Qu’est-ce qu’un numéro virtuel et comment en obtenir un facilement ?

Dernière mise à jour : 27 octobre 2017
Sommaire

Un seul numéro pour un ensemble de téléphones, peu importe leur situation géographique ? C’est possible grâce aux numéros virtuels, aussi appelés numéros DIF, aujourd’hui proposés par de nombreux prestataires. Numéro national de ligne fixe unique, le numéro virtuel permet en particulier aux entreprises de centraliser les appels. Comment ces numéros virtuels fonctionnent-ils et quels sont leurs avantages ? Explications.

Qu’est-ce qu’un numéro virtuel ?

Un numéro virtuel est un numéro de téléphone, mais qui n’est pas attribué à une ligne téléphonique particulière. Au contraire, le numéro virtuel peut rediriger les appels vers une multitudes de terminaux. Téléphones portables, lignes fixes, mais aussi ordinateur, notamment via Skype. L’idée est simple et consiste à proposer un numéro unique, par exemple national, renvoyant vers des agences locales.

Les numéros virtuels fonctionnent également à l’international. C’est d’ailleurs l’une des utilisations les plus fréquentes, notamment par les centres d’appels ou les entreprises. Ces dernières possédant plusieurs téléphones en interne, elles souhaitent cependant ne communiquer qu’un numéro de téléphone, le standard, sur lequel arrivent les appelants. Ils sont ensuite redirigés grâce à la standardiste, ou en appuyant sur les touches de leurs claviers selon les options évoquées par le répondeur automatique. Généralement, créer un numéro virtuel revient en effet moins cher qu’un abonnement local dans le pays destinataire.

Numéro virtuel Les numéros virtuels commencent par 01, 02, 03, 04, 05, 09, voire 08. Ces derniers peuvent cependant faire l’objet d’un surcoût. Pour les autres, les appels de correspondants en direction du numéro virtuel sont facturés au prix local. Le numéro choisi correspond en effet à une zone géographique, sans pour autant avoir besoin de posséder une ligne fixe dans cette zone. Ils s’opposent en cela aux anciens numéros et standards classiques, qui dépendaient d’une situation géographique.

Le contenu des offres diffère selon les prestataires et les options choisies. L’offre de base de la plupart des prestataires consiste simplement en un numéro virtuel, sans plus d’option. En revanche, les offres les plus complètes peuvent comprendre un standard, un accueil personnalisé, un répondeur ou encore un journal d’appel. Certains numéros virtuels peuvent en outre rediriger l’appelant vers le bon interlocuteur via un menu vocal.

Une solution avantageuse pour les entreprises

Numéro virtuel

Numéro virtuel (crédit Fonvirtual)

Le système des numéros virtuels peut s’avérer particulièrement avantageux en termes de représentation commerciale et de frais. Une entreprise située dans un pays étranger aura tout intérêt à créer un numéro virtuel unique pour rediriger les appels vers sa structure physique. Les clients passent alors un appel vers un numéro national connu et rassurant, sans occasionner aucun frais. Une bonne solution pour se débarrasser de certains coûts fixes ! D’autant plus que la qualité n’est en aucun cas détériorée, les appels étant directement renvoyés vers le numéro désigné.

Utiliser un numéro virtuel permet en outre de garder son véritable numéro secret. Cela peut être particulièrement utile pour un entrepreneur qui ne souhaiterait pas dévoiler son numéro privé à ses clients. Plutôt que de posséder un deuxième portable professionnel, il lui suffit alors de créer un numéro virtuel. Tous les appels seront transférés vers la ligne de son choix, par exemple son téléphone personnel. Les particuliers peuvent également être amenés à utiliser ce genre de numéro virtuel. Les expatriés sont notamment friands de cette possibilité. Les numéros virtuels permettent en effet à leurs contacts de les appeler au moyen d’un appel local, sans surcoût. Attention toutefois, cette technique peut faire l’objet de restrictions dans certains pays.

Comment obtenir un numéro virtuel ?

Obtenir numéro virtuel

Numéro virtuel (crédit Fonvirtual)

Les numéros virtuels s’obtiennent auprès de prestataires spécialisés. Il est ainsi possible, moyennant un abonnement, d’acheter un numéro DID dans n’importe quel pays. La démarche est en principe relativement aisée. Il suffit, après avoir opté pour un prestataire, de sélectionner la localité souhaitée pour le numéro virtuel, puis de choisir parmi les numéros proposés. A ce moment-là, il est conseillé de choisir un numéro virtuel simple à retenir et reconnaissable. Une fois ce choix effectué, la dernière étape consiste alors à désigner le ou les numéros de téléphone réels vers lesquels les appels seront transférés. Les prestataires de service proposant des numéros virtuels sont désormais nombreux sur le web. Il faut généralement compter entre 10 et 15 euros par mois pour l’offre de base, un peu plus si les options choisies sont nombreuses. Les renvois d’appels depuis le numéro virtuel peut également être facturé par l’opérateur au possesseur du numéro.

A titre d’exemple, divers sites en ligne proposent une première offre à 9,95 euros par mois hors taxes. Elle comprend 6 heures d’appels entrants, pouvant être redirigés vers 2 postes distincts. Un autre prestataire possède quant à lui une offre à 16 euros par mois, pour une durée d’appel illimitée. A ces offres de base peuvent également s’ajouter des options tarifées.

Application de numéros virtuels, double SIM et numéros virtuels : deux utilités bien distinctes

Application numéro virtuel

Numéro virtuel (crédit Fonvirtual)

Quand on parle de numéro virtuel, on peut également penser aux applications permettant de posséder deux numéros sur un même téléphone portable. Le principe n’est pourtant pas le même. Ces applications sont destinées aux personnes souhaitant séparer numéro privé et numéro professionnel, ou même numéro français et numéro étranger.

L’application la plus connue est née en 2015. Il s’agit de OnOff, une idée du champion de roller Taïg Khris. Accessible depuis n’importe quel téléphone, cette application permet de créer plusieurs numéros de téléphone sans avoir à changer de carte SIM. Avec ce numéro virtuel, l’utilisateur peut appeler, envoyer des SMS et des appels, mais aussi en recevoir. Il n’y a donc aucune différence avec un véritable numéro ! En revanche, l’appel n’est pas renvoyé : il s’agit en quelque sorte d’une nouvelle ligne, basée sur le même forfait mobile.

Une fois l’application téléchargée et les quelques démarches accomplies, plusieurs numéros vont être proposés à l’utilisateur. Avec OnOff, tous les numéros débutent par 06 ou 07 comme un numéro classique. Ce n’est pas le cas avec d’autres applications telles que Numbber, dont les numéros commencent par 09.

Enfin, cette possibilité, en plus d’être pratique, se révèle économique. L’application OnOff est par exemple gratuite pour le premier numéro. Pour chaque numéro supplémentaire, il faudra compter 2,99 euros par mois. Les frais occasionnés pour obtenir un second numéro sont donc en général bien inférieurs à ceux d’un deuxième forfait et/ou d’un second portable.

Dernière solution, l’utilisation d’un téléphone ou d’un adaptateur double SIM. Cette option parfois moins pratique, permet de centraliser deux numéros de téléphone au sein d’un seul et même smartphone. Certains téléphones proposent l’option double SIM par défaut : il est donc aisé d’insérer sa seconde carte SIM dans le téléphone. Pour d’autres, tel que les iPhone, l’option n’est pas encore proposée. Il faut donc pour cela acquérir un adaptateur permettant l’insertion de deux ou trois cartes SIM. Lire à ce sujet notre page d’aide sur les adaptateurs double SIM.

On vous a été utile ?
Pour nous remercier,
partagez !