Estimation consommation 4G
L'essentiel sur la consommation de données mobiles

L'usage des smartphones implique l'accès à Internet mobile, notamment avec la 4G, pour :

  • Naviguer sur internet et gérer ses mails ;
  • Accéder aux réseaux sociaux depuis son mobile ;
  • Profiter de la musique et de vidéos avec le streaming ;
  • Communiquer avec des services d'appels et de visio (VoIP et VoLTE) ;
  • Télécharger des applications et jouer en ligne.

Les offres 4G proposées par les opérateurs s’avèrent de plus en plus riches. Il n’est toutefois pas toujours facile de savoir combien de Mégas ou de Gigas sont nécessaires. Ainsi, la première chose à faire avant de souscrire à un abonnement de téléphonie mobile est de se poser une question : à quoi va servir le forfait mobile ?

Bien des usages sont aujourd’hui possibles avec le développement de la 4G et d’autres sont encore à prévoir avec l’arrivée de la 5G. Il reste que chaque utilisateur a des besoins qui lui sont propres. D'un usager à un autre, le forfait mobile et l'enveloppe de data qu'il contient peuvent donc varier.

Couverture réseau 3G/4G des opérateurs
À lire aussiQuelle est la couverture réseau des opérateurs ?
Lire la suite

Quelles sont les activités datavores possibles avec un smartphone ?

Un smartphone permet bien des usages quand il profite d’une bonne connexion à Internet. Cela va de la consultation des mails au streaming de vidéos, en passant par la navigation web et l’écoute de musiques en ligne. Pour bien estimer sa consommation, ainsi que ses besoins en données mobiles, mieux vaut savoir ce que consomme chacune de ces pratiques.

Profil d'utilisation de la 4G

Utilisation de la 4G sur son smartphone : deux profils différents pour estimer sa consommation.

Mails et navigation web : les pratiques peu gourmandes en données mobiles

La première pratique exigeant des données mobiles est tout simplement la navigation web. À cela viennent également s'ajouter les pratiques associées, qui passent simplement par des pages du navigateur. C'est le cas de la gestion des mails ou encore l’usage de Google Maps. Il s'agit néanmoins d’usages assez peu gourmands ici. Ainsi, tout se compte en Mo, voire seulement en Ko.

Un mail pèse environ 10 Ko. 2 000 mails consomment ainsi 20 Mo de data. Attention toutefois, à ce poids, il faut aussi ajouter celui d’une éventuelle pièce jointe. En allant sur Internet, la consommation dépend des pratiques. En se basant sur des pages web classiques, sans musique ni vidéos, en moyenne, il faut compter 100 Ko pour chaque page affichée. Cela représente 200 pages mails avec 20 Mo. Ainsi, un petit forfait 20 Mo permet par exemple de consulter 150 pages web et d’envoyer 500 mails chaque mois.

Dans le même esprit, certains se demandent sans doute combien de data consomme un smartphone avec la fonction GPS en ligne. Dans ce cas, il faut en moyenne compter 1,5 Mo par heure de trajet. Pour profiter d’un GPS avec son smartphone, il n'est donc pas nécessaire d'avoir beaucoup de données mobiles incluses. Il est par ailleurs possible d'opter pour un GPS hors ligne, qui ne consomme pas de données et peut se mettre à jour en Wi-Fi.

Bilan des consommations moyennes par pratique pour les usagers peu gourmands en data :

  • 1 mail consomme 10 Ko + poids de la pièce jointe ;
  • 1 page web nécessite 100 Ko en moyenne.
  • 1h de GPS en ligne équivaut à 1,5 Mo.
Forfait mobile 4G
À lire aussiLes forfaits mobiles avec la 4G
Lire la suite

Téléchargement et mises à jour d'applications

Outre les usages d’Internet au quotidien, les applications téléchargées consomment elles aussi des données mobiles. Cette fois, le calcul est très simple : le poids d’une application est indiqué avant son téléchargement. Ce poids peut varier de simples Mégas à quelques dizaines de Mégas.

Estimer sa consommation 4G

Estimer l'utilisation de son enveloppe internet 4G sur son téléphone mobile : téléchargement d'applications.

Attention toutefois aux mises à jour de certaines applications, qui peuvent parfois être lourdes et alors se compter en Gigas. Dans ces cas-là, profiter d'un réseau Wi-Fi est d'ailleurs recommandé. Il en va de même avec le stockage Cloud : il convient effectivement de bien vérifier la taille des fichiers téléchargés afin de ne pas épuise son enveloppe de données internet.

Réseaux sociaux : une consommation selon l'utilisation

Les réseaux sociaux fonctionnent