concernant Bouygues Telecom et SFR, respectivement en troisième et quatrième position de ce classement, les chiffres sont également positifs. Tandis que l’un a recruté 94 000 abonnés sur ce premier trimestre, l’autre met en avant 63 000 nouveaux clients fibre. En comparaison à 2018, ces chiffres sont plutôt stables.

Bouygues Télécom, l’opérateur français le plus convaincant toutes offres confondues

Après avoir recruté plus de 2 millions d’abonnés au cours de l’année 2018, l’opérateur continue sur sa lancée. À la fin du premier trimestre 2019, la société met notamment en avant un gain de 202 000 nouveaux abonnés, offres fixe et mobile confondues. Cela représente en outre une faible baisse en comparaison à la même période sur l’an passé, mais les chiffres restent au beau fixe.

Bouygues Telecom fait les meilleurs chiffres pour ce début d'année 2019

Pour le premier trimestre 2019, Bouygues Télécom est l'opérateur qui a su le mieux convaincre les consommateurs, toutes offres confondues.

Ces bons résultats se ressentent par ailleurs sur les bilans financiers de la firme. Ces derniers font en effet état de 451 millions d’euros de chiffre d’affaires sur les trois premiers mois de 2019, constituant ainsi une hausse de 13%. La seule ombre au tableau est son résultat opérationnel qui, même s’il reste positif, est en baisse de 14 millions d’euros.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar