Téléphonie Mobile

Apple est à un tournant de sa longue carrière, jonchée de succès mais aussi d'échecs. Alors que le marché de la téléphonie mobile ralentit, les premières informations sur les prochains iPhone ont déjà fait leur bout de chemin. Une évolution seulement, avant une révolution ? L'analyste taïwanais Ming-chi Kuo a déjà dévoilé certaines des spécificités des nouveaux modèles de smartphones d'Apple. Cette source avait déjà fait preuve d'une fiabilité incontestable par le passé. Elle annonce une évolution des trois modèles parus en 2018 : les iPhone XS, XS Max, et XR. Apple semble ainsi tabler sur une certaine sécurité afin d'affronter la prochaine année. L'intérêt du constructeur ne se situe, à dire vrai, plus vraiment dans ce secteur. Devant l'affaiblissement du marché de la téléphonie, l'Américain préparerait déjà l'après-iPhone, avec de grands bouleversements à la clé.

Trois nouveaux iPhone chez Apple : l'amélioration avant la révolution de la pomme ?

Employé de KGI Industries, Ming-chi Kuo est l'une des sources les plus fiables concernant l'actualité d'Apple. Le Taïwanais s'est déjà fait remarquer pour avoir annoncé des améliorations et des fonctionnalités nouvelles sur les produits de la marque à la pomme. Aussi, lorsqu'il prend la parole pour annoncer des changements à venir pour la firme de Cupertino, c'est l'ensemble de l'industrie mobile et de ses observateurs qui écoutent avec attention.

Que proposera Apple avec ses nouveaux smartphones iPhone ?

L'analyste de KGI Industries, Ming-chi Kuo, a dévoilé des détails sur les nouveaux iPhone d'Apple.

Selon Ming-chi Kuo, Apple devrait publier trois nouveaux modèles en 2019. Ceux-ci correspondraient, d'après les premières informations, à des itérations de la gamme actuelle de smartphones du constructeur américain. Les iPhone à venir seraient dotés de surfaces tactiles de 6.5, 6,1, et 5,8 pouces, similaires aux  modèles d'iPhone XS Max, XR, et XS.

Des évolutions accompagneraient la présentation des smartphones cuvée 2019 d'Apple. L'iPhone XR pourrait ainsi profiter de 4 Gb de RAM. Les terminaux futurs d'Apple devraient posséder certains attributs communs. À titre d'exemple, Ming-chi Kuo confirme la présence d'un port Lightning, au détriment d'une prise USB-C, pourtant adoptée sur les derniers Macbooks. Par ailleurs, tous les smartphones proposeraient une coque en verre dépoli, une batterie étendue, une version améliorée de FaceID, ainsi qu'une possibilité de charger d'autres appareils électroniques. Petit avantage supplémentaire : chaque iPhone bénéficierait d'un triple capteur : grand angle, ultra grand-angle, et téléobjectif. Avec la technologie Ultra Wide Band (ou UWB), dont seraient pourvus les nouveaux iPhone, leurs propriétaires verront leur géolocalisation et navigation facilitées à travers les bâtiments.

À voir aussi : le meilleur prix pour acheter l'iPhone XR chez les opérateurs téléphoniques.

Les iPhone, bientôt de l'histoire ancienne pour Apple ? Le futur de la firme s'organise autour des services

Aujourd'hui encore, les iPhone représentent deux tiers du chiffre d'affaire annuel d'Apple. Toutefois, il se pourrait bien qu'à l'avenir, la marque à la pomme fasse passer cette poule aux œufs d'or à l'arrière plan de ses activités. Ces rumeurs sont dues à de nombreux changements bouleversant, actuellement, la stratégie du constructeur américain. Depuis plusieurs mois, le marché de la téléphonie mobile accuse une baisse conséquente de ses revenus. Ce fait inciterait Apple à se tourner vers un nouveau registre sur lequel il souhaite baser sa force d'entreprise.

Apple et Angela Ahrendts, un départ pour un renouvellement.

En avril, Angela Ahrendts partira d'Apple. La femme était l'une des principales têtes pensantes à la tête de l'entreprise.

Le départ d'Angela Ahrendts, la n°2 de Tim Cook, acté en avril, pourrait être à dire vrai un signe annonciateur de profonds changements chez Apple. Alors que la femme d'affaire avait révolutionné le concept des Apple Store depuis son arrivée dans les rangs de la marque en 2014, l'heure n'est plus à la présence physique pour Apple. La firme de Cupertino pourrait définitivement tourner ses efforts vers les services. Ceux-ci prennent de plus en plus de place dans la rémunération annuelle de l'entreprise.

Outre le départ de la femme forte d'Apple, John Giannandrea a fait ses premiers pas à la tête de Siri. Ce dernier, jusqu'alors, développait l'intelligence artificielle chez Apple. Ce changement de paradigme prouve l'importance prise par ce dernier aspect dans la stratégie d'Apple. La firme de Cupertino lancera, par ailleurs, très bientôt un nouveau service de streaming. Elle devra ici se confronter à un secteur hautement concurrentiel, avec l'arrivée prochaine de Disney+.

Les efforts déployés par Apple dans ce département de services, au détriment de la construction de nouveaux terminaux, est appréciée par les analystes. À cet effet, le cabinet Morgan Stanley estime que les services pourraient constituer jusqu'à 50 milliards de dollars du chiffre d'affaires d'Apple d'ici 2020. La marque pourrait même délaisser durablement ses environnements natifs pour intégrer ses services à Android, Windows, ou d'autres services, au même titre qu'iTunes actuellement.

À voir aussi : profitez du mois de février de Netflix avant l'arrivée d'Apple streaming.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar