SFR

Dès 2017, SFR Altice avait commencé à ouvrir la 4G+ jusqu'à 300 Mb/s dans 30 agglomérations françaises. Aujourd'hui, l'opérateur au carré rouge annonce lancer la 4G+ jusqu'à 500 Mb/s. Pour l'instant, seule la ville de Bordeaux est concernée, mais Marseille et Lyon la rejoindront au cours de cet été. Avec cette micro-évolution technologique, SFR explique vouloir accompagner ses clients, et plus particulièrement leurs besoins croissants en débits internet. Seulement, il est légitime de se demander si cette course au débit, dans les grandes villes de surcroît, n'est pas une façon de faire oublier qu'en France, des zones blanches existent toujours. L'opérateur a de plus subi de nombreux couacs récemment. Les clients de SFR n'ont jamais semblé aussi mécontents. Que penser de cette annonce de l'opérateur de Patrick Drahi ?

Après la 4G+ 300 Mb/s, place à la 4G+ 500 Mb/s

Historiquement, SFR a été le premier opérateur à avoir lancé la 4G en France. Il le rappelle dans un communiqué de presse ayant pour but d'annoncer l'arrivée de la nouvelle 4G+. Dès 2017, SFR avait en effet ouvert la 4G+ jusqu'à 300 Mb/s dans les 30 principales villes de France.

Qu'est ce que la 4G+ jusqu'à 500 Mb/s et pour quels usages ?

La nouvelle 4G+ affiche un débit théorique allant jusqu'à 593 Mb/s. Elle s'avère donc deux fois plus rapide que l'ancienne 4G+. Elle est d'ores et déjà disponible à Bordeaux. En outre, cette 4G+ arrivera dans une dizaine de grandes agglomérations françaises d'ici à la fin de l'année. Pour en profiter, il suffit d'être équipé d'un terminal compatible et d'un forfait SFR 4G.

Techniquement, la 4G+ jusqu'à 500 Mb/s utilise une bande de fréquence supplémentaire, la LTE 2100 MHz. Cela a pour conséquence d'augmenter la capacité totale du réseau 4G, et donc également les débits moyens. Cela veut dire que l'arrivée de cette nouvelle 4G+ améliorera également l'expérience des clients équipés uniquement en 4G.

SFR problème réseau sur downdetector

Le site downdetector.fr permet d'observer les problèmes réseaux des opérateurs et des sites internet.

Existe-t-il des smartphones compatibles avec cette nouvelle 4G+ ?

SFR commercialise actuellement plusieurs smartphones compatibles avec cette norme, comme les Samsung Galaxy S8 et S9, les iPhone 8 et X, ou encore le Huawei P20. L'opérateur de Patrick Drahi annonce également, dans le même communiqué de presse, que SFR proposera dès 2019 des débits 4G allant jusqu'à 1 Gb/s. La course au débit ne semble donc pas terminée.

Tout le monde le sait, SFR n'est pas en bonne posture. En plus de sa santé financière alarmante – récemment, sa dette était encore estimée à 50 milliards d'euros – les abonnés semblent de plus en plus révoltés contre le service client de l'opérateur. Coupures à répétition, problèmes de connexion aux serveurs du jeu Fortnite, problèmes de couverture réseau, etc. Les consommateurs sont mécontents, et ils le font savoir.

À voir aussi : quels sont les avis des clients de l'opérateur SFR ?

La 4G+ jusqu'à 500 Mb/s, le cache-misère de SFR ?

Dans un contexte de mécontentement global contre l'opérateur, il est légitime de se demander l'intérêt de l'arrivée de cette nouvelle 4G+. Dans les grandes villes, la couverture réseau est bonne. La majorité des abonnés peut profiter d'une 4G de bonne qualité, avec des débits tout à fait confortables. Évidemment, la voix des clients mécontents porte davantage que celle des clients satisfaits.

Il existe cependant en France des aires géographiques, appelées zones blanches, où aucun réseau mobile n'est disponible. Ces zones correspondent généralement aux zones peu densément peuplées, ou difficiles d'accès, dans lesquelles les opérateurs n'ont pas jugé utile, ou surtout rentable, de déployer le réseau 4G.

couverture réseau SFR

Voici la couverture réseau des différents opérateurs au 31 mai 2018, selon l'Arcep.

Connaissant la fracture numérique et les inégalités que peut impliquer la présence de ces zones blanches, l'avancée technologique dont se vante SFR semble quelque peu superflue. Les arguments qu'avance l'opérateur paraissent de surcroît plutôt anecdotiques. Grâce à l'arrivée de cette norme, SFR explique que :

“les usages s'accélèrent considérablement : une série de 10 épisodes se télécharge en 1 minutes contre 2 minutes en 4G+ jusqu'à 300 Mb/s, 100 photos en 5 secondes pour 10 en 4G+ jusqu'à 300 Mb/s”

De là à parler de révolution, il n'y a qu'un pas ! Qui n'a jamais rêvé, en habitant dans une ville bien couverte par la 4G comme Bordeaux ou Lyon, de gagner 6 secondes de temps de téléchargement pour obtenir un épisode de sa série favorite ? Encore mieux, qui ne s'est jamais surpris à espérer télécharger ses 100 photos quotidiennes en 5 secondes au lieu des interminables 10 secondes que nous impose la 4G+ jusqu'à 300 Mb/s !

Plus sérieusement, il faut reconnaître les efforts déployés par le groupe Altice pour améliorer l'expérience de navigation de ses clients. Ces derniers souhaitent toutefois être entendus sur la qualité du service client. Cette annonce apparaît donc comme un coup d'épée dans l'eau. À son crédit, il faut rappeler que l'opérateur a récemment annoncé avoir passé la barre des 97% de la population française couverte en 4G.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar