Bouygues Telecom

Tout va pour le mieux pour Bouygues Télécom. Alors que Free a entamé une chute dans ses résultats, Bouygues Télécom gagne des clients sur le fixe de même que sur le mobile, et ce malgré, ou grâce à, une refonte tarifaire de ses offres. Il rejoint ainsi les rangs de SFR et Orange parmi les opérateurs qui affichent une hausse de leur nombre de clients. Fort de cette constatation, Martin Bouygues ne s’est pas privé d’annoncer qu’il était favorable à un retour à 3 opérateurs. Voudrait-il faire une offre ?

448 000 nouveaux clients mobiles en 3 mois pour Bouygues Télécom

Ce jeudi 30 août, Bouygues Télécom a présenté ses résultats financiers. Le verdict est sans appel : Bouygues Télécom va mieux. Après 5 années de tourmente suite à l’arrivée de Free sur le marché, les choses changent. Désormais, Xavier Niel semble avoir écopé du malheur de son rival. Le précédent trimestre, Free affichait une perte de clients pour la première fois. Bouygues Télécom en sort gagnant, et l’on saura mardi 4 septembre si la tendance se confirme pour le trublion des télécoms.

Parlons chiffres maintenant. Durant le dernier trimestre, Bouygues Télécom a gagné de nouveaux clients. 448 000 d’entre eux sont des clients du marché mobile, contre 91 000 pour le marché fixe. En 6 mois, l'opérateur compte ainsi 901 000 nouveaux clients mobiles. Cela pourrait être la conséquence d’une refonte des offres mobiles et fixes de son catalogue. Toutefois, on peut aussi penser aux multiples promotions proposées au fil des mois par l’opérateur. Dans tous les cas, c’est une stratégie dans son ensemble qui aura payé.

Martin Bouygues souriant.

Martin Bouygues peut être satisfait : les derniers chiffres de son opérateur sont très encourageants.

Avec l’augmentation du nombre d’abonnés, Bouygues Télécom enregistre également une augmentation de ses revenus. Avec 2,6 milliards d’euros encaissés sur les deux derniers trimestres, les performances augmentent de plus de 6% en un an. Un score à saluer étant donné l’ultra compétitivité du marché de la téléphonie en France. Rappelons que les opérateurs mobiles et fixes se livrent une véritable guerre à coup de promotions depuis quelques années déjà. En témoigne la multiplicité des offres promotionnelles actuellement proposées.

Aujourd’hui, il ne manque que les résultats financiers de Free. Attendus de pied ferme par les investisseur, l’action Iliad a chuté. La Bourse n’est pas tendre et Xavier Niel va devoir rassurer tout son beau monde. Martin Bouygues voyait en revanche l’action Bouygues augmenter de 4%.

Retour à 3 opérateurs : Martin Bouygues se dit enfin prêt

Avec l’annonce des résultats de Bouygues Télécom, le patron de l’opérateur s’est dit prêt à revenir sur un marché à trois opérateurs. Déjà soupçonné d’avoir approché Patrick Drahi pour racheter SFR, l’affirmation ne surprend guère. Surtout avec les résultats actuels qui montrent un Bouygues Télécom en très bonne santé. Mais si retour à 3 il y a, qui rachèterait qui ?

On voit mal Orange disparaître aussi simplement du marché. Il s’agit toujours du leader, tant sur le mobile que sur le fixe. De son côté, Patrick Drahi se refuse à se séparer de SFR, malgré les difficultés rencontrées depuis 2014. Enfin, Bouygues semble être davantage un acheteur. Quoi qu'il en soit, rien ne se fera avant 2019, les opérateurs ayant interdiction de communiquer entre eux pendant les prochains mois. Cela tient de l’accord New Deal, passé entre le gouvernement et les opérateurs.

Les quatre opérateurs de France.

Si retour à 3 il devait y avoir, quel opérateur disparaitrait ?

Stéphane Richard, PDG d’Orange, s’est lui aussi montré favorable à un retour à 3 opérateurs. Le sujet n’est pas neuf, et le perdant est souvent le même : SFR. Pour savoir si une consolidation du marché aura bien lieu, il va falloir faire preuve de patience. D’autant plus que pour le moment, il faut bien garder en tête que le marché se compose de 4 opérateurs. Free et Xavier Niel devrait bien avoir leur mot à dire dans cette affaire. Si ce dernier opérateur devient le maillon faible du marché, il risque de se trouver rapidement au cœur des discussions.

Quoiqu’il en soit, il n’y a pour le moment que rumeurs et spéculations. Rien n’est fait et l’on peut encore conserver un marché à 4 opérateurs pendant quelques temps. La disparition d’un acteur chamboulerait le marché actuel, et ses prix. Rappelons que c’est la présence de 4 opérateurs au lieu de 3 qui fait de la France l’un des pays les moins chers en termes de téléphonie mobile et fixe.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar