SFR

Molotov est une application mobile au succès incontestable. Ce succès fait des envieux, notamment auprès des différents groupes de télévision. Afin de pouvoir négocier de manière avantageuse avec ces derniers, Altice et SFR pourraient racheter Molotov. Cet investissement constitue un pari peu risqué pour l'opérateur au carré rouge ; celui-ci ajouterait ainsi une corde de plus à l'arc du divertissement. Altice a tenu toutefois à rassurer les utilisateurs actuels de l'application : Molotov resterait gratuit, tout en développant ses services sur le sol national, mais également à l'international. Bien sûr, rien n'est, pour le moment, concrétisé, mais l'information permet de voir une lueur dans la sombre passe traversée par Molotov.

L'application de télévision gratuite Molotov et Altice, bientôt main dans la main ?

Molotov est une application mobile particulièrement en vue depuis son apparition, en juillet 2016. Elle permet de regarder, dans sa version gratuite, jusqu'à 36 chaînes de télévision, dont 24 de la TNT gratuite. Par ailleurs, le replay de certaines chaînes est également inclus dans l'offre. Il en allait de même pour l'enregistrement de programmes, permettant de stocker 10 heures, puis 8 heures de programmes jusqu'à cet été. Compatible avec Android TV, et proposée sur tous les supports Android et iOS, l'application a connu un succès indéniable. Succès qui n'est pas passé inaperçu auprès des groupes de diffusion télévisée.

Molotov, application télé gratuite, bientôt rachetée par Altice et SFR ?

L'arrivée de Molotov a permis de bénéficier de chaînes gratuites sur mobile, tablette, ou téléviseurs.

Au fur et à mesure, les négociations devinrent de plus en plus ardues avec ces derniers, TF1 et M6 en tête. Si ceux-là permettent encore de regarder leurs programmes en direct, les services de replay ont été retirés. Afin de pouvoir négocier de manière plus ou moins égale avec les groupes de diffusion, Molotov a également dû se séparer de certaines de ses possibilités phares. Cet été, après avoir réduit le nombre d'heures de programmes enregistrés de 10 à 8 heures, Molotov a tout simplement retiré cette fonctionnalité. Désormais, elle n'est plus disponible que par le biais de la version payante de l'application. Son adhésion coûte 3,99€, sans engagement, avec un premier mois gratuit.

Cela n'a pas pu combler toutes les difficultés rencontrées par Molotov, malheureusement. Depuis quelques mois, les rumeurs de rachat allaient bon train. France Télévisions avait déjà été évoqué, avant que différents fournisseurs d'accès à Internet rentrent dans la danse. L'un d'entre eux, Altice, a annoncé ce mercredi 30 janvier entamer des discussions exclusives sur un éventuel rachat. Une affaire qui pourrait profiter idéalement à Molotov, et faire également le jeu du propriétaire de SFR en matière de divertissement.

À voir aussiun bon plan pour un smartphone pas cher en vente flash chez SFR.

Quels effets aurait le rachat de Molotov par Altice, propriétaire de SFR ?

Le rachat de Molotov par Altice pourrait enfin donner à l'application les moyens de ses ambitions. L'un des groupes audiovisuels donnant le plus de difficultés à Molotov, actuellement, n'est autre que TF1. Ce dernier appartient à nul autre que Martin Bouygues, dirigeant, également, l'opérateur téléphonique et internet Bouygues Telecom. Altice et Bouygues Telecom ont l'habitude de traiter ensemble, comme l'ont montré les négociations, l'an passé, afin de diffuser TF1 sur les box internet de SFR.

TF1, bientôt rassuré par le rachat de Molotov par Altice et SFR ?

Principal détracteur de Molotov, le Groupe TF1 pourrait accueillir avec bienveillance le rachat de l'application par Altice.

Avoir un tel soutien à ses côtés pourrait permettre à Molotov de traiter d'égal à égal avec les diffuseurs. Surtout, la présence d'Altice permettrait de rassurer ces derniers, SFR étant bien au courant de la difficulté rencontrée par les FAI et les sociétés de divertissement pour conserver leurs programmes et en retirer un gain exclusif. La récente mise à disposition de RMC Sport sur ce plan montre un peu plus la détermination d'Altice de s'ancrer dans ce domaine.

Au début de l'année, Molotov communiquait sur ses intentions de développer ses activités à l'étranger. Déjà bien mis en avant par Apple lors de sa Worldwide Developers Conference en 2015, la marque est reconnue au niveau mondial. Il est temps, désormais, de concrétiser cette dynamique. Altice, présent dans de nombreuses contrées, et n'hésitant pas à investir de manière conséquente dans ce domaine, pourrait apporter un soutien de poids au développement de l'application dans ce registre.

À voir aussi : des promotions box internet pas chères chez Bouygues Telecom.

Altice / SFR, futur ogre du divertissement français et international ?

Indéniablement, le rachat de Molotov pourrait également faire les affaires d'Altice. La firme de Patrick Drahi s'illustre, ces derniers mois, par la profusion de services de divertissement désormais disponibles. L'arrivée de RMC Sport, unique moyen, aujourd'hui, de regarder la Ligue des Champions et la Ligue Europa de manière légale en France, a certes beaucoup fait parler. Il ne s'agit pas cependant de la seule fonctionnalité disponible chez Altice.

RMC Sport, bouquet numérique d'Altice et SFR.

RMC Sport a fait sensation lors de son arrivée, confirmant la démarche prônant le divertissement chez Altice et SFR.

L'entreprise propose également de nombreux bouquets de divertissement, tels que SFR Ciné Séries, ou SFR Play. Concomitamment à cela, Altice n'hésite pas à tisser des liens forts avec certaines firmes installées dans des registres divers. L'édition et la lecture pour Youboox One, la musique avec Napster, le sport avec beIN SPORTS, à titre d'exemple. La multinationale de télécommunications propose même OCS, le service d'Orange, en option à ses offres.

Il faut également rappeler que, pour Altice, racheter Molotov est également un moyen de s'inscrire dans la concurrence féroce du streaming. Aujourd'hui dominé par Netflix, ce marché risque de fortement évoluer ces prochaines années. Bien entendu, impossible d'oublier Amazon Prime ainsi que Disney+, dont l'arrivée en France est plus qu'attendue. La riposte française s'organise déjà toutefois, avec Salto. Ce service, pour l'instant en préparation, s'articule autour de trois intervenants majeurs du paysage français : France Télévisions, TF1 et M6. Soit deux des plus grands détracteurs de Molotov à l'heure actuelle, et l'un des potentiels acheteurs.

À voir aussi : que propose RMC Sport, bouquet télévisé d'Altice ?

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments