Telephone 4G étranger
L'essentiel sur l'usage de la 4G à l'étranger

Il est possible d'utiliser les fonctionnalités 4G à l'étranger, pour cela il faut vérifier : 

  • Les bandes de fréquences utilisées dans le pays visité.
  • Les bandes de fréquence gérées par le smartphone.

En France, 5 bandes de fréquences sont utilisées par les opérateurs mobiles :

  • Les bandes basses 700 et 800 MHz.
  • Les bandes hautes 1800, 2100 et 2600 MHz.

La société ne cesse d’évoluer et de mettre l’accent sur la rapidité et la performance. Cela se retrouve notamment au niveau des objets connectés, avec la commercialisation de smartphones de plus en plus puissants et polyvalents. Mais les appareils multimédias ne sont pas les seuls éléments pour lesquels une telle évolution se constate. Au fil des époques, cela s’observe également au niveau des moyens de transport. Désormais, il est effectivement possible de passer d’un pays à un autre en seulement quelques heures.

Mais, alors que les smartphones accompagnent le quotidien des usagers, ces derniers peuvent-ils être utilisés à l’étranger dans les mêmes conditions qu'au sein leur pays d’acquisition ? Cette question ne manque pas d’attirer la curiosité des grands voyageurs car, si entre des pays géographiquement proches les technologies employées sont souvent les mêmes, ce n’est pas forcément tout le temps le cas. Et le problème de compatibilité est d’autant plus important lors d'un changement de continent.

La compatibilité : la principale interrogation pour utiliser un smartphone 4G à l’étranger

C’est un constat, la data occupe une part de plus en plus importante dans le choix des forfaits pour les consommateurs. Avec les possibilités qu’offrent les smartphones, posséder un forfait avec une enveloppe de data conséquente est un prérequis. Mais même en étant titulaire d’un forfait avec data à dimension internationale, rien ne garantit que l’appareil soit parfaitement utilisable dans un autre pays.

Pour les inconditionnels de la 4G, il faut prendre en compte un élément primordial. Afin de proposer leurs réseaux mobiles aux consommateurs, les opérateurs mettent à profit différentes bandes de fréquences. Ainsi, chaque type de réseau mobile est assuré par une bande de fréquences dédiée. La bonne utilisation des smartphones dépend alors de la compatibilité de ces derniers avec chaque bande. C’est notamment pour cette raison que la mention « sous réserve de compatibilité » accompagne la fiche technique des smartphones.

Telephone compatible 4G international

Vérifier la compatibilité de son téléphone à l'international pour l'utilisation de la 4G.

Ainsi, pour savoir si un smartphone est compatible avec les réseaux mobiles d’une destination, il faut prendre en compte plusieurs éléments. D’une part, se renseigner sur les bandes de fréquences utilisées par les opérateurs locaux. D'un pays à un autre, les bandes de fréquences employées par les opérateurs peuvent effectivement être différentes. De fait, il faut également s’intéresser aux bandes de fréquences avec lesquelles le smartphone est compatible. Ces indications sont généralement indiquées sur la fiche produit du smartphone ainsi que sur la notice de celui-ci. En s’attardant sur ces éléments, il est alors possible de savoir dans quelles régions du monde il peut être utilisé de manière optimale.

Les bandes de fréquences 4G : quelles sont celles utilisées en France ?

Au sein de l’hexagone, les bandes de fréquences 4G utilisées par les opérateurs sont au nombre de quatre. Et c’est l’ARCEP qui est en charge de l’attribution des bandes de fréquence. Ainsi, Bouygues Telecom, Free mobile, Orange et SFR se répartissent sur 5 bandes différentes.

Les opérateurs majeurs de l'hexagone profitent des bandes de fréquences :

  • 700 MHz, aussi appelée B28 ;
  • 800 MHz, aussi appelée B20 ;
  • 1800 MHz, aussi appelée B3 ;
  • 2100 MHz, aussi appelée B1 ;
  • 2600 MHz, aussi appelée B7.

À noter que les opérateurs misent davantage sur certaines bandes de fréquences. Pour sa part, Free mobile dispose d’un déploiement important de sites sur la B28. Pour le reste, les bandes de fréquences qui totalisent le plus de sites sont celles des 800 et 2600 MHz. Ainsi, même en France il est nécessaire de vérifier quelles bandes de fréquences sont utilisées par les opérateurs afin d’utiliser son smartphone de manière optimale.

Forfait mobile 4G
À lire aussiLes forfaits mobiles avec la 4G ou la 4G+ en France
Lire la suite

La bande 28 des 700 MHz : le déploiement important de Free

Concernant la bande de fréquences des 700 MHz, l’ensemble des opérateurs ont vu des bandes de fréquences leur être attribuées. Ainsi, pour ce qui est de l’upload, SFR (Altice) dispose de 5 MHz, de 703 à 708MHz. Concernant le download, SFR dispose également de 5 MHz de 758 MHz à 763 MHz. Néanmoins, l’opérateur ne déploie aucun site sur cette bande de fréquences. Pour Orange, ce sont 10 MHz qui sont mis à disposition. En upload et en download, l’opérateur est ainsi présent respectivement de 708 à 718MHz et de 763 à 773 MHz. Pour sa part, l’ex-France Télécom semble adopter la même stratégie que SFR en délaissant cette bande de fréquences.

Finalement c’est du côté de Bouygues Telecom et surtout de Free mobile que la bande des 700 MHz est mise à profit. Respectivement, la largeur de fréquences accordée aux deux opérateurs est de 5 et 10 MHz. Chez Bouygues Telecom, ces derniers sont attribués de 718 à 723 MHz pour l’upload et de 773 à 778MHz pour le download. Si certains relais sont déployés sur cette bande de fréquences, l’investissement de Bouygues Telecom est également minime. Ce n’est toutefois pas le cas de Free. La filiale d’Iliad mise en effet beaucoup sur cette bande de fréquences. Avec une largeur de bande de 10 MHz, l’opérateur l'exploite d'ailleurs autant que possible. En upload et download, Free mobile est présent de 723 à 733 MHz et de 778 à 788 MHz. L’opérateur compte même plus de 700 sites en services en juin 2017.

800 MHz : Bouygues Telecom, Orange et SFR sur la B20

Si l’ensemble des opérateurs sont présents sur la bande des 700 MHz, ce n’est pas le cas pour la B20. En effet, sur celle-ci Free disparait des radars. D’où l’intérêt d’être attentif lors de l’achat d’un téléphone ou le changement d’opérateur. Seuls les trois opérateurs majeurs sont en effet présents. Et la répartition est égalitaire avec 10 MHz accordés à chaque opérateur. Et ce, que ce soit en upload ou en download. Bouygues est ainsi présent de 791 à 801 MHz en download et de 832 à 842 MHz en upload. SFR (Altice) est quant à lui présent de 801 à 811 MHz en download. En upload, les 10 MHz mis à disposition de l’opérateur sont situés de 842 à 852 MHz sur la B20. Enfin, Orange est également présent de 811 à 821 MHz en download et de 852 à 862 MHz en upload.

Bande 1800 MHz :  l’ensemble des opérateurs sur la B3 LTE

Pour la bande de fréquences des 1800 MHz, tous les opérateurs sont représentés. En mai 2017, cette bande de fréquences recensait un total de plus de 15000 sites déployés par les opérateurs. Sur cette bande de fréquences, chaque opérateur s’est vu attribuer une largeur de 20 MHz, à l’exception de Free mobile, qui en bénéficie de 15. Ainsi, Orange est présent en upload de 1710 à 1730 MHz et de 1805 à 1825 MHz en download. Pour SFR, la largeur de fréquences s’étale en upload de 1730 à 1750 MHz et de 1825 à 1845 MHz en download. Concernant Free mobile, la largeur de fréquences est présente de 1750 à 1765 MHz en download. Pour l’upload, la portion accordée à l’opérateur s’applique de 1845 à 1860 MHz. Enfin, Bouygues Telecom dispose de 20 MHz de 1765 à 1785 en upload et de 1860 à 1880 en download.

Les 2600 MHz : Free mobile et Orange avec 20 MHz de largeur de fréquences

Au niveau de la bande de fréquences des 2600 MHz, certaines inégalités sont encore présentes. Ainsi, Free et Orange disposent d’une largeur de fréquences plus importante que celles de leurs concurrents. SFR et Bouygues Telecom ne disposent en effet que de 15 MHz chacun. Toutefois, les deux opérateurs ont reçu l’autorisation de l’ARCEP pour utiliser la bande de fréquence des 2100 MHz avait de développer leur réseau 4G. Un atout indéniable qui laisser présager d’une concurrence accrue entre les opérateurs et d’une amélioration notable du réseau. Un réel plus pour les consommateurs.

Importer un téléphone / utiliser son téléphone à l’étranger

La tentation des téléphones étrangers

Alors que les prix des smartphones sont parfois exorbitants, il pourrait être tentant d’acquérir des modèles étrangers. Si le prix peut parfois être un élément réellement attractif, il ne faut toutefois pas perdre de vue la compatibilité. Ainsi, les smartphones commercialisés sur le marché asiatique sont rarement adaptés aux bandes de fréquences utilisées en Europe, et plus précisément en France.

Utiliser son téléphone 4G à l'étranger

Utilisation de son téléphone en 4G à l'étranger : est-ce possible ?

Face à cet élément rédhibitoire pour une utilisation optimale du smartphone, il faut alors choisir le modèle avec attention. Mais cela est aussi le cas si le smartphone est acheté en France. Ainsi, pour un client Free mobile, faire l’acquisition d’un smartphone n’étant pas compatible avec la bande de fréquences des 700 MHz serait mal venu. Pour les adeptes de voyages longues durées, il faut aussi se renseigner sur la compatibilité avec les destinations envisagées.

Le prix n’est toutefois pas le seul argument qui incite les consommateurs à acheter leurs téléphones à l’étranger. Pour certains constructeurs, et notamment les géants asiatiques, certains smartphones sont en effet uniquement disponibles sur le marché local. Parfois cette décision peut alors être source de frustration pour certains, tant les fiches techniques sont alléchantes. Mais si des téléphones ne permettent pas d’utiliser la 4G sur un autre continent, le problème peut être beaucoup plus général. En fonction de la provenance de l’appareil, il se peut en effet que ce dernier ne permette même pas de téléphoner.

Conseils de MonPetitForfait

Achetez un smartphone à l'étranger peut être tentant, les mobiles étant parfois moins chers. Attention toutefois à bien vérifier les bandes de fréquences avec lesquelles ils sont compatibles.

Communiquer à l’étranger : les téléphones bi-bande, tri-bande et quadri-bande

Concernant les communications, d’autres bandes de fréquences que celles employées pour la 4G sont mises à profit. Les communications mettent en effet à profit les bandes GSM, pour Global System for Mobile Communications.

Les bandes GSM sont au nombre de quatre, avec notamment les bandes :

  • GSM-850 ;
  • GSM-900 ;
  • GSM-1800 ;
  • GSM-1900.

Afin de téléphoner avec son mobile à travers le monde, il vaut donc mieux opter pour un mobile compatible avec plusieurs bandes de fréquences. Ainsi, différents types de mobiles sont commercialisés. Au sein de l’hexagone, les fréquences utilisées pour les communications sont les GSM-900 et GSM-1800. Pour communiquer dans les meilleures conditions, il faut donc disposer d’un téléphone bi-bande compatible avec les bandes de fréquences locales.

Sur le marché des mobiles, des téléphones tri-bande ou quadri-bande sont également commercialisés. Plus le nombre de bandes est important, et plus le téléphone peut utiliser les bandes de fréquences des opérateurs à travers le monde. À noter que sur son site, Apple permet aux consommateurs de savoir dans quels pays les modèles de ses smartphones sont compatibles. Ainsi, il suffit de trouver la référence de son produit pour connaitre l’ensemble des pays dans lesquels l’iPhone peut être utilisé.

Abonnement mobile international
À lire aussiComparatif des forfaits mobiles pour l'étranger
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
35 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
20 votes

Les bons plans du moment

RED SFR 30 GO
B&YOU 40 Go

Les forfaits français pour utiliser son smartphone à l'étrange

Forfait B and YOU
Forfait B AND YOU