L'essentiel à retenir sur les filtres anti-ondes Linky

Les filtres anti-ondes se sont largement développés ces dernières années.

Ces filtres doivent protéger les consommateurs des ondes CPL issues des compteurs Linky.

Aujourd'hui, le marché de ces filtres permet de s'en procurer dès 200€ environ.

Toutefois, des doutes subsistent quant à l'utilité réelle de ces filtres CPL.

Le principe de précaution peut s'appliquer pour se protéger de ces ondes CPL.

Mais la nocivité des ondes émises par les compteurs Linky reste encore à prouver.

L'apparition des compteurs Linky a généré de nombreuses craintes sur bien des sujets. Il leur est — entre autres — reproché d'émettre des ondes dangereuses pour la santé, notamment pour celle des personnes électro-hypersensibles. Ainsi, avec le développement de cette technologie, des filtres ont vu le jour, censés protéger de ces fameuses ondes émises par les compteurs Linky.

Quels sont les différents filtres sur le marché ? Est-ce autorisé d'en utiliser ? Comment marchent ces fameux filtres ? Quelle incidence sur la technologie CPL utilisée par les compteurs Linky ? Ces filtres sont-ils efficaces ? Peuvent-ils être nécessaires ? Autant de questions légitimes qui seront décryptées ici.

Pourquoi s'équiper de filtres CPL anti Linky ?

Les compteurs Linky sont la dernière génération de compteurs communicants par le gestionnaire Enedis. Depuis 2015, et sur les années qui ont suivi, le gestionnaire du réseau d'électricité cherche à équiper la totalité des installations électriques du pays avec ces compteurs Linky. Ils doivent en effet permettre une simplification des démarches, aussi bien pour les fournisseurs que les clients.

Compteurs Linky et filtres CPL

Les filtres CPL Linky sont prisés par les sceptiques quant aux dangers des compteurs communicants d'EDF.

Toutefois, les compteurs Linky utilisent une technologie largement basée sur la diffusion d'ondes. Ces ondes, reposant sur une fréquence précise, font l'objet de critiques véhémentes. Ainsi, le Centre International de Recherches sur le Cancer a classé les ondes électromagnétiques utilisées par Linky comme “potentiellement dangereuses pour la santé”. S'il n'existe pas de cancers avérés causés par des compteurs Linky, cette information sur le danger possible des compteurs a largement fait son chemin. Cela se manifeste particulièrement chez les personnes souffrant d'électro-hypersensibilité — chez qui les ondes électromagnétiques en général provoquent ou aggravent des symptômes qui peuvent être handicapants au quotidien.

Afin de parer la diffusion de ces ondes dans les foyers, des astuces ont fait leur apparition. Une des plus répandues, en-dehors des nombreuses tentatives de refuser l'installation des compteurs électriques nouvelle génération, est d'appliquer un filtre anti-ondes à son compteur Linky. L'idée est de bloquer la bande de fréquence Linky, afin que ces ondes ne “polluent” plus en-dehors du compteur.

Comment utiliser des filtres Linky pour atténuer les ondes ?

De même que les compteurs Linky ont vu le jour en 2015, les filtres CPL sont encore une technique très récente. Pour un foyer souhaitant s'en équiper, il vaut mieux donc être bien attentif à ne pas utiliser ce genre d'objets n'importe comment. Voici un petit guide afin d'utiliser de manière optimale ces ustensiles.

Pour éviter la pollution hertzienne d'un compteur Linky, un particulier peut donc acquérir un filtre anti-ondes. Le fonctionnement et l'installation de cet objet nécessitent néanmoins quelques éclaircissements. Il est ainsi préférable d'en comprendre la technologie, avant de procéder à l'installation desdits filtres Linky CPL.

Tout savoir sur la technologie CPL utilisée par les compteurs Linky

La technologie CPL — acronyme de “Courant Porteur en Ligne” — est une innovation récente, qui consiste à faire transiter des informations par des fils électriques. Ainsi, des ondes électromagnétiques viennent s'ajouter au courant électrique qui passe déjà par ces fils. Cette technologie est utilisée pour transmettre des informations entre le compteur et différents appareils électriques au sein du foyer ; ainsi qu'entre le compteur et les services centraux Enedis.

