SFR

2016 aura été une année particulièrement difficile pour SFR. Et les choses ne semblent pas prêtes de s’arranger de sitôt.

Outre le nombre incroyable de litige que l’opérateur a enregistré, ce sont également des pertes économiques majeures qui entraînent, hélas, un grand nombre de suppressions de postes. Il s’agit certainement là d’une démarche du groupe pour tenter de redresser la barre. Mais l’année 2017 s’annonce être une mise à l’épreuve difficile.

SFR supprime des postes pour compenser des pertes

Le nombre de litiges connus par SFR n'est que le sommet de l’iceberg. En effet, les chiffres ne sont pas glorieux, et même inquiétants. L’avenir semble sombre pour le carré rouge.

Plus de 50 % des litiges avec des opérateurs sont pour SFR

Le chiffre tourne sur le net depuis quelque temps déjà, mais reste impressionnant. Plus de la moitié de l’ensemble des litiges entre des clients et leurs opérateurs sont avec SFR. Du moins sur l’échantillon d’un peu plus de 3000 personnes qui a été observé sur le site litige.fr. Cela a naturellement entrainé une perte de clients de la part de l’opérateur. Un demi-million d’abonnés de téléphonie mobile en moins, et 240 000 abonnés fixes en moins. Voilà des chiffres révélateurs sur la confiance que les clients portent à leur opérateur qui, définitivement, est dans le rouge.

138 millions d’euros de pertes nettes

Comme dit précédemment, les chiffres du litige ne sont que le sommet de l’iceberg. En effet, ce ne sont pas moins de 138 millions d’euros de pertes qui ont été enregistrées en 2016. Ce que cela signifie, c’est que le chiffre d’affaires qui était de 682 millions en 2015 n’est plus que de 544 millions en 2016, soit une baisse de près de 20 % en un an. Avec la montée en puissance de Free, le groupe doit faire très attention à ses positions et à ne pas voir la fuite de ses abonnés s’intensifier. De telles pertes ne sont pas sans conséquence. Ainsi, 5000 postes seront supprimés en 2017, un peu partout en France. Cela représente un tiers des effectifs actuels. Le but annoncé est de simplifier la structure du groupe et de rendre le management plus simple et efficace.

SFR en perte de vitesse

Quelques points positifs

SFR était le premier opérateur à mettre en place et à étendre un réseau 4G en France. Aujourd’hui, ce réseau est toujours le plus performant. C’est grâce à ce réseau que le groupe d’Altice connaît une hausse en ce qui concerne les investissements, hausse de presque 25 % en 2016. Par ailleurs, après plusieurs trimestres de baisse, il faut noter que les trois derniers mois de 2016 ont enregistré une croissance de 0,6 % pour le chiffre d’affaire. Peut-être est-ce aussi le signe de la fin des difficultés ? Enfin, Michel Combes, le PDG de la maison mère, affirme que la base des clients est stabilisée.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar