Free annonce un quatrième trimestre enthousiasmant et encourageant

Publié le 13 mars 2018 à 12h38

Clément M.

Pas de commentaire

Free Mobile vient d’annoncer ses résultats pour le quatrième trimestre. Ceux-ci sont particulièrement encourageants pour la firme de Xavier Niel, laquelle réussit le pari d’être, pour une sixième année consécutive, le premier recruteur de l’industrie. Ici, point de chichi ni de résultats en dents de scie : Free est un leader, et ce quatrième trimestre en prouve sa grandeur. S’il est pour l’instant légèrement en retrait sur ses concurrents au niveau des antennes, la société comble progressivement son retard. L’avenir s’annonce sous les meilleurs auspices pour Iliad et sa division mobile.

À voir aussi : comment résilier aisément son forfait mobile pour passer chez Free Mobile.

Les résultats de Free Mobile prouvent le succès de l’odyssée d’Iliad

On s’en rappelle, lors de son irruption sur le marché de la téléphonie mobile, Free avait fait sensation. Le fournisseur d’accès, déjà réputé pour ses tarifs accessibles, avait mis en avant une proposition particulièrement agressive. Free Mobile, lors de son apparition, avait tout simplement chamboulé le paysage de l’industrie mobile. Il disposait de deux offres — et les met, par ailleurs, toujours en vente — propices à attirer de nombreux utilisateurs. La première de celle-ci est un forfait disponible pour 2€ par mois, ou gratuit si vous possédez une box du fournisseur d’accès. Outre cette première offre, l’opérateur disposait également d’un autre forfait, accessible pour 16€ mensuels aux abonnés Internet Free, ou 20€ pour les autres, avec SMS, appels et Web illimités. À la base, l’opérateur de la société Iliad empruntait les réseaux d’Orange et SFR.

La carte SIM de Free Mobile.

L’aventure Free Mobile a commencé comme cela, en 2011. Une petite carte SIM, pour des grands résultats financiers.

Progressivement, toutefois, l’opérateur a réussi à accéder à une autonomie, pour le plus grand plaisir de ses adhérents. Adhérents, qui, aujourd’hui, sont de plus en plus nombreux. À la lumière des résultats financiers communiqués par Free Mobile, il est aisé de confirmer l’opérateur parmi les acteurs les plus influents de l’industrie en France. C’est bien simple : sur la seule année 2017, Free a gagné près de un million de nouveaux abonnés. Au total, ce nombre se porte à 13,7 millions d’adhérents. La part de marché que cette clientèle lui permet de posséder s’élève à 19%. Un cinquième du marché total, donc, alors que d’autres opérateurs semblent en chute libre depuis quelques mois. C’est par exemple le cas de SFR, en proie à de nombreux remous en fin d’année 2017. La fuite des abonnés semble, selon les résultats financiers affichés, avoir fait le bonheur de Free Mobile.

À voir aussi : comment trouver son code RIO ?

Les résultats du quatrième trimestre sont encourageants pour l’avenir de Free Mobile

Ce ne sont, par ailleurs, pas les seuls chiffres livrés par le communiqué de presse officiel de Free. En 2017, le chiffre de la division mobile de la société d’Illiad a crû de 9%. Une belle progression, qui atteste de l’importance prise par l’opérateur durant cette année. Celui-ci n’est, de manière générale, pas inactif sur le marché. Comme avaient pu le prouver les résultats des études de l’ANFR concernant le déploiement des antennes 4G, Free est en train de combler petit à petit son retard. Désormais, la firme peut se targuer de couvrir quelques 86% de la population française. Et ce, seulement en matière de 4G. La 3G est déployée depuis quelques temps par les soins de Free Mobile, pour atteindre une couverture réseau de la population s’élevant à 96%.

Xavier Niel, le PDG de Free Mobile.

Pas de quoi s’en mordre la Freebox ! Les résultats de Free Mobile vont contenter un Xavier Niel plus gourmand que jamais.

Preuve que la bande 4G est bien déployée, la consommation moyenne parvient à atteindre 8,4 Go mensuels. L’opérateur précise qu’il s’agit d’une des moyennes les plus élevées d’Europe. Ces chiffres présentent donc la division mobile de Free comme une entité ambitieuse et volontaire pour apporter le meilleur à ses abonnés. Les investissements récents peuvent en témoigner. Entre le déploiement de nouvelles antennes 4G, et la transition vers le Très Haut Débit aidée par quelques 1 482 millions d’euros pour ses box internet, Free s’affirme chaque trimestre davantage comme un opérateur et un fournisseur d’accès de qualité.

Cependant, tout cela est essentiellement dû au fait que la société de Xavier Niel a du retard à combler sur la concurrence. Celle-ci est toujours en avance, concernant le déploiement de la 4G, comme du parc de clients sur le territoire français. Néanmoins, les difficultés de certains opérateurs et ces derniers résultats prouvent une chose. Ce quatrième trimestre 2017 illustre admirablement l’irrésistible odyssée d’Iliad.

N'oublie pas de partager !

197 articles publiés

Clément Menand

Clément Menand

Féru de culture et de technologie, Clément vous informe sur les stratégies, les innovations et les nouveautés des opérateurs mobiles.

Donnez votre opinion : commentez !

Poster un Commentaire

avatar