L'essentiel sur la norme IP appliquée au smartphones

L'indice de protection (IP) des smartphones est composé de deux chiffres : 

  • Le premier chiffre indique la protection contre les solides.
  • Le second chiffre indique la protection contre les liquides.

Un mobile étanche peut résister plus facilement à plusieurs choses :

  • La pénétration des poussières.
  • L'immersion temporaire dans l'eau.

Les critères pour choisir son smartphone sont nombreux : taille de l’écran, mémoire, puissance, esthétique, et bien d’autres. Pour les plus maladroits, la solidité est sans doute de mise. Toutefois, l’étanchéité ne doit pas non plus être survolée. Pour savoir à quel point un smartphone est étanche, les constructeurs ont recours à une norme bien connue : la norme IP. Mais comment la comprendre ?

Norme IP : mesure de l’étanchéité à l’eau et à la poussière

En ce qui concerne l’étanchéité des appareils électronique, la norme IP (Indice de Protection) sert de référence. Cette norme a été établie en 1989 est est aujourd’hui utilisée pour mettre en avant l’étanchéité de certains smartphones. Toutefois, l’étanchéité doit toujours respecter certaines conditions, selon la norme IP appliquée. Mais avant d’aller de ce côté, voici comment comprendre le chiffre donné par les constructeurs.

Normes IP et normes IK pour les téléphones

Les téléphones disposent aujourd'hui de normes IP et IK qui permettent de catégoriser leur niveau de résistance à l'eau et aux chocs.

L’indice de protection des smartphones se compose de deux chiffres :

  • le premier, de 0 à 6, indique l’étanchéité à la poussière ;
  • le second, de 0 à 9, indique l’étanchéité à l’eau.

L’étanchéité à la poussière

De nos jours, tous les smartphones sont parfaitement étanches à la poussière. Toutefois, les premiers appareils, à la fin des années 2000, avaient parfois tendance à devenir illisibles, justement à cause de la poussière qui se glissait entre l’écran et la dalle de protection en verre.

On dénombre 7 niveau de protection face à la poussière, allant de 0 à 6, et de « aucune protection » à « totalement protégé ». Entre les deux, c’est le diamètre des objets qui est pris en compte.

L’étanchéité à l’eau

L’étanchéité à l’eau est, encore en 2019, loin d’être aussi répandue que celle à la poussière. Pour cause, elle est plus difficile à mettre en place. Pour un mobile plus étanche, les constructeurs doivent minimiser le contact entre l’intérieur du mobile et l’eau. Cela joue sur la présente et le positionnement de certaines connectiques, comme le port de chargement ou le port jack.

Cette fois, l’indice de protection va de 0 (aucune protection) à 9 (protection contre l’immersion et le nettoyage à haute pression). Dans le cas des smartphones, la plus haute norme attribuée est IP68 : entièrement résistant à la poussière, et résistant à des immersions prolongées à 1 mètre de profondeur ou plus. La protection la plus courante est IP67 : une immersion jusqu’à 30 minutes et 1 mètre de profondeur.

Les indices de protection contre les solides et les liquides

Voici un tableau qui détaille les différent degrés de protection donnés par la norme IP. Pour rappel, le premier chiffre donne la protection contre les corps solides, et le second chiffre, contre les liquides.

IndiceProtection contre les solides (1er chiffre)Protection contre les liquides (2nd chiffre)
0Aucune protectionAucune protection
1Protection contre les solides de plus de 50 mmProtection contre les chutes verticales de gouttes d’eau vert
2Protection contre les solides de plus de 12,5 mmProtection contre les chutes de gouttes d’eau jusqu’à 15° de la verticale
3Protection contre les solides de plus de 2,5 mmProtection contre les gouttes d’eau nombreuses (pluie) et jusqu’à 60° de la verticale
4Protection contre les solides de plus de 1 mmProtection contre les projections d’eau de toutes les direction
5Protection contre les poussières et autres résidusProtection contre les jets d’eau, toute direction, jusqu’à 12,5l/min
6Totalement protégé contre tout type de poussièreProtection contre les forts jets d’eau de toutes les directions, jusqu’à 100l/min
7Protection contre l’immersion temporaire à moins de 1 mètre pendant 30 minutes max (conditions de pression à définir)
8Protection contre l’immersion au-delà de 1 mètre jusqu’à 1 heures.
9Protection contre le nettoyage à haute pression et haute température avec des jets de plusieurs directions.

Attention toutefois, il y a certaines limites à la norme IP, dont voici deux exemples majeurs :

  • IPx7 et au-delà ne sont pas précis sur les conditions de pression et d’immersion à respecter, chaque constructeur peut donc en faire ce qu’il vaut ;
  • Un indice IPxx n’a pas besoin de respecter les normes inférieures pour être valide.
Forfaits French Days
À lire aussiComment choisir son téléphone mobile avec un forfait
Lire la suite

Pourquoi choisir un smartphone étanche ?

C’est sans doute à partir de la norme IP67 qu’un smartphone devient réellement étanche. De fait, il peut tomber dans de l’eau et en ressortir indemne. À condition bien sûr que l’immersion ne soit ni profonde, ni prolongée. Ces deux éléments ont beaucoup d’importance.

Normes IP et étanchéité d'un téléphone

Les normes IP permettent de déterminer le niveau d'étanchéité d'un téléphone mobile.

De fait, un smartphone n’est protégé que pour une durée limitée. Un bon indice de protection ne veut pas forcément dire que l’eau ne rentre pas du tout, mais simplement qu’elle n’abîme pas les composants. Hors, plus l’exposition est prolongée, plus les composés sont exposés à des risques. De même, plus l’immersion est profonde, plus la pression de l’eau est grande, plus le risque de dégâts est important.

Choisir un smartphone IP67 permet d’avoir un appareil qui, tout d’abord, ne craint pas la pluie. Mais en plus de cela, on ne risque pas de dégâts liés à l’eau si le mobile tombe dans l’eau (bain, flaque, toilettes, …). Généralement, ce sont les appareils haut de gamme qui profitent des indices de protection les plus élevés. Les smartphones d’entrée et de moyenne gamme mettent plus rarement en avant leur indice de protection.

Que faire si mon smartphone a pris l’eau ?

Si l’on dispose d’un smartphone pas ou peu protégé contre l’eau, une immersion ou aspergé un peu fort, et c’est le drame.

Que faire si cela devait survenir ? Deux cas de figure :

  • le mobile était éteint quand il a pris l’eau : pas de panique, il suffit de le laisser sécher avant de l’allumer.
  • le mobile était allumé quand il a pris l’eau : il est légitime de paniquer. Dans tous les cas, il vaut mieux ne pas trop y toucher. Il vaut mieux laisser sécher le smartphone à l’air libre, sur un support absorbant (serviette, essuie-tout). Certains recommandent même de plonger le mobile dans un bol de riz.
Téléphone dans l'eau
À lire aussiQue faire si mon smartphone a pris l’eau ?
Lire la suite

Norme IK : l’indice de protection contre les chocs

La norme IP n’est pas la seule norme en place pour évoquer la résistance des smartphones. On peut d’ailleurs remarquer qu’elle ne dit rien de la résistance aux chocs. Pour cela, il y a la norme IK, bien moins courante pour les smartphones. De fait, ils restent des objets fragiles, et seules certaines marques spécialisées (Cat par exemple) propose des appareils très résistants, souvent au détriment de l’esthétique.

Normes IK

La norme IK indique le niveau de résistance aux chocs d'un smartphone.

Il existe alors plusieurs niveaux de protections catégorisés via la norme IK :

IKProtection
00aucune
01Choc de 0,15 joules
02Choc de 0,20 J
03Choc de 0,37 J
04Choc de 0,50 J
05Choc de 0,70 J
06Choc de 1 J
07Choc de 2 J
08Choc de 5 J
09Choc de 10 J
10Choc de 20 J

Pour rappel, le joule est une unité qui permet de quantifier :

  • l’énergie ;
  • le travail d’une force ;
  • la quantité de chaleur.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non

Les bons plans du moment

Forfait RED 40 GO
SFR 60 GO

Nettoyage et protection d'un téléphone portable

Forfait SFR
Forfait SFR