L'essentiel à savoir concernant le partage de connexion

Concernant le partage de connexion, il est bon de savoir :

  • Qu'il permet d'utiliser les données internet de son smartphone sur d'autres appareils.
  • Que cela peut consomme beaucoup de data selon l'utilisation qui en est faite.
  • Qu'il peut s'effectuer par Wi-Fi, USB ou Bluetooth.
  • Que la qualité du partage de connexion dépend de la qualité du réseau mobile.
  • Que le partage de connexion existe sous Android et sous iOS.

Aujourd’hui, les opérateurs commercialisent des forfaits mobiles avec des communications toujours plus exhaustives. Et ce, à des prix de plus en plus compétitifs. Un des éléments primordiaux de ces abonnements est l’enveloppe de données internet. Il n’est par ailleurs par rare, de nos jours, de voir apparaître sur le marché des forfaits 4G incluant 20, 30, 50, voire 100 Go de données internet. En profitant des bonnes offres promotionnelles, leur prix peut en outre s’avérer intéressant.

Avec une telle enveloppe de data, il peut donc être tentant d’effectuer un partage de connexion. Ce qui est également appelé tethering en anglais correspond au fait d’utiliser les données internet de son forfait mobile sur un ordinateur, une tablette, ou un autre smartphone. Quelles sont les applications possibles du partage de connexion ? Comment ce procédé fonctionne-t-il ? Comment faire pour activer le partage de connexion sur Android et sur iOS ? MonPetitForfait fait la lumière sur ces différents éléments.

Forfait mobile 4G
À lire aussiQuels sont les meilleurs forfaits 4G pour réaliser du partage de connexion ?
Lire la suite

Qu’est ce que le partage de connexion ?

Le partage de connexion a un principe de fonctionnement simple à comprendre. Lorsqu’un smartphone effectue un partage de connexion, cela veut dire qu’il capte le réseau Internet mobile, et le partage à un autre appareil. Cet autre appareil peut être un ordinateur portable, une tablette ou un autre objet connecté. Il peut donc également s'agir d'un ordinateur fixe ou simplement d'un autre smartphone.

Activer partage de connexion

Activer le partage de connexion sur son iPhone ou téléphone Android.

Comment fonctionne le partage de connexion ?

Grâce au partage de connexion, un appareil qui n’est pas connecté à Internet peut profiter des données mobiles d’un smartphone. Elles sont alors consommées par le ou bien les appareils utilisant le partage de connexion.

La connexion peut se faire de trois manières :

  • via la connexion Wi-Fi ;
  • par un raccordement USB ;
  • en utilisant le Bluetooth.

Généralement, c’est le Wi-Fi qui est privilégié. Dans ce cas, le smartphone est alors transformé en véritable point d’accès Wi-Fi. Pour un ordinateur fixe, qui ne capte pas forcément le Wi-Fi, le partage de connexion peut s’effectuer par USB. Un dernier mode de connexion existe, passant par le Bluetooth. Les débits sont cependant limités par les contraintes techniques de cette dernière technologie. Avant d'opter pour cette alternative, il faut donc garder en tête que cette technique a des limites, à l'image la forte consommation des données mobiles.

Quelles sont les limites et les pièges à éviter avec le partage de connexion ?

Malgré d’indéniables avantages, le partage de connexion n’est pas – encore – la solution idéale pour se passer d’une connexion à l’Internet fixe. Il existe en effet des limitations, qui sont liées à son mode de fonctionnement.

Le partage de connexion peut vite épuiser l’enveloppe de données internet du forfait mobile

Tout d’abord, une des limitations, qui est certes évidente, découle directement du mode de fonctionnement du partage de connexion. Comme son nom l’indique, le principe même est de partager la connexion à l’Internet mobile de son smartphone. Cela implique que toutes les activités réalisées en partage de connexion consomment la data du forfait mobile. Il faut donc être équipé d’un forfait très solide pour réaliser régulièrement du partage de connexion.

Si l’appareil utilisant le partage de connexion est un ordinateur, les données 4G peuvent s’épuiser encore plus rapidement que sur mobile. Les sites internet disposent en effet d’une version bureau et d’une version mobile. Les versions mobiles s’avèrent bien plus légères, avec moins de photographies, et donc, globalement, moins consommatrices en données 4G. En surfant en partage de connexion depuis un ordinateur, les pages internet s’affichent en mode “bureau”. Cela veut notamment dire que les images sont nombreuses et lourdes, et que des vidéos peuvent se charger. Tout cela implique donc que les données internet mobiles s'épuisent plus vite qu’à l’habituel.

Aujourd’hui, il est difficile de remplacer entièrement une connexion à l’Internet fixe par une solution utilisant en permanence le partage de connexion. Bien qu'illimités au niveau des données mobiles, les forfaits illimités en 4G posent bien souvent des limites au niveau du partage de connexion. Les offres mobiles incluant 20 à 100 Go de data sont pour leur part, rarement limités au niveau de cette possibilité. En revanche, de part leur enveloppe de données mobiles relativement restreintes, ils ne peuvent assurer une utilisation intensive en partage de connexion.

Forfait 4G illimitée
À lire aussiLes forfaits 4G illimitée pour les grands consommateurs de données mobiles
Lire la suite

Quelle est la qualité de la connexion à Internet en partage de connexion ?

En plus de cette limitation, il en existe une autre, liée à la qualité du réseau. Puisque c’est le réseau mobile capté par le smartphone qui est partagé, la qualité du partage de connexion dépend directement de la qualité du réseau mobile. Si le réseau mobile est faible à l’endroit où le partage de connexion est effectué, la vitesse de l’Internet sur l’ordinateur ou la tablette connectée est proportionnellement limitée.

Le partage de connexion, ou tethering, peut donc montrer ses limites dans les lieux ou le réseau mobile passe mal. Dans ce cas, il faut privilégier l'investissement dans un abonnement à l’Internet fixe. Enfin, il faut savoir que le partage de connexion, et notamment par le Wi-Fi, consomme rapidement la batterie du smartphone. Il faut donc avoir une prise de courant pour charger l’appareil si le partage de connexion vise à se prolonger.

Dans quelles situations le partage de connexion peut-il s’avérer utile ?

Le partage de connexion est une fonctionnalité qui est apparue en 2010 sur Android, avec la version 2.2 FroYo, et en 2011 chez Apple avec iOS 4.3. Depuis, les utilisateurs ont pu constater l’utilité de cette fonctionnalité dans de nombreuses situations.

Effectuer un partage de connexion lors d'un déplacement

L’utilisation la plus évidente du partage de connexion est lors de déplacements, où l’utilisateur n’a pas accès à une connexion à l’Internet fixe. Lors d’un voyage en train, par exemple, aucune connexion au Wi-Fi n’est généralement proposée, bien que la SNCF commence à déployer cette technologie. Il suffit alors d’effectuer un partage de connexion entre son smartphone et son ordinateur portable. Cela permet, par exemple, de travailler dans le train ou regarder sa série favorite sur Netflix.

Partage de connexion étranger

Le partage de connexion lors d'un déplacement en France ou à l'étranger : les explications.

Dans ce cas, cette fonctionnalité est très utile, mais la qualité de la connexion sur l’ordinateur ou la tablette dépend de la qualité du réseau mobile. En cas de déplacement, les débits sont en effet plutôt variables. La couverture réseau 4G s’améliorant chaque jour en France, cette solution reste viable dans la plupart des cas. Cela peut donc être pratique pour un séjour vacancier en France comme à l’étranger.

Couverture réseau 3G/4G des opérateurs
À lire aussiQuel opérateur possède la meilleure qualité de réseau mobile ?
Lire la suite

Le partage de connexion à la maison : pour quoi faire ?

Au-delà de son utilité évidente en cas de déplacement, le partage de connexion peut aussi se montrer pratique à la maison.

Tout d’abord, en cas de panne de l’Internet fixe. Dans ce cas, il est possible de se servir du partage de connexion comme substitut. Qui ne s’est jamais retrouvé bloqué, une soirée entière, à ne pouvoir utiliser ni sa télévision, ni sa connexion à l’Internet fixe ? Dans ce cas, effectuer un partage de connexion peut éviter d’avoir à ressortir sa vieille collection de DVD des cartons.

Le partage de connexion peut également être utile pour télécharger rapidement un fichier relativement volumineux. Cela peut s’appliquer pour les personnes habitant des logements éligibles uniquement à l’ADSL. En effectuant un partage de connexion, les débits de la 4G, bien plus élevés que ceux de l’ADSL, sont atteignables sur son ordinateur. Cela permet donc de télécharger ponctuellement un fichier volumineux très rapidement. Il faut cependant avoir un forfait mobile assez généreux au niveau de la 4G. Les offres proposant moins de 5 Go sont en effet trop peu dotées à ce niveau.

Speedtest 4G
À lire aussiTester le débit 4G de son forfait mobile
Lire la suite

Enfin, certains clients décident d’abandonner purement et simplement leur ligne fixe, au profit du partage de connexion. Dans ce cas, il faut prévoir un abonnement mobile avec au minimum 50 à 100 Go de data. Cette solution peut être économique pour les personnes consommant peu de vidéos en HD, et ne téléchargeant pas des fichiers volumineux.

Pour les autres, un forfait mobile, aussi riche en 4G soit-il, est relativement limitant à un moment ou un autre. C'est notamment le cas des amateurs de jeux-vidéo en ligne. Même les forfaits illimités en 4G n’autorisent généralement pas le partage de connexion illimité, ce qui veut dire qu’il est impossible, par exemple, de télécharger des jeux-vidéo pouvant peser plusieurs dizaines de Gigaoctets, sur des plateformes comme Steam.

Comment effectuer un partage de connexion depuis Android ?

Sous Android, il est simple de configurer et d’activer le partage de connexion. La procédure à suivre, décrite ci-après, est très simple. Il faut cependant garder en tête que le nom des menus peut légèrement différer selon la marque du smartphone et la version d’Android, mais la démarche reste toujours très similaire.

Afin de partager la connexion de son forfait, il faut ainsi :

  • se rendre dans les paramètres “Réseau et Internet”, parfois appelés “Connexions” notamment chez Samsung ;
  • aller sur “Point d’Accès Mobile et Modem” ou “Partage de connexion” voire “Plus…” selon le constructeur et le modèle du smartphone ;
  • cocher la méthode de partage à utiliser entre Wi-Fi, USB ou Bluetooth, selon la connectivité de l’appareil qui profite de la connexion ;
  • cliquer sur “Point d’Accès Mobile” ;
  • configurer le point d’accès Wi-Fi, et notamment son nom, mais aussi le mot de passe permettant d’y accéder.

Il est important de configurer un mot de passe au point d’accès Wi-Fi, afin d’éviter que des personnes profitent du partage de connexion sans l’accord du propriétaire du forfait mobile.

Le partage de connexion par le Wi-Fi est le plus utilisé, notamment pour connecter un autre smartphone, une tablette ou un ordinateur portable. Il suffit alors de choisir le réseau Wi-Fi du smartphone effectuant le partage de connexion, et de s’y connecter. Pour un ordinateur fixe, le partage de connexion par USB s’avère plus pratique. Enfin, le partage de connexion par Bluetooth présente peu d’intérêt, compte tenu des deux autres technologies le permettant.

Activer partage de connexion
À lire aussiActiver le partage de connexion en fonction de votre opérateur mobile
Lire la suite

Quelle est la procédure à suivre pour activer le partage de connexion sous iOS ?

Comme habituellement sur les smartphones de la marque à la pomme, la démarche pour activer le partage de connexion est encore plus simple. Loué pour son côté intuitif, iOS se distingue une nouvelle fois avec seulement quelques manipulations à réaliser.

Sur les smartphones d'Apple, le partage de connexion se paramètre en suivant ces étapes :

  • se rendre dans les réglages, et toucher “Données Cellulaires” ;
  • appuyer sur “Partage de Connexion” ;
  • toucher le curseur afin d’activer le partage de connexion.

À noter qu'en touchant la case “Mot de Passe Wi-Fi”, il est possible de configurer un mot de passe personnalisé. Et ce, afin notamment de restreindre l'accès à sa connexion. À partir de ce moment là, il est possible de profiter du partage de connexion par le Wi-Fi, le Bluetooth ou l’USB.

Pour le premier, il suffit de se connecter sur le réseau Wi-Fi nouvellement créé par l’iPhone. En Bluetooth, il faut préalablement jumeler l’iPhone avec l’ordinateur, puis toucher “Jumeler” sur l’iPhone, et taper le code affiché sur l’ordinateur. Enfin, en USB, il suffit de brancher l’iPhone à l’ordinateur, et de choisir l’iPhone dans la liste des réseaux disponibles.

Le partage de connexion est donc très simple à réaliser, et s’avère de plus en plus utile, à mesure que les opérateurs enrichissent l’enveloppe de données mobile de leurs forfaits. Il faut cependant faire attention à sa consommation, afin de ne pas subir de frais de hors forfait. Une heure de visionnage de vidéos en streaming HD peut ainsi consommer plus de 1,5 Go de données internet, à titre d’exemple.

Différence entre les réseaux mobiles
À lire aussiEdge, H+, 3G, 4G ou encore 4G+ : quelle différence entre les réseaux mobiles ?
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
100 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
2 votes

Les bons plans du moment

Forfait RED 40 GO
SFR 60 GO

Les alternatives au partage de connexion

Forfait SFR
Forfait SFR

Les forfaits data pour rester connecté à tout moment