SFR

Sale temps pour la réputation de SFR. Maintenant que l’opérateur a retrouvé de bonnes performances sur son réseau, et qu’il parvient à regagner des clients, c’est l’image publique qui en prend pour son grade. Il y a quelques semaines, SFR était pointé du doigt pour les menaces portées envers certains de ses employés. Ainsi, si ces derniers aidaient les abonnés à résilier leurs offres, ils risquaient purement et simplement le licenciement. Désormais, certains employés licenciés depuis plusieurs mois, voire quelques années, se voient sommés de rendre de l’argent à SFR.

SFR ne sait pas compter et fait payer ses employés licenciés

En 2017, SFR annonçait en toute discrétion la suppression de 5 000 emplois. Il s’agissait là d’un grand plan de départs volontaires, départs avant tout voulus par Patrick Drahi. On parle tout de même de l’un des plus grands plans de suppression de postes de l’histoire du pays. Aucun départ n’était foncièrement forcé. Le propriétaire de SFR n’avait droit à aucun licenciement économique, en accord avec le contrat de rachat de l’opérateur.

Quoiqu’il en soit, ce qui nous intéresse ici, c’est ce qui est arrivé à certaines de ces personnes. Il semble que le service compta de SFR se soit trompé en versant les indemnités de certains de ces employés. C’est donc tout naturellement que l’opérateur réclame de l’argent à ceux-ci ! Comme on peut l’imaginer, SFR y a mis toutes les formes. Si l’erreur est bien celle de l’opérateur, les ex-employés concernés sont sommés officiellement de « procéder sans délais au virement bancaire » des sommes réclamées. Un vocabulaire rassurant n'a bien entendu pas été employé dans les courriers envoyés.

Extrait de la lettre de sommation de paiement de SFR.

Extrait de la lettre de sommation de paiement de SFR.

Afin de rassurer lesdits ex-employés, le courrier ne manque pas de préciser que la juridiction compétente peut être aisément saisie. Traduisons cela en une menace d’envoyer des huissiers pour réclamer l’argent. Une sorte de « Rends l’argent » inversé où le géant vient réclamer des Euros aux personnes qui n’ont sans doute pas les moyens de verser les sommes réclamées. Près de 14 cas de ce genre sont remontés pour le moment. La somme demandée est de 17 000 euros. On conviendra que pour un ex-salarié de SFR, ce qui correspond sans doute à plus d’un an de salaire ne peut être versé en 14 jours.

Que faire si l’on est dans cette situation ?

Si vous êtes un(e) ancien(ne) employé(e) de SFR concerné(e) par cette affaire, que faire ? Dans un premier temps, n’hésitez pas à contester la décision par écrit, via un courrier recommandé dont vous conserverez une copie. N’hésitez pas à exiger des détails concernant ces prétendus trop perçus. Une somme comme 17 000€ n’est pas anodine. On est alors parfaitement en droit de supposer que cette demande est une erreur de la part de SFR. Si l’on est certain de ne jamais avoir perçu un surplus de ce montant (en général, on s’en souvient), la lettre de contestation est nécessaire. Il est important que vous ayez conservé les documents qui vous ont été remis au moment de votre départ de l’entreprise, ainsi que toutes vos fiches de salaires.

Patrick Drahi, détenteur de SFR depuis 2014.

Imaginons tout de même le cas où l’on a effectivement perçu trop d’indemnités. Il est important de prévenir immédiatement l’employeur de l’erreur. Conserver sciemment un trop perçu de salaire ou d’indemnité est considéré comme du vol. L’employeur dispose de 3 ans pour réclamer le trop-perçu. Au-delà, il y a prescription et il n’est plus dans son droit de réclamation. Une fois que vous avez signalé le trop-perçu, vous pouvez généralement trouver un arrangement à l’amiable pour rendre cette somme sans que cela ne soit handicapant. Encore une fois, conservez l’ensemble des documents échangés et privilégiez les courriers avec accusés de réception.

Rappel des offres de SFR : des promotions pour la fin de l’année

SFR réclamerait-il de l’argent pour combler les baisses de prix de ses promotions ? Pour Orange, à force de casser les prix partout, les opérateurs risquent de manquer d’argent pour financer et entretenir les infrastructures à venir et en place. De fait, SFR brade nombre de ses offres. Pourtant, elles restent plus chères que d’autres. Il faut regarder du côté de RED by SFR pour avoir des abonnements à prix très réduits. RED by SFR propose par exemple une promotion riche de 40 Go de données mobiles, pour seulement 10€ par mois, à vie. C’est ce genre de promotions que l’opérateur historique veut dénoncer. Il faut dire que la quantité de services proposés pour un prix si réduit et valable à vie peut amener à se poser des questions.

Le forfait à 10€ de RED by SFR.

Naturellement, il n’y a ici que de la spéculation, et SFR dispose peut-être d’une stratégie rentable. Espérons simplement que celle-ci ne se limite pas à forcer la main à d’anciens employés remerciés il y a un an de cela ou plus…

À voir aussi : les offres mobiles que propose SFR.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar