Cartes Mini SIM, Micro SIM, Nano SIM et maintenant eSIM : que signifient ces différences de formats ?

Dernière mise à jour : 27 octobre 2017

La carte SIM est indispensable pour utiliser son abonnement mobile. Vraiment ? À l’achat d’un forfait mobile avec ou sans engagement, une carte SIM est toujours incluse dans le pack. Et si les choses étaient sur le point de changer ? Il sera bientôt possible de souscrire à un abonnement téléphonique mobile, sans avoir besoin d’installer une carte SIM dans son smartphone. Voici un récapitulatif des différentes cartes SIM en circulation ainsi qu’un tutoriel pour l’utilisation de la eSIM. Cette dernière viendra remplacer la carte SIM classique, celle qu’on a toujours connue.

Qu’est-ce que la carte SIM ?

De l’anglais Subscriber Identity Module, la carte SIM est ce qui permet à l’abonné d’avoir accès au réseau mobile de son opérateur. Il s’agit donc d’une puce destinée à stocker les informations relatives à l’abonnement à un réseau mobile. Pour cela, elle contient une certaine quantité de mémoire. Cette mémoire lui permet également de stocker diverses données externes telles que la liste de contacts. C’est pour cela qu’il est important de sécuriser l’accès à sa carte SIM à l’aide d’un code PIN. Il faut noter qu’aujourd’hui, les smartphones proposent souvent deux emplacements cartes SIM. Vous pouvez également vous procurer un adaptateur Multi-SIM. La carte SIM se décline sous quatre formes physiques.

La eSIM s'ajoute aux formats de cartes SIM physiques

Il existe quatre formats de cartes SIM. La tendance veut que la carte SIM soit la plus petite possible. La eSIM s’ajoute aux formats classiques.

La carte SIM Full size

Il s’agit du premier format de Carte SIM. Son appellation Full size ou Taille complète, fait référence à ses larges dimensions, similaires à celles des cartes bancaires. Trop difficile à intégrer dans un téléphone portable, ce format a été rapidement abandonné.

La carte SIM Standard ou Mini SIM

Le format Mini SIM est le format standard, connu de tous et qui s’est imposé durant plusieurs années. Aujourd’hui, il commence toutefois à être abandonné, au profit de formats toujours plus petits.

La Micro SIM

Apparue dans les années 2000, la Micro SIM a été imaginée dans le but de réduire le volume des appareils qui l’intègrent. Plus petite que la carte SIM standard, on peut l’insérer sur le côté de l’appareil et non plus au dos. Cela facilite donc son installation.

La Nano SIM

La Nano SIM a été présentée pour la première fois en septembre 2012 par Apple avec l’arrivée de l’iPhone 5. Comme son nom l’indique, ses dimensions sont encore plus réduites que celles de ses prédécesseurs.

Comment insérer une carte SIM dans son smartphone ?

Pour insérer une carte SIM physique, il y a différentes manières de procéder, suivant le modèle de son smartphone. Une carte SIM Standard se place généralement au dos de l’appareil. Pour cela, il convient de retirer la coque et la batterie, si cette dernière est amovible. Sinon, l’insertion se fait autour de la batterie. Lorsqu’il s’agit d’une Micro SIM ou bien d’une Nano SIM, l’emplacement se trouve le plus souvent sur le côté de l’appareil. C’est encore une fois une nouveauté que l’on doit à l’Américain Apple.

Comment insérer la carte SIM dans le téléphone ?

Il faut généralement insérer la Mini SIM au dos de l’appareil.

L’emplacement de la carte SIM ressemble alors à un tiroir qu’il faut tirer à l’aide d’un outil d’éjection, fourni dans la boîte. Si vous l’avez perdu, vous pouvez vous aider d’un trombone. Il faut insérer l’extrémité de l’outil dans l’orifice prévu à cet effet, cela enclenche l’ouverture du tiroir de la carte SIM. Il ne reste plus qu’à la placer à l’intérieur.

Comment insérer la carte SIM dans le tiroir du téléphone ?

La carte SIM physique s’insère à présent sur le côté de l’appareil.

Évidemment, toutes ces informations d’installation sont expliquées dans la notice, contenue dans le boîtier d’achat du téléphone.

Que se passe-t-il si je change de modèle de téléphone ?

Il existe une incroyable variété de smartphones en circulation sur le marché de la téléphonie mobile. De plus, leur durée de vie est relativement courte. Chaque année, les constructeurs lancent de nouveaux modèles et le public veut être à la pointe de la technologie. Devant le renouvellement rapide et constant des smartphones, une solution a été créée pour éviter de changer constamment de carte SIM suivant le modèle du téléphone. Ainsi, les cartes SIM sont aujourd’hui prédécoupées. Il faut veiller à conserver la prédécoupe. Cela permet à l’utilisateur de s’en servir comme adaptateur s’il décide de passer à un modèle nécessitant un plus grand format.

La eSIM ne nécessite aucune prédécoupe puisqu'elle est virtuelle.

Les cartes SIM sont aujourd’hui livrées prédécoupées, à utiliser au choix, selon le modèle de l’appareil.

Qu’est-ce que la eSIM ?

L’arrivée de la eSIM de l’anglais embedded SIM, ou SIM intégrée, apporte un changement significatif dans notre rapport aux objets connectés. Désormais, il n’est plus nécessaire d’avoir un support matériel pour accéder au réseau mobile sur sa montre connectée et bientôt, sur son smartphone. La eSIM est une carte virtuelle et non plus physique. La eSIM est donc directement intégrée à l’appareil, plus besoin de l’insérer ou de la retirer. Vous disposez des mêmes services qu’avec la carte SIM physique (appels, internet, SMS, contacts…). En outre, vous n’avez plus besoin de vous encombrer avec un adaptateur, un outil d’éjection… Il suffit de télécharger et d’activer un profil afin de profiter des services de votre opérateur. Démocratisée sur les smartphones, la eSIM permettra de changer d’opérateur sans avoir à changer de carte SIM.

Carte eSIM

La eSIM ne nécessite aucune manipulation, elle est intégrée à l’intérieur de l’appareil.

Le Google Pixel 2 est le premier smartphone muni de la eSIM

Il faut mentionner que ce service est d’abord apparu chez Apple, sur les iPad puis sur les Apple Watch Series 3. On trouve donc généralement des eSIM sur les montres connectées. La eSIM ne s’est pas encore imposée sur les smartphones. Les premiers téléphones mobiles munis d’une eSIM sont les Google Pixel 2 et 2 XL. Ils ont été dévoilés le 4 octobre 2017 lors de la conférence de présentation de Google. Seulement, en France, on ne peut encore profiter de cette technologie. Le seul opérateur compatible avec la eSIM de Google, c’est le MNVO de ce dernier, à savoir Project Fi. C’est pour cela que les Pixel 2 embarquent également un port Nano SIM.

eSIM sur Google Pixel

Le Google Pixel 2 est le premier smartphone à intégrer une eSIM.

Seul l’opérateur Orange propose l’activation de la eSIM sur les montres connectées

Les opérateurs français ne sont pas encore en mesure de proposer la technologie eSIM sur les smartphones. Seul l’opérateur historique Orange propose l’activation de la eSIM sur l’Apple Watch Series 3 ou sur la Samsung Gear S2 3G, par exemple. L’activation de la eSIM sur une montre connectée est très intéressante, puisqu’elle permet de ne pas s’encombrer de son téléphone, lors d’une activité sportive, notamment. Il faudra tout de même compter 10€ de frais d’activation ainsi qu’un abonnement de 5€ par mois.

Activer la eSIM avec Orange

Orange est le seul opérateur français à proposer l’activation de la eSIM.

Comment télécharger et activer la eSIM ?

Pour utiliser la carte virtuelle eSIM, vous devez vous munir du voucher (ou carte d’activation), fourni par le constructeur ou l’opérateur.

  • télécharger un profil au moyen du voucher,
  • procéder à l’activation du profil.

Il est également parfois nécessaire de télécharger une application, conçue pour l’activation de la eSIM. On peut citer l’application Samsung Gear.

Comment activer la eSIM sur la montre Samsung Gear S2 3G ?

Il faut télécharger l’application Samsung Gear afin d’activer la eSIM.

Le voucher contient un QR Code qu’il faudra scanner. Le profil est alors téléchargé puis installé sur la montre connectée, et bientôt sur le téléphone. Son activation permet de bénéficier immédiatement du service réseau de votre opérateur. Si toutefois vous changez d’opérateur ou de forfait, vous recevez une nouvelle carte d’activation. Il faudra à nouveau télécharger et activer un profil.

On vous a été utile ?
Pour nous remercier,
partagez !