SFR

Comme Free une semaine auparavant, Altice Europe vient de dévoiler leurs résultats financiers pour le troisième trimestre 2018. SFR a-t-il pu endiguer la fuite de ses abonnés dans la téléphonie mobile et l'accès à Internet ? À quel coût ? Hautement attendu, ce troisième constat trimestriel de l'année 2018 devait mettre en exergue la capacité de SFR a garder ses adhérents. Les analystes attendaient également l'impact financier de l'arrivée de l'offre RMC Sport, nouveau service de l'opérateur. Le bilan est tel que l'on pouvait se l'imaginer : l'opérateur a vu ses profits baisser, mais son parc d'abonnés croître. Un bilan contrasté pour SFR, qui peut tout de même souffler. L'heure n'est plus à l'alarme, et la firme peut envisager sereinement 2019.

Des résultats compensant les trois dernières années chez Altice

Tout d'abord, Patrick Drahi peut se féliciter. En l'espace d'une petite année, SFR, à travers Altice France, a récupéré plus d'un million d'abonnés. Ce nombre compense les pertes d'adhérents sur les trois dernières années cumulées. L'heure n'est donc plus à la crise. De nombreuses choses ont changé par rapport à l'hiver 2017, particulièrement rude pour la firme de Patrick Drahi. Les recrutements se décomposent ainsi : 900 000 sur les offres mobiles, et 200 000 sur les offres fixes.

Patrick Drahi sourit aux résultats d'Altice Europe et SFR.

Le sourire revient pour Patrick Drahi grâce aux résultats financiers d'Altice Europe.

Sur le fixe, incluant les box internet ADSL et en fibre optique, SFR compte désormais 6,19 millions d'abonnés. Parmi ceux-ci, 40% disposent d'un accès à la fibre optique. Par ailleurs, Altice possède près de 10 millions de domiciles atteints par des câbles fibre. À cet égard, l'opérateur est le premier propriétaire de lignes fixes Très Haut Débit en France. À cela s'ajoutent 2 millions de lignes louées auprès de la concurrence. SFR dépasse ainsi de 1,6 millions Orange, son dauphin, sur ce plan.

Dans le domaine de la téléphonie mobile, SFR réunit 13,4 millions d'abonnés au total. L'opérateur compte également sur la couverture récemment atteinte en matière de 4G pour la population française afin d'attirer encore plus de clients au cours de l'année 2019. 98% : c'est le pourcentage de personnes que parvient à atteindre SFR en 4G grâce au déploiement régulier d'antennes.

À voir aussi : le Black Friday de SFR pour des forfaits pas chers.

Les abonnés dépensent moins : la faute à des promotions trop prononcées chez SFR ?

Ces résultats encourageants en termes de recrutements, SFR les doit sans doute aux prix cassés qu'il a proposé tout au long de l'année 2018. Bien évidemment, le retour de bâton se fait sentir dans les dépenses mensuelles par adhérent. De ce point de vue-là, SFR est en perte sèche. Cependant, la plupart de ses offres promotionnelles revenant à leur prix initial après une année d'engagement, il y a de fortes chances pour qu'il s'agisse d'un prémisse avant une année 2019 bien plus positive.

Résultats financiers mobile et internet pour Altice Europe et SFR.

SFR gagne des abonnés pour ses offres mobiles.

Pour une ligne mobile chez SFR, un client paie en moyenne 22,4€. C'est 4,2€ de moins qu'à la même époque en 2017. La téléphonie nomade n'est pas le seul secteur à souffrir, financièrement, des offres récentes de la filiale d'Altice France : l'accès à Internet coûte, en moyenne par abonné, 31,7€, occasionnant un déficit de 3,4€ par rapport au troisième trimestre 2017. Même si Patrick Drahi se félicite d'une “stabilisation de l'ARPU en séquentiel“, une conséquence est inévitable. le chiffre d'affaire global de la firme est en baisse.

L'Ebitda, tiré de l'anglais Earnings Before Interests, Taxes, Depreciation and Amortization, représente les bénéfices réalisés par une firme avant qu'elle ne soit taxée sur ces résultats. Il s'agit d'un critère sur lequel Altice Europe perd ainsi 10,6% de sa valeur. La marge réalisée au cours de cet exercice est également moindre qu'attendue, avec un retrait de 2,4%, pour un total, désormais, de 37,2%.

À voir aussi : une box internet optimisée en promotion chez SFR.

RMC Sport attire des abonnés qui se plaignent moins de SFR dans l'ensemble

Les observateurs attendaient également de pied ferme les résultats de RMC Sport, nouveau service d'Altice. Le service, apparu sous cet intitulé au cours du mois d'août, est devenu le seul moyen de regarder la Ligue des Champions ou la Ligue Europa en France. Pour parvenir à proposer ces diffusions, Altice a dû investir d'énormes moyens financiers. La rentabilité du service, avant même sa création, était déjà remise en cause.

À l'occasion des résultats du troisième trimestre, Altice Europe révèle ainsi que RMC Sport a réuni 2 millions d'abonnés au total. Un chiffre qui, sur le papier, ravit, mais ne parvient pas à faire le bonheur de l'enseigne. Parmi ces adhérents, seuls 140 000 ont souscrit à RMC Sport en OTT, sans abonnement préalable chez Altice France. On peut ainsi en déduire que 1,8 millions d'adhérents, au bas mot, n'ont que 9€ par mois à payer pour regarder les compétitions européennes et la Premier League en football. Le service est ainsi encore loin d'être rentable, mais au moins, les plaintes se sont tues après les bugs lors de la première journée de Ligue des Champions.

Les clients se plaignent moins d'Altice Europe et SFR.

Le nombre de plaintes a drastiquement chuté pour la téléphonie mobile.

En matière de plaintes, par ailleurs, Altice France enregistre une baisse de 55% des réclamations émises concernant la téléphonie mobile, eu égard au troisième trimestre 2017. À l'époque, l'opérateur SFR était en pleine crise, et la fuite des adhérents n'en était qu'à ses débuts. Les résultats sont un peu plus contrastés pour le fixe, mais SFR reçoit tout de même 37% de plaintes en moins qu'à la même époque.

Avec une recrudescence d'abonnés, un nombre de plaintes bien inférieur, Altice Europe peut seulement déplorer une perte de son chiffre d'affaire. Le parc d'adhérents stabilisé, il y a fort à parier que l'opérateur vive une belle année 2019. En tous les cas, ses résultats sont bien plus encourageants que ceux communiqués, une semaine auparavant, par Free.

À voir aussi : que pensent les clients au sujet de SFR ?

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar