Orange

Le 16 juillet 2016, Orange se lance dans les services de banque mobile. Ce type de service déjà dématérialisé est très présent sur la toile. L’opérateur se lance donc dans un environnement où la compétition est déjà assez intense.Par ailleurs, étant donné les services proposés, il semble évident qu’Orange compte également rivaliser avec les banques traditionnelles. Sa notoriété actuelle en tant qu’opérateur historique risque par ailleurs de jouer en sa faveur.

Orange : l’avantage d’être l’opérateur historique des télécoms

Avant de prendre le nom d’Orange, l’opérateur était connu sous le nom de France Télécom. S’il est aujourd’hui qualifié d’opérateur historique français, c’est simplement parce qu’il est le premier opérateur de téléphonie à s’être mis en place dans le pays. C’est en 2013 qu’a eu lieu le changement de nom, après près de 25 années passées derrière le nom France Télécom. À l’origine, le service était lié aux PTT, mais en 1988, les deux entités se sont séparées.

France Télécom

Une enseigne France Télécom, avant que le groupe ne prenne le nom Orange.

Aujourd’hui, Orange est l’opérateur de téléphonie mobile et le fournisseur d’accès internet le plus installé en France. Il dispose des plus grands réseaux en place et chaque année a le plus gros chiffre d’affaires, devant ses principaux concurrents que sont SFR, qui devrait également changer de nom prochainement, mais aussi devant Bouygues Télécom et Free.

Le succès actuel de l’opérateur tient à deux éléments principaux. Tout d’abord, il propose des offres mobiles assez intéressantes. Y compris des offres sans engagement via Sosh. S’il n’est pas toujours le moins cher, il reste connu pour la qualité de ses prestations, ce qui lui vaut la fidélité de sa clientèle. Ensuite, l’opérateur jouit d’une très bonne réputation et d’une très bonne image de marque. Cet aspect amène certainement des clients à lui faire plus aisément confiance. C’est d’ailleurs cette image de qualité qui lui donne toutes les chances de bien se lancer dans les services bancaires.

Un concept de services bancaires gratuits et compétitifs

Outre l’image de marque séduisante, ce qui devrait plaire et attirer une assez largue clientèle, c’est la gratuité quasi-totale du service. Cette gratuité se retrouve dans de multiples points. Tout d’abord, les frais de gestion de compte n’existent simplement pas. Cette première gratuité devrait déjà attiser l’intérêt des usagers. L’autre élément important et gratuit, c’est la gratuité de la carte bancaire et de nombreux services associés. En particulier, le fait de pouvoir utiliser sa carte bancaire à volonté sur les distributeurs automatiques de billet est intéressant. Le fait est qu’une banque traditionnelle fait souvent payer une dizaine d’euros pour cela.

Orange Bank

Orange ouvre son service de banque dès le 6 juillet 2017

La gratuité de très nombreux services de base pourrait avoir un double impact. D’une part, cela aidera l’opérateur/banque a attirer ses premiers clients, et d’autre part, cela pourrait bien engendrer une concurrence importante avec les autres services bancaires. En ce qui concerne les clients, Orange compte certainement sur ceux de ses offres mobiles et fixes. Déjà familiers avec l’organisme, ils seront certainement plus à même de s’y intéresser.

Orange va au-delà des services de banque en ligne traditionnel. En effet, c'est un service complet qui est proposé. Des crédits et des découverts autorisés peuvent être proposés aux clients. Par ailleurs, il est également possible de réaliser des opérations tels que des virements. L'opérateur veut donc proposer de quoi réellement concurrencer les banques classiques. Dans un premier temps, il est probable que les clients n’utilisent la banque d’Orange que pour des comptes d’appoint. Il s’agirait de compte en banque ouvert pour simplement y déposer de l’argent réservé à des dépenses à venir. Cela peut aussi servir à déposer de l’argent « de secours », en cas de besoin.

Orange dans la lignée des services dématérialisés

L’idée d’un compte destiné à des dépenses personnelles est soutenue par l’application qui devrait accompagner le service. Orange Cash va permettre aux clients Orange Bank de procéder à des paiements auprès des commerçants simplement avec leur smartphone. Cette application n’est qu’un des éléments de la dématérialisation du service.

Orange Cash

Avec l'application Orange Cash, il sera possible de payer avec son smartphone.

Le deuxième élément majeur, c’est que le conseiller clientèle de chacun sera Watson. Il s’agit d’une intelligence artificielle particulièrement performante et développée par IBM. La chose pratique avec une intelligence artificielle, c’est qu’elle n’a besoin ni de sommeil, ni de pause pour manger ou autre besoin naturel. Elle est donc disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an – ou 366, c’est selon l’année.

Cependant, certains services seront toujours assurés de manière physique. Des conseillers seront disponibles dans les 140 boutiques Orange de téléphonie mobile. Avec ceux-ci, le client peut procéder à certaines opérations que Watson ne devrait pas être habilité à réaliser. Il s’agit principalement de crédit à contracter. Pour le reste des opérations, l’intelligence artificielle est capable de réagir à la voix des utilisateurs, ce qui la rend très facile d’utilisation.

Les ambitions d’Orange vis-à-vis de son service bancaire en ligne sont déjà importantes. Ce sont 2 millions de clients qui sont espérés d’ici la fin de l’année 2018. Un chiffre pas si improbable étant donné la réputation de l’opérateur et la qualité de ses offres. En terme de profit, ce sont 400 millions d’euros supplémentaires sur le chiffre d’affaires qu’espère le descendant de France Télécom.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar