Bouygues Telecom

Les fournisseurs d’accès à Internet sont sur tous les fronts. Déployer la FTTH, couvrir les zones blanches et développer le réseau mobile 4G sont actuellement les principales manœuvres des FAI. Toutefois, il semble que la 5G suscite un intérêt particulier auprès des opérateurs. Après Orange, Bouygues Télécom vient à son tour de procéder à un test. Le groupe de Martin Bouygues a atteint 25 Gb/s.

5G : le débit atteint par Bouygues répond à la première démonstration d’Orange

Hier, Bouygues Télécom a frappé fort. Alors qu’Orange s’était distingué en étant le premier opérateur à tester la 5G dans l’hexagone, Bouygues lui a répondu. Et de belle manière. Lors de son test en laboratoire réalisé en janvier, Orange avait proposé un débit de 15 Gb/s. La performance avait alors suscité un intérêt grandissant, notamment par le potentiel de cette technologie. Ce jeudi, près de deux mois après la démonstration d’Orange, Bouygues semble avoir fait mieux que son concurrent. C’est en tout cas ce que laisse penser les chiffres.

Tout comme Orange, Bouygues a mené son expérience en partenariat avec le géant suédois Ericsson. Celle-ci se tenait au sein du technopôle de l’opérateur, localisé à Meudon la forêt, à proximité de Paris. Au cours de ce test, ce ne sont pas 15 mais bel et bien 25 Gb/s qui ont été atteints. Une performance à saluer, et porteuse d’espoirs pour l’essor de la technologie.

Bouygues Ericsson test 5G

5G : le test de Bouygues, similitudes et différences avec la démonstration d’Orange

Si les chiffres peuvent laisser penser que les performances d’Orange et Bouygues sont sensiblement différentes, les résultats sont à nuancer. Le déroulement de l’expérience, et notamment la configuration de celle-ci, peuvent effectivement expliquer cet écart entre les débits. Lors de son test, Bouygues Télécom a effectivement employé deux récepteurs distincts, et un seul émetteur. À l’inverse, la démonstration d’Orange n’avait mis à l’œuvre qu’un seul récepteur.

nouveau test 5G

Toutefois, la performance de Bouygues Télécom ne doit pas être négligée. Si les conditions des tests de la 5G sont différentes, c’est effectivement le cas à plusieurs niveaux. Alors qu’Orange avait réalisé sa performance dans une chambre confinée, Bouygues a effectué son test dans un environnement moins favorable. Ces divergences restent cependant anecdotiques. On sait effectivement depuis quelques temps que les utilisateurs ne bénéficieront pas de tels débits. Le mois dernier, l’Union Internationale des Télécommunications publiait en effet les standards de la 5G.

25 Gb/s : un débit 5G impressionnant, mais pas un record pour Bouygues Télécom

Si le débit atteint par Bouygues Télécom relève de la performance, il ne s’agit pas pour autant du record en la matière. La marque référence appartient effectivement au Japonais Fujitsu. Le géant asiatique des télécommunications avait effectivement atteint la barre référence de 56 Gb/s. L’expérience avait ici été menée en collaboration avec l’institut technologique de Tokyo.

Comme en témoigne cet autre test, la 5G est donc au centre de l’attention. Les expériences sont florissantes et tendent à établir si la 5G est en mesure de répondre à nos besoins grandissants. Toutefois l’attente sera encore longue avant d’en bénéficier. Les consommateurs ne devraient pas voir arriver la 5G dans les offres mobiles avant l’horizon 2020.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar