Comment réaliser une portabilité pour garder son numéro de téléphone ?

Dernière mise à jour : 24 juillet 2018

En téléphonie, la portabilité de numéro est une démarche qui permet aux consommateurs de conserver leur numéro de téléphone portable en cas de changement d’opérateur. Il s’agit donc d’une procédure qui vise à simplifier les démarches des usagers vis-à-vis des opérateurs. En demandant le transfert de son numéro de téléphone d’un opérateur à un autre, les consommateurs s’évitent en effet des démarches fastidieuses. Grâce à la portabilité, il n’est effectivement plus nécessaire de s’embêter avec les demandes de résiliation. Le nouvel opérateur se charge lui-même de mettre un terme au contrat en cours.

L’intérêt est donc réel à plusieurs égards :

  •      Gain de temps car les opérateurs s’occupent des démarches.
  •      La démarche est entièrement gratuite avec le code RIO.
  •      Il n’est pas nécessaire d’informer ses contacts d’un changement de numéro.

Si les avantages sont indéniables, il faut revenir sur les différentes étapes qu’implique la procédure. Voici un guide complet pour tout savoir sur la portabilité de numéro.

Comment réaliser une demande de portabilité ?

Afin de bénéficier de la portabilité de numéro, il faut tout d’abord se pencher sur la procédure que cela implique. S’il s’agit d’une démarche à la fois simple, rapide et gratuite, certains prérequis doivent en effet être rappelés. Le code RIO, la résiliation, le délai de la démarche : MonPetitForfait revient point par point sur les questions autours de la portabilité de numéro.

La portabilité de numéro : renseigner son code RIO

Dans la procédure qu’est celle de la portabilité de numéro, le code RIO fait office d’incontournable. Le relevé identité opérateur sert en effet de passeport aux yeux des opérateurs. C’est cette suite de chiffres et de lettres qui permet tout simplement d’identifier un usager. Lorsqu’un consommateur décide de passer d’un opérateur à un autre en conservant son numéro, le RIO est donc nécessaire. C’est au cours de la commande qu’il faut indiquer ce code de 12 caractères. Généralement, après avoir sélectionné le forfait de son choix, il est possible de demander à conserver son numéro de téléphone. C’est à ce moment qu’il faut indiquer le relevé identité opérateur.

Pour ceux qui ne sauraient pas comment obtenir le RIO, il n’y a rien de bien compliqué. Il suffit d’appeler le 3179 depuis la ligne pour laquelle on veut obtenir la portabilité. Ce numéro gratuit est disponible à n’importe quelle heure. C’est une voix de synthèse qui énonce le RIO. Il n’est toutefois pas nécessaire d’écouter scrupuleusement la suite de caractères alphanumériques. Un SMS de confirmation vient effectivement confirmer le RIO après l’appel. Par ailleurs, il faut être méticuleux lors de la transcription du code sur le site du nouvel opérateur. En cas d’erreur, la demande ne pourra en effet pas aboutir.

À voir aussi : comment obtenir son code RIO ?

Portabilité de numéro : faut-il résilier son forfait ?

Parmi les principales interrogations des consommateurs autour de la portabilité de numéro se trouve celle concernant la résiliation du forfait. Et c’est justement à ce niveau que la portabilité offre un véritable avantage aux usagers. Lorsque les consommateurs décident de conserver leur numéro de téléphone portable en changeant d’opérateur, ils s’évitent effectivement bien des tracas. En cas de demande de portabilité, la question de la résiliation n’existe tout simplement plus. Le nouvel opérateur se charge lui-même de résilier le forfait en cours auprès de l’opérateur concerné. Cette procédure déleste donc les usagers d’une procédure souvent redoutée car chronophage et fastidieuse.

Si la résiliation d’une offre a pendant longtemps eu cette image de démarche pénible, ce n’est plus forcément le cas. Au fil des années, les procédures se sont en effet simplifiées. Si la portabilité reste la solution la plus simple en cas de conservation de numéro, résilier son forfait n’est pas nécessairement compliqué. Pour ceux qui ne souhaitent pas conserver leur numéro de téléphone portable, la résiliation est simple. À l’image de MonPetitForfait, plusieurs sites proposent un générateur de lettre de résiliation. Il suffit alors de compléter le modèle avec les informations nécessaires pour envoyer le document à l’opérateur.

En cas d’offre avec contrat de durée, les frais de résiliation peuvent s’avérer onéreux. Il est donc conseillé de se renseigner en amont pour estimer ses frais, au risque de devoir régler une somme considérable.

Coût, délai, annulation : tout savoir sur la portabilité de numéro

Combien coûte la portabilité de numéro ?

Quel que soit l’opérateur, le portage de numéro mobile est gratuit. Cette procédure ne peut en aucun cas être facturée par l’ancien ou le nouvel opérateur. Comme évoqué, la procédure permettant de conserver son numéro de téléphone portable est gratuite. Toutefois des frais peuvent s’appliquer. Si la portabilité de numéro permet d’éviter de s’occuper de la résiliation, elle n’efface effectivement pas les éventuels frais liés à celle-ci.

Dans le cadre d’une portabilité de numéro depuis une offre avec engagement dont le contrat n’est pas terminé, les frais de résiliation restent dus.  L’ancien opérateur sera alors en mesure de contacter l’usager pour obtenir le paiement des frais de résiliation. Les usagers seront toutefois avertis de cette information en contactant le 3179. Le numéro qui permet d’obtenir le RIO indique en effet si l’offre en cours implique un contrat de durée.

Est-il possible d’annuler la demande de portabilité ?

Dans la vie quotidienne, les décisions d’un jour ne sont plus forcément en accord avec les envies du lendemain. Cela peut également s’appliquer à la portabilité de numéro. Les raisons de ce revirement de situation peuvent être multiples :

  •   La nouvelle offre n’est finalement pas aussi intéressante que cela ;
  •   L’ancien opérateur propose de migrer vers une offre plus attractive ;
  •   Les frais de résiliation sont finalement trop onéreux ;
  •   L’envie de finalement changer de numéro.

Fort heureusement, il reste possible de revenir sur sa décision et d’annuler la portabilité de numéro. Voici les conditions à respecter pour que la demande d’annulation soit recevable.

Afin d’être en mesure de demander l’annulation de sa portabilité de numéro, il faut veiller à :

  •   S’adresser à l’opérateur auprès duquel la demande de portabilité a été formulée
  •   Contacter cet opérateur au moins deux jours ouvrables avant la date de portabilité prévue

Si la demande de portabilité peut être annulée, il faut prendre d’autres précautions. D’une part, le forfait qui devait faire l’objet d’une résiliation n’est finalement pas résilié. L’offre en cours reste donc valable. Si les usagers souhaitent la résilier, il leur revient donc de le faire.

Pour ce qui est de la souscription au nouveau forfait, l’annulation de la portabilité n’impacte effectivement pas la commande. Le nouveau forfait est simplement souscrit avec l’ouverture d’une nouvelle ligne. Il faut donc prendre contact avec l’opérateur en question pour annuler la commande. Et ce, le plus tôt possible, afin de bénéficier du temps de rétractation accordé aux usagers.

Les délais indiqués par les opérateurs doivent être rigoureusement respectés au risque de perdre son numéro. Si ce dernier est réattribué, il n’est effectivement plus possible de le récupérer.

Quel délai pour la portabilité de numéro ?

Outre la démarche que doivent réaliser les consommateurs, la procédure de portabilité se tient sur quelques jours. Entre la demande formulée au nouvel opérateur et la réalisation de la portabilité de numéro le délai est relativement court. Le plus souvent cela tient sur 3 jours ouvrés. Un SMS permet d’ailleurs de savoir à quelle date et sur quel créneau horaire la portabilité doit avoir lieu.

Sur cette période, il se peut que la ligne soit inutilisable. C’est la raison pour laquelle l’opérateur met à disposition une ligne mobile temporaire. Il ne faut donc pas s’étonner après l’insertion de la SIM dans le smartphone. En cas d’appel vers les contacts du répertoire, ces derniers verront s’afficher un nouveau numéro. Ce dernier est bien évidemment mis à disposition pour une période limitée. Cela ne veut donc pas dire que la portabilité n’a pas fonctionné ou que celle-ci a été annulée. Une fois la portabilité réalisée, il est recommandé de rallumer son portable. Il ne reste alors qu’à profiter de son nouveau forfait en retrouvant son numéro.

La portabilité de numéro en chiffres

Entre son lancement initial et sa version actuelle, la portabilité de numéro a connu plusieurs évolutions, voici les chiffres clés de cette procédure :

  •  2003 : balbutiements de la portabilité de numéro avec une démarche chronophage nécessitant un préavis ;
  •  2007 : c’est le 21 mai 2007 que l’ARCEP a mis en place la portabilité sous le format simplifié qu’on lui connaît actuellement. Cette évolution implique notamment :
    – La prise en charge de la démarche de résiliation par le nouvel opérateur
    – Un délai maximum de 10 jours (sauf demande particulière du client) pour réaliser la portabilité du numéro dans un premier temps. Ce délai a par la suite été réduit à 3 jours ouvrés par le Code des Postes et des Communications Électroniques.
  • 1 million : le nombre de portabilités de numéros réalisées entre 2003 et 2006 ;
  • 15 millions : le nombre de portabilités de numéros réalisées annuellement depuis l’arrivée de Free Mobile dans le paysage de la téléphonie mobile en France.

On vous a été utile ?
Pour nous remercier,
partagez !