Bouygues Telecom analyse les pratiques numériques des Français

Publié le 5 février 2018 à 16h23

Nesrine M.

Pas de commentaire

L’opérateur Bouygues Telecom lance son propre Observatoire des pratiques numériques des Français pour mettre en évidence les pratiques des utilisateurs avec leurs smartphones. La première édition 2018 porte plus précisément sur les pratiques des jeunes âgés entre 12 et 14 ans, souvent “primo-utilisateurs” du smartphone. Cette étude tente de répondre à plusieurs problématiques. Quelles relations entretiennent les Français – et plus particulièrement les plus jeunes – avec leurs smartphones ? “Quels sont les effets sociétaux de l’Internet mobile, aujourd’hui et potentiellement ceux de demain ?”, pose comme question l’étude. Les réponses peuvent surprendre. Par exemple, deux jeunes âgés entre 12 et 14 ans sur trois disent préférer être privés de sortie plutôt que de mobile. Ces mêmes adolescents, pourtant addicts à leur smartphone gardent la tête froide. Ils sont 81% à penser qu’Internet peut être dangereux.

Les Français sont-ils trop connectés sur Internet depuis leur smartphone ?

Afin de mener à bien cette étude sur les pratiques numériques des Français disponible sur le site corporate de Bouygues Télécom, l’observatoire de l’opérateur a interrogé 2005 personnes détentrices d’un smartphone entre le 20 et le 30 juillet 217. Ces personnes sont issues d’un échantillon représentatif de la population française. Cela signifie qu’elles sont issues de différents sexes, zones géographiques, catégories socioprofessionnelles et âges à partir de 15 ans. Concernant la partie exclusive sur les jeunes de 12 à 24 ans, l’échantillon de personnes interrogées est constitué de 201 individus.

41% des jeunes entre 15 et 25 ans connectés sur leur smartphone durant les repas de famille

Il apparait alors que les Français passent 1h30 par jour sur Internet depuis leur smartphone. Ce chiffre paraît raisonnable, mais il tend à augmenter chez les plus jeunes. Les moins de 25 ans passent ainsi près de 2h30 sur Internet via leur smartphone. Tous âges confondus, cette omniprésence de l’Internet mobile intervient partout : au domicile (77%), dans les transports en commun (46%), dans la rue (40%), dans la voiture (32%) et même au bureau (30%). Là où cela devient inquiétant d’un point de vue sociétal, c’est que 42% des personnes interrogées avouent utiliser leur smartphone lorsqu’elles sont en compagnie de leurs amis. Pire encore, 26% restent connectés pendant les repas de famille. Durant les sorties culturelles aussi, le smartphone accapare 13% des interrogés.

Le temps passé sur un smartphone par les Français par jour.

L’usage du smartphone est encore plus prononcé chez les jeunes âgés entre 15 et 25 ans.

Chez les jeunes âgés de 15 à 25 ans, les chiffres sont encore plus éloquents. 69% d’entre eux restent connectés lorsqu’ils sont avec leurs amis et 63% lorsqu’ils sont dans les transports en commun. 61% des jeunes entre 15 et 25 ans consultent leur smartphone lorsqu’ils sont dans la rue, 41% lors de repas de famille, et 26% lors de sorties culturelles.

Plus d’un Français sur deux est incapable de se déconnecter de son smartphone

Les Français ont du mal à se séparer de leur téléphone portable. Ils sont près d’un Français sur deux à avouer être incapables de se déconnecter. 43% des personnes interrogées, tous âges confondus n’éteignent jamais leur mobile. Ce chiffre atteint 57% chez les personnes âgées entre 15 et 25 ans. Au coucher, et ce malgré les risques d’ondes DAS, 34% des Français éteignent leur téléphone. Dans les lieux culturels – cinéma, théâtre, salle de concert -, où il est pourtant requis d’éteindre son téléphone, environ une personne sur respecte cette recommandation (35%). 49% des Français et 66% des 15-25 ans estiment que leur smartphone est indispensable. 62% avouent ne pas être capables de rester une journée entière loin de leur précieux téléphone. Chez les 15-25 ans, cette proportion grimpe à 84%.

C’est certainement pour cela que 79% des sondés affirment être prêts à sacrifier l’alcool à l’usage de leur smartphone. S’il fallait faire un choix pendant une semaine, 66% abandonneraient le sport, 61% abandonneraient le café, alors que 41% se passeraient de sexe. Le smartphone est l’objet incontournable du quotidien. Il est difficile de s’en passer, et pour cause, 85% des Français considèrent que le smartphone leur rend la vie plus facile.

L'usage du smartphone chez les Français.

Les Français sont prêts à abandonner l’alcool (79%), le sport (66%), le café (61%) et le sexe (41%) pendant une semaine plutôt que de se voir privés de leur smartphone.

À voir aussi : estimer sa consommation Internet.

85% des Français estiment que l’Internet mobile leur rend la vie plus facile

D’après l’étude menée par Bouygues Telecom, le smartphone rendrait la vie “« plus facile » (85%), « plus amusante » (57%), voire « plus aventureuse » (39%) !”. Cela est compréhensible, l’Internet mobile a permis au téléphone mobile d’offrir de nouveaux usages. Auparavant utilisé pour passer des appels, puis envoyer des SMS, le téléphone mobile est devenu intelligent. On parle aujourd’hui de smartphone. Si 97% des Français et 98% des 15-25 ans l’utilisent encore pour passer des appels et envoyer des SMS, il sert à bien plus que cela.

Ses usages sont multiples. Il sert notamment à chercher des informations (88%), consulter les réseaux sociaux (73%), les journaux (69%), le compte bancaire (69%). Les usages peuvent être triviaux, comme poster des photos de soi-même (60%) ou pratiques, comme effectuer des achats (59%). 56% des Français effectuent leurs démarches administratives depuis leur smartphone. Dorénavant, le divertissement passe également par le smartphone. Sans mentionner les divers jeux mobiles, 49% disent préférer regarder la télévision depuis leur mobile.

L’outil de géolocalisation a changé le quotidien des Français. Véritable boussole, il permet à 65% des Français de se déplacer plus aisément. Cela place les applications GPS et de transport avant celles des réseaux sociaux (58%), la messagerie instantanée (51%) ou encore les informations (45%).

Les usages du smartphone par les Français.

Ces données varient cependant en fonction de l’âge des sondés. Les plus jeunes le considèrent comme un véritable outil de socialisation. 94% des 15-25 ans consultent les réseaux sociaux via leur smartphone. 63% s’en servent pour regarder la télévision, 73% pour jouer en ligne. La musique, le visionnage de séries ou de films passent par le smartphone pour respectivement 74%et 73% des jeunes interrogés.

L’âge moyen d’obtention du premier mobile est 11 ans et demi

Il est loin, le temps où le téléphone mobile était destiné aux adultes. Aujourd’hui, c’est un outil accessible aux petits comme aux grands. L’étude de l’observatoire des pratiques numériques des Français révèle que l’âge d’obtention du premier téléphone portable est 11 ans et demi.

Les enfants baignent dans un univers numérique depuis leur naissance

Cela peut paraître jeune pour certains. C’est cependant l’âge où les enfants commencent à se déplacer seuls, notamment pour se rendre à l’école. Les parents souhaitent alors équiper les enfants afin qu’ils puissent les joindre en cas d’urgence. Indépendamment de cela, il faut noter que les enfants grandissent dans un environnement numérique. Ils sont initiés à la technologie dès leur plus jeune âge. L’addiction aux possibilités de divertissements offertes par un smartphone commence donc assez tôt.

Les 12-14 ans sont donc déjà largement “équipés et hyperconnectés”. 89% de ces pré-adolescents possèdent un smartphone. Les enfants des catégories sociales favorisées sont plus équipés (93%) que ceux issus de classes socio-professionnelles moins aisées (85%). Il apparait également que les enfants d’île-de-France sont plus équipés (95%) que les provinciaux (88%).

L’usage de l’Internet mobile chez les pré-adolescents qui restent prudents

70% des 12-14 ans préfèrent regarder des vidéos sur leur smartphone plutôt que de regarder la télévision. 83% l’utilisent comme console et téléchargent des applications de jeux. 78% utilisent les réseaux sociaux pour communiquer. Ils sont 70% à faire montre de prudence en paramétrant leurs publications en mode “privé”. Sans surprise, les applications préférées des 12-14 ans sont Facebook, YouTube et Snapchat. Si deux pré-ados sur trois préfèrent être privés de sortie plutôt que de mobile, 81% considèrent que l’Internet peut être dangereux.

L'usage du smartphones chez les pré-ados de 12 à 14 ans.

L’étude de Bouygues Telecom confirme bien la tendance qui veut que le smartphone soit omniprésent dans la vie des Français. Peut-être un peu trop ? Lors d’un repas familial, en traversant la rue ou au cinéma, il est difficile de se séparer de son mobile. L’Internet mobile a favorisé cette tendance. Le smartphone est devenu un objet de divertissement, mais c’est également un outil pratique. Commander un repas, faire du shopping, retrouver son chemin, communiquer avec ses proches ou mesurer une surface : il n’y a pas grand chose que le smartphone ne nous permette de faire !

À voir aussi : quel forfait mobile choisir pour son enfant pré-adolescent ?

N'oublie pas de partager !

318 articles publiés

Nesrine Medjeber

Nesrine Medjeber

Nesrine, férue de technologies, sait vous transmettre les actualités utiles et intéressantes des opérateurs et des différents smartphones.

Donnez votre opinion : commentez !

Poster un Commentaire

avatar