Rentrée scolaire : quel forfait mobile choisir pour son enfant ?

Dernière mise à jour : 3 octobre 2017

Quand approche le mois de septembre, et même durant l’été déjà, les rayons des magasins se parent des accessoires de la rentrée scolaires. Les pauvres enfants, adolescents et étudiants qui viennent à peine d’entamer leurs vacances sont déjà rappelés à l’ordre. Mais les outils de la rentrée aujourd’hui ne se limitent pas au sac à dos, la trousse, les livres, cahiers, calculatrice et autre papier canson. La téléphonie mobile faisant partie intégrante de la société, elle fait aussi partie de la vie des élèves et étudiants. Elle fait donc partie des fournitures de la rentrée scolaire.

Pour la rentrée scolaire, il faut donc prévoir le forfait. Celui-ci n’est pas le même pour tous. Cela dépend du profil. S’agit-il d’un premier forfait ? L’enfant entre-t-il au collège ? Au Lycée ? Faut-il un forfait pour un étudiant ? Les offres sont aussi variées que les profils d’usagers.  Voici ici une sélection d’offres selon les âges et les profils. Les usages avant le collège ne seront pas abordés. Il est déconseillé de permettre aux plus jeunes d’avoir accès à la téléphonie mobile. Dans ces cas là, pensez à bien transmettre vos coordonnées à l’école en charge de l’enfant avec plusieurs numéros sur lesquels vous pouvez être joints.

L’arrivée au collège de son enfant est bien souvent l’occasion de lui donner son premier smartphone, et son premier forfait. Quand il s’agit des offres mobiles, il faut autant prendre en compte l’objet que le forfait qui l’accompagne.

Le choix du premier smartphone pour la rentrée scolaire

Deux solutions majeures apparaissent comme les plus pertinentes pour choisir le premier mobile de son enfant entrant au collège. Une autre apparaît clairement comme à éviter. Cette dernière est d’opter pour un mobile haut de gamme récent. Le smartphone choisit dépend aussi du forfait, et on va le voir, celui-ci est à privilégier limité. De fait, dans l’idéal, il vaut mieux soit opter pour un appareil peu cher et plus à même de se concentrer sur la téléphonie et non sur les usages multimédias.

forfait rentrée jeunes

Dans cette perspective, quelques marques et modèles surgissent. Les Wiko sont par exemple des smartphones dont les prix sont très abordables. Les forfaits des opérateurs avec engagement permettent en plus de profiter de prix réduits sur les appareils. Il n’est donc pas rare de les avoir pour 1€ seulement. En smartphone modeste, on peut également citer le Samsung Galaxy J3. Toutefois, toutes les grandes marques, à l’exception d’Apple, proposent des smartphones d’entrée de gamme. On peut citer le Huawei Nova, le Sony Xperia XA ou encore le Honor 5C. Ces appareils restent toutefois performants.

Outre les entrées de gamme, il est aussi possible d’acheter des modèles plus anciens. Avec la sortie de modèles récents d’une marque, les anciennes versions baissent en terme de prix. C’est le cas d’un appareil comme le Galaxy A5 ou le Huawei P8 Lite. Toutefois, cela reste des modèles solides également, peut-être à considérer comme second smartphone. La dernière solution se rapproche de celle-ci. Il s’agit simplement de donner à son enfant l’un de ses anciens smartphones, en particulier si l’on change soi-même. La rentrée est donc pour les parents aussi l’occasion d’avoir un nouveau mobile et de donner l’ancien à son fils ou sa fille. Selon les besoins, cela permet de changer plus facilement vers un modèle plus récent par la suite.

Quelle quantité d’appels et de données mobiles choisir ?

L’ensemble des offres mobiles proposent 4 profils différents pour les appels. Ils peuvent être limités à des numéros présélectionnés avec Orange, à 2 heures avec tous les opérateurs, 5 heures avec RED by SFR, ou à l’illimité avec Bouygues Télécom. Les offres avec une quantité d’appels limitée sont à préférer. Ces forfaits sont souvent bien moins cher, et la faible durée d’appels n’est généralement pas une pénalité. De fait, les autres modes de communication, notamment le SMS, sont généralement préférés par la plus large majorité des usagers de la téléphonie mobile. Toutefois, la présence d’une durée d’appels permet de téléphoner en cas d’urgence par exemple.

forfait rentrée communication

En ce qui concerne les données mobiles, pour les plus jeunes, il est recommandé d’opter pour des offres avec de petites quantités. Les forfaits sans données sont très rares aujourd’hui. Généralement, les offres incluent 20 à 100 Mo. Cela est suffisant pour la navigation sur le web. Toutefois, ça ne l’est pas pour le streaming de vidéos et de musique. Si le premier n’est pas nécessairement un problème, le second peut exposer l’enfant à des contenus inappropriés. 100 Mo ne permettent ainsi que quelques minutes de vidéos chaque mois. Cela n’empêche en revanche pas la navigation sur internet.

A voir aussi : choisir un forfait avec ou sans engagement ?

Les forfaits subventionnés : des offres à 0€ et avec des remises sur les smartphones

Le choix le plus évident pour l’entrée au collège va vers les offres à 0€ des opérateurs. Cela exige de privilégier les forfaits avec engagement d’Orange, SFR et Bouygues Télécom. L’offre sans engagement de Free Mobile est également envisageable. Ces offres présentent plusieurs avantages majeurs : elles peuvent être bloquées, ont des contenu limités et sont gratuite pendant 1 an. Elles impliquent toutefois un engagement auprès de l’opérateur souscrit. Par ailleurs, il faut également être client box de cet opérateur pour en profiter. Chaque opérateur propose des variantes dans ces offres, avec chacun ses forces. Chacune de ces offres propose les SMS et les MMS illimités. Ce sont dans les appels et les données mobiles qu’il peut y avoir des variations.

forfait rentrée bloqué budget

Avec Orange, l’avantage réside dans le très bas prix de son offre une fois la première année passée, et la possibilité de migrer vers d’autres offres limitées et bloquées. L’opérateur ne propose bien qu’un seul forfait à 0€, avec 3 numéros joignables seulement et sans data, mais les SMS et MMS illimités. Toutefois, il propose des forfaits 2 heures, blocables selon les besoins, avec 50 Mo ou 5 Go. Du côté de SFR, c’est l’avantage Family qui a son intérêt. Le forfait Starter est à 0€ la première année, mais en plus, la quantité de données est ajustable. Il suffit que le membre de la famille détenant un forfait Power ou plus partage ses données via l’application dédiée. Cela peut aller de quelques Mo à 100 Go. Enfin, l’intérêt avec Bouygues Télécom, c’est que les appels sont illimités.

Les forfaits bloqués des opérateurs

La large majorité des opérateurs proposent, souvent en option, de bloquer l’usage des forfaits. L’intérêt est, comme dans le cas précédent, économique. Cela permet de contrôler son budget assez facilement étant donné que ces offres sont généralement peu chères. Elles permettent également le contrôle de la consommation. Enfin, elles existent en version avec engagement pour un smartphone moins cher, ou sans engagement pour plus de liberté. La quantité d’appels comme de données est souvent limitée. Quelques heures pour le premier, et quelques 50 Mo tout au plus dans le second cas.

forfaits rentée enfant

Chaque opérateur propose des forfaits avec des particularités propres, intéressants pour la rentrée scolaire. Orange a ses 3 offres Mini avec jusqu’à 2h d’appels et 5 Go de données. Le fait qu’il y ait 3 forfaits de disponible permet de mieux s’adapter aux besoins de l’enfant, mais aussi d’évoluer avec lui sans perdre les avantages d’un forfait bloqué ni des remises Open. SFR propose également un forfait bloqué limité à 2h. Là encore, le forfait profite d’une remise si l’on est client de la box de l’opérateur. Bouygues Télécom au contraire ne dispose pas d’offre limitée en terme de téléphonie. L’opérateur limite toutefois l’usage des données à 20 Mo. Enfin, des offres bloquées et sans engagement existent aussi.

Les offres des opérateurs sans engagement

Pour la liberté qui est offerte, mais aussi les bas prix dans l’ensemble, les opérateurs sans engagement sont largement les opérateurs préférés des Français. Pour la rentrée, ces forfaits low cost sont à envisager, justement parce qu’ils sont sans engagement. Cela permet, s’il y a besoin, de faire évoluer l’offre avec le temps très facilement. Les besoins peuvent en effet évoluer, en particulier d’une année scolaire à l’autre, et entre le collège et le lycée. Par ailleurs, en grandissant, les élèves gagnent aussi en responsabilité. Il n’est pas toujours bon de les limiter tout le temps. Il est ainsi possible de changer d’offre à chaque rentrée scolaire.

forfait rentrée sans engagement

Les opérateurs sans engagement proposent eux aussi des forfaits que l’on peut bloquer si on le souhaite, afin de contrôler son budget. Pour ce dernier point, les opérateurs sans engagement représentent un choix pertinent. Leurs offres mobiles sont moins chères que celle des opérateurs classique. Toutefois, elles ne permettent pas de profiter de prix avantageux sur les smartphones régulièrement.

A voir aussi : quel forfait choisir pour un enfant ou un ado ?

Téléphonie mobile et scolarité : les précautions à prendre

La question qu’il est impossible de ne pas aborder concerne l’usage des smartphones dans l’environnement scolaire. La politique des établissements n’est pas toujours la même. Ainsi, il est primordial de consulter le règlement intérieur de ce dernier. Généralement, il se trouve dans les carnets de correspondance des élèves. Toutefois, il y a des règles générales qui se dégagent. L’usage est interdit en classe. Il peut être autorisé dans la cours de l’établissement, et parfois dans les couloirs. Si un élève est surpris à utiliser son mobile en classe, le risque de confiscation existe. Si vous êtes conscient d’une urgence qui peut amener l’enfant à avoir besoin du mobile pendant les heures de cours, prévenez l’établissement et les enseignants, via le fameux carnet de correspondance.

forfait rentrée interdiction smartphones

Outre les considérations réglementaires, il faut aussi se poser la question de l’influence des smartphones sur les élèves. Le simple fait d’avoir le téléphone sous les yeux peut faire drastiquement chuter la concentration, et donc les résultats scolaires. C’est pourquoi des forfaits limités en contenu sont souvent préférables. C’est aussi pourquoi un smartphone bon marché est à favoriser. Plus les possibilités sont limitées, moins l’envie d’utiliser l’appareil se fait ressentir. Certains forfaits proposent des applications de contrôle parental. Des applications existent également en téléchargement sur le Play Store et l’App Store. Leur usage peut permettre de limiter les heures d’utilisation, mais aussi à éduquer l’enfant à la technologie.

On vous a été utile ?
Pour nous remercier,
partagez !