Les ondes électromagnétiques en question parcourent cependant des fils électriques qui ne sont pas du tout prévus pour la bande de fréquence de ces ondes, qui sont alors difficiles à contrôler et peuvent envahir l'espace domestique. C'est pourquoi beaucoup de ménages craignent pour leur santé avec l'installation d'un compteur Linky chez eux. Cette technologie CPL marche sur une plage de fréquences bien particulière, entre 35 et 95 kHz dans la quasi-totalité des cas ; il est donc possible de bloquer la transmission de ces ondes sur cette bande de fréquences.

Les compteurs Linky présentent-ils des dangers pour la santé ? Quels sont les risques ?
À lire aussiQuels sont les dangers des compteurs Linky pour la santé ?
Lire la suite

Filtres CPL Linky monophasé ou triphasé : comment faire la distinction ?

Un filtre CPL est une installation électrique “en dur” qui doit s'installer dans le foyer. Il s'agit d'une sorte de tablette d'une quinzaine de centimètres de large. Pour être efficace, il faut que ce filtre CPL se situe entre le compteur Linky incriminé et le tableau électrique principal de l'installation.

Filtres CPL Linky monophasés ou triphasés

Comment distinguer des filtres Linky monophasés ou triphasés ?

Le nombre nécessaire de filtres ne sera pas le même selon que le compteur soit monophasé ou triphasé.

Dans le cas d'un compteur monophasé, un seul filtre sera nécessaire. Le filtre devra être doublement raccordé aux deux objets entre lesquels il est situé — le compteur et le tableau.

Un compteur triphasé nécessitera trois filtres CPL pour bloquer efficacement les ondes induites. Chaque filtre est relié d'un côté à une phase du compteur, de l'autre au tableau électrique ; le câble neutre doit se brancher à tous les filtres en série.

Conseils de MaPetiteEnergie

L'installation d'un filtre anti-ondes, bien que relativement simple, n'est pas une opération à effectuer en amateur. Il est plus que recommandé de passer par un électricien professionnel pour procéder à une installation correcte et sécurisée.

Filtres Linky : un marché sur-représenté ?

De nombreuses marques ont essaimé ces dernières années pour proposer des filtres censés protéger des ondes émises par un compteur Linky. Il existe donc divers modèles proposés par des entreprises plus ou moins spécialisées dans ce domaine, pour une fourchette de prix plutôt large. Quels sont les modèles les plus prisés du marché à l'heure actuelle ?

Les filtres pour compteurs électriques Linky distribués par Polier

L'entreprise Polier est un fabricant d'équipements électriques utilitaires, qui produit par exemple des compteurs et des transformateurs. Elle s'est également spécialisée dans la conception et la vente de filtres anti-ondes, notamment pour protéger des émissions issues des compteurs Linky.

Polier distribue ainsi le modèle de filtre “PROSTOP65”. Celui-ci se place en série entre le compteur et le tableau électrique du circuit ; et il filtre les fréquences hertziennes comprises entre 35 et 150 kHz, soit précisément celles qu'utilise un compteur Linky pour ses ondes CPL. Un seul filtre est nécessaire pour un compteur monophasé, quand il en faudra trois pour un compteur triphasé. Le prix de ce filtre s'élève à 280€ TTC, sans compter le coût de l'installation.

Mode d'emploi du compteur d'électricité Linky.
À lire aussiTout sur les compteurs Linky : fonctionnement, mode d'emploi…
Lire la suite

La marque CEM-Bioprotect et ses filtres anti Linky

L'entreprise CEM-Bioprotect est une société spécialisée quasi-exclusivement dans la confection et la distribution de filtres pour compteurs Linky. Cette entreprise a été fondée, entre autres, par un des responsables de la “Plateforme Opérationnelle Anti Linky” (POAL), une structure fédératrice qui tente de coordonner les actions de refus des compteurs Linky.

CEM-Bioprotect vend ainsi plusieurs filtres CPL de modèle “Strike” censés atténuer les ondes — notamment sonores —  de ces compteurs communicants. Plusieurs modèles sont proposés, à partir de 180€ TTC environ. Là encore, trois exemplaires sont nécessaires en cas de compteur triphasé.

Filtres “Strike” par CEM-Bioprotect
Modèle de filtre Tension d'isolement Atténuation sonore Plage de fréquences filtrée Prix TTC
Filtre CENELEC A 25A 2,5 kV -40 dB 35 kHz à 95 kHz 183,17€
Filtre CENELEC A 40A 2,5 kV -70 dB 35 kHz à 95 kHz 283,02€
Filtre CENELEC A-B-C-D 40A 2,5 kV -40 dB 35 kHz à 500 kHz 339,72€
Filtre CENELEC A 63A 6 kV -70 dB 35 kHz à 95 kHz 597,05€

Les filtres “Zen Protect” par Biovolts Protect

Biovolts Protect, tout comme la structure précédente, a été créée spécialement pour la conception de protections relatives aux ondes électromagnétiques — particulièrement celles des compteurs Linky. Cette entreprise née en 2015 développe un modèle unique de filtre CPL “Zen Protect”, plus cher que les précédents : ce modèle seul est à 636€ TTC.

Les filtres Linky “Zen Protect” agissent sur une bande de fréquences entre 35 et 150kHz environ ; soit la plage de fréquence des compteurs Linky, y compris ceux de dernière génération. Biovolts Protect conseille toutefois d'en utiliser deux pour atténuer davantage les perturbations sonores. L'entreprise met en vente des packs avec tableau intégré pour en faciliter l'installation, y compris dans le cas d'un compteur triphasé ; ce genre de pack peut alors coûter jusqu'à 2000€ environ. Tout comme ses homologues, ce filtre Linky “Zen Protect” limite les risques de surtension du compteur, à en croire le fabricant.

Surtension du compteur électrique Linky : comment l'éviter ?
À lire aussiRégir face à des surtensions du compteur Linky
Lire la suite

Le marché des filtres Linky est en pleine explosion

Filtres AbsoMagnet par CEM-Vivant, filtres HPF par Emikon ; sans parler des filtres en installation “parallèle”, moins chers et qui se branchent simplement sur une prise électrique du foyer : les modèles de filtres anti-CPL ne manquent pas. Il est aujourd'hui très facile d'en commander sur la moindre plateforme de vente en ligne, ou dans des magasins spécialisés.

En réalité, la vente de ces filtres anti-ondes semble davantage répondre à une logique idéologique. L'explosion du marché de ces filtres s'inscrit en effet dans la continuité des frondes menées par de nombreuses associations contre la généralisation par Enedis des compteurs Linky, envers lesquels les critiques sont nombreuses — et plus ou moins fondées. Cela peut au moins interroger sur la nécessité réelle de ces filtres, d'un point de vue scientifique et médical.

Conseils de MaPetiteEnergie

Avant de se lancer dans la commande d'un filtre CPL, il est avisé de regarder attentivement les avis des consommateurs sur les différents modèles ; y compris sur des sites de consommateurs ne dépendant pas des fabricants. Cela permet de se faire une opinion probante sur chaque appareil.

L’utilité des filtres CPL est-elle probante pour les ondes ?

Plusieurs éléments peuvent remettre en cause la nécessité de se procurer un filtre anti-ondes Linky, même pour des raisons sanitaires :

l'émission d'ondes électromagnétiques est loin d'être exclusive aux seuls compteurs Linky ;

il n'est pas encore empiriquement prouvé que Linky a un impact sur la santé du plus grand nombre ;

les liens qui peuvent exister entre groupes d'action anti-Linky et fabricants de ces filtres incitent à la prudence.

Des filtres censés atténuer les ondes électromagnétiques émises par Linky

En l'état des connaissances scientifiques et des décisions juridiques, les filtres CPL semblent avoir une certaine utilité. Certaines ondes électromagnétiques, comme celles provenant des compteurs Linky, peuvent être source de perturbation sonore notamment, pour les personnes électro-hypersensibles.

C'est ce qui a motivé en 2019 la cour d'appel de Toulouse, par exemple, à contraindre Enedis à poser des filtres sur les compteurs Linky installés chez plusieurs personnes souffrant d'électro-hypersensibilité. Le gestionnaire du réseau pose donc des filtres anti-ondes sur certains compteurs Linky qu'il met en place ; la plupart du temps, suite à une décision de justice.

Plus généralement, le principe de précaution peut s'appliquer vis-à-vis de la technologie CPL, sur laquelle de nombreuses expérimentations sont encore en cours. Cette technologie utilise en effet des câbles électriques prévus pour une fréquence spécifique (50 Hz pour Linky), mais déploie des signaux sur des fréquences bien supérieures (entre 35 et 95 kHz). Cela entraîne-t-il des perturbations sur les autres équipements et sur la santé des consommateurs ? La catégorisation du CIRC à propos des ondes CPL comme “potentiellement cancérogènes” ne s'est pas matérialisée sur des cas concrets ; mais l'utilisation d'un filtre Linky permet au moins de se prévenir de cette éventualité.

Comment bien choisir la puissance du compteur électrique ?
À lire aussiÉviter les désagréments : bien choisir la puissance de son compteur électrique
Lire la suite

Les compteurs Linky émettent-ils plus d'ondes que d'autres équipements ?

Il faut savoir que tout objet électrique émet également un champ électromagnétique, qui peut parfois atteindre des fréquences hertziennes plutôt hautes. Des comparaisons montrent que les ondes Linky sont loin d'égaler en intensité celles qu'émettent nombre d'appareils du quotidien des ménages ; même les anciens compteurs électromécaniques ou électroniques, prédécesseurs de Linky, semblent émettre autant voire plus d'ondes. Cela vaut aussi bien concernant le champ électrique que le champ magnétique. Par exemple, une simple ampoule possède un champ magnétique environ 20 fois plus puissant que celui des ondes CPL.

Dangers des compteurs Linky et utilité des filtres CPL.

Les compteurs Linky, de par leurs ondes électromagnétiques, présentent-ils véritablement un danger sanitaire ?

Par ailleurs, des objets connectés utilisent des fréquences de bien plus haute intensité comme un smartphone, une radio ou une télécommande de télévision ou de volets mécaniques. Nombre d'appareils surfent sur la bande hertzienne pour impulser des protocoles de communication. Ces technologies cristallisent parfois aussi des soupçons de danger pour la santé ; en tout état de cause, les recherches sont encore en cours à ce sujet. Toujours est-il que Linky, aussi bien comme appareil électrique que comme transmetteur d'ondes CPL, est loin d'être en tête des plus gros émetteurs d'ondes.

Comparaison des ondes électromagnétiques émises par différents appareils
Appareil Fréquence
Branchement électrique (comme un compteur Linky) 50 Hz
Protocole de communication CPL entre 35 kHz et 95 kHz
Bande radio FM entre 87 MHz et 108 MHz
Point d'accès Wi-Fi jusqu'à 5 GHz
Réseaux mobiles entre 0,5 GHz et 26 GHz

Filtres CPL et conflits d’intérêts avec les groupes anti-Linky ?

Une polémique s'est ainsi cristallisée en 2018 autour de la marque CEM-Bioprotect, qui a maille à partir avec des groupes d'action opposés à Linky. Ainsi, Philbert Mahé, un des co-fondateurs de cette entreprise, est également le responsable d'une plateforme numérique anti-Linky ; plateforme dont le site web met en avant des filtres de la marque CEM-Bioprotect. D'après Libération, l'individu incriminé nie tout conflit d'intérêt et plaide la bonne foi.

Plus généralement, les filtres anti-ondes Linky représentent un intérêt financier important ; en témoigne le marché abondant de ce segment industriel pourtant très précis. Cela peut permettre à certains fabricants de profiter d'une peur très répandue pour gonfler leur chiffre d'affaires. Toutefois, il n'a jamais été prouvé jusqu'ici que les filtres Linky étaient inefficaces pour leur fonction immédiate — c'est-à-dire bloquer les ondes CPL.

Comprendre le rôle du disjoncteur électrique
À lire aussiIntérêt, fonctionnement et coût d'un disjoncteur électrique
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
91 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
11 votes

-20% sur l'électricité et le gaz !

Plus vous serez nombreux, plus l'offre d'énergie négociée sera competitive pour des économies garanties !

Je cherche

Suivant

Les bons plans du moment

TotalEnergies Offre
Ovo Energy Electricité
Total Direct Energie
Total Direct Energie