RED by SFR

Ce jeudi 6 septembre, un accord de remaniement sur la chronologie des médias est en passe d'être signé. Grâce à celui-ci, les services de streaming, tels que Netflix, pourraient diffuser des films seulement 15 mois après la sortie dans les salles obscures. Un délai aussi réduit ne sera autorisé qu'en cas de conformités à près d'une dizaine de conditions préalables. De manière générale toutefois, il y a fort à parier que le temps imparti pour profiter d'un film sur sa télé ou son smartphone soit désormais bien moindre. Cela tombe bien, puisque RED by SFR propose un forfait pas cher permettant d'acquérir Netflix à bas prix. Comment en profiter, et en quoi consiste la révision de la chronologie des médias ?

REd by SFR et son forfait pas cher pour profiter de Netflix à seulement 20€/mois

Chez RED by SFR, les promotions deviennent une tradition. Jusqu'au 24 septembre, la filiale de SFR met à la disposition de ses clients un avantageux abonnement téléphonique. Celui-ci est disponible, seul, pour 12,01€ par mois, avec rien de moins  que 50 Go en 4G. La formule est sans engagement, et le prix garanti à vie. La carte SIM de RED by SFR implique uniquement l'investissement de 10€ à la commande. Indéniablement, il s'agit d'un bon plan pour regarder les programmes de Netflix même en déplacement.

Car une fois n'est pas coutume, RED by SFR a axé la communication de cette offre promotionnelle autour de l'accès à Netflix. Les clients ont ainsi la possibilité de souscrire, concomitamment à ce forfait pas cher, à un abonnement Netflix. Les deux formules cumulées résulteront en un prix tout rond et fort avenant. Les clients n'auront qu'à investir mensuellement 20€ pour le forfait Netflix Essentiel, 23€ pour le Standard, et 26€ pour la version Premium.

Le forfait pas cher de RED by SFR avec Netflix inclus.

Le propre d'un forfait téléphonique, néanmoins réside évidemment dans son potentiel de communication. En souscrivant à l'offre de RED by SFR, les clients peuvent ainsi :

  • appeler en illimité l'ensemble de la France, départements d'outre-mer, à l'exception de Mayotte, inclus ;
  • émettre SMS et MMS à volonté entre les frontières hexagonales ;
  • naviguer en 4G avec 50 Go par mois ;
  • en déplacement dans l'Union européenne, appels, SMS et MMS sont illimités vers tous les pays de cette zone économique et administrative ;
  • RED by SFR donne encore 6 Go de données mobiles dans l'Union européenne.

Après l'épuisement des données mobiles, RED by SFR renouvelle, à raison de 100 Mo contre 2€, jusqu'à quatre fois le potentiel de navigation. Si le client dépasse quatre recharges successives, il n'est plus possible d'accéder à Internet avec ce forfait. Ce dernier constitue toutefois un bon plan, disponible pour 12,01€ seul ou 20€ avec Netflix, chez RED by SFR.

À voir aussi : tous les forfaits mobiles disponibles chez RED by SFR.

Regarder un film sur Netflix un an après sa sortie au cinéma, ça pourrait bientôt être possible

Une nouvelle législation pourrait profondément modifier la chronologie des médias. Sous l'impulsion de Françoise Nyssen, les différents partis impliqués sont proches d'un accord après de longs mois de discussions. La ministre de la Culture espère, ce 6 septembre, signer avec les représentants du secteur cinématographique un accord important afin de favoriser la lutte contre le piratage.

Françoise Nyssen milite pour que Netflix propose plus tôt des films.

Françoise Nyssen, loins de ses tracas de mezzanines, souhaiterait signer la rénovation de la chronologie des médias dès aujourd'hui.

Jusqu'à présent, des délais précis avaient été définis pour que la consommation d’œuvres vidéo-culturelles soit accrue. Ceux-ci pouvaient se résumer ainsi :

  • 4 mois avant la sortie d'un film en DVD / Blu-ray ou en Vidéo à la Demande ;
  • 10 mois pour la diffusion sur une chaîne de télévision payante de cinéma ;
  • au minimum 22 mois pour la diffusion d'un film sur une chaîne de télévision gratuite ;
  • les services de Vidéo à la Demande payants, tels Netflix ou Amazon Prime, doivent patienter 36 mois pour diffuser un film.

La diffusion d'un film serait bientôt plus proche d'une sortie en salles. De fait, il ne faudrait désormais plus attendre que 3 mois pour faire l'acquisition d'un DVD ou Blu-Ray après sa sortie en salles. Il s'agit d'un seuil minimum, puisque le succès d'un film conditionnerait désormais le délai d'accessibilité d'un film. Si ce dernier a enregistré moins de 100 000 entrées au cours de quatre semaines d'exploitation, il sera possible de le regarder plus rapidement chez soi. La Vidéo à la Demande par abonnement serait la grande bénéficiaire de ce revirement. Au minimum, ses adhérents n'auront qu'à patienter 15 mois pour regarder un succès confidentiel, et 17 mois pour une œuvre ayant rassemblé davantage de spectateurs.

Netflix pourrait-il augmenter ses prix suite à cette révision de la chronologie des médias ?

Des modalités doivent être respectées par Netflix et ses pairs afin de proposer plus rapidement des films après leur exploitation en salles obscures. Investissements, taxes mensuelles par abonnés : les conditions sont pénalisantes à plus d'un égard. Faut-il craindre une hausse des tarifs de Netflix ?

Des modalités pénalisantes pour les services de divertissement comme Netflix

Amazon Prime Vidéo, Netflix, OCS, et bien d'autre services de vidéo à la demande par abonnement seraient susceptibles de profiter d'un tel réaménagement. Il faudrait cependant, pour cela, qu'ils répondent à plusieurs conditions. Celles-ci sont particulièrement rebutantes pour ces groupes de divertissement. Grossièrement, on recensera :

  • un catalogue composé à 60% d’œuvres européennes, et 40% de programmes français ;
  • la mise en avant de contenus américains sur le service de streaming concerné ;
  • le préachat de contenus audiovisuels français ;
  • une taxe de 3,5€ par abonnés mensuelle.
Aladd'2, l'un des succès unanimes bientôt disponibles plus rapidement sur Netflix ?

Se délecter d'Aladd'2 plus rapidement dans son salon : ce serait un rêve bleu bientôt exaucé.

Des conditions d'accessibilités nombreuses, et pénalisantes, au lendemain d'une nouvelle législation édictée par la Commission européenne imposant déjà 30% d’œuvres continentales aux sites de streaming à abonnement payant. On voit mal, actuellement, Amazon Prime Vidéo et Netflix répondre favorablement aux pré-requis instaurés ici. En revanche, OCS ainsi que Canal+ pourraient ressortir gagnant de telles modalités. Heureusement, la signature de ce traité favorisera toujours l'abonnement payant, puisque les films devraient malgré tout être disponibles 8 mois plus tôt que le délai aujourd'hui imposé.

Netflix Prime, ou augmentation du coût de l'abonnement : les conséquences hypothétiques de cet accord

Cependant, les adhérents de Netflix peuvent redouter le pire. Sans doute le service de streaming américain serait-il tenté de proposer un service Prime, ou une hausse de son abonnement pour proposer la mise à disposition d’œuvres cinématographiques à peine plus d'un an après leur passage dans les salles obscures. Actuellement, les formules auxquelles l'on peut souscrire sont les suivantes :

  • 7,99€ mensuels pour l'abonnement Essentiel : affichage des programmes en définition standard, et un seul écran disponible ;
  • 10,99€ par mois pour la formule Standard : deux écrans diffusant Netflix simultanément, en Haute Définition ;
  • 13,99€ mensuels pour Netflix Premium : les clients peuvent se connecter sur quatre écrans simultanément, en Ultra HD.
Netflix, vers des dollars à foison ?

Deux possibilités s'offriront à Netflix pour répondre favorablement aux conditions de l'accord : créer un système premium, ou hausser le coût de l'abonnement.

Il ne serait donc pas étonnant de voir Netflix proposer une nouvelle formule pour 20€. Cela engloberait les 3,5€ mensuels demandés par abonnés selon le nouveau traité, ainsi que des frais subsidiaires liés à l'investissement dans la culture nationale. Les adhérents à cet abonnement auraient accès à un catalogue plus étoffé. Pour le moment, 20€ mensuels, c'est justement le tarif de Netflix avec un forfait pas cher chez RED by SFR.

À voir aussi : quel est le programme de Netflix en septembre 2018 ?

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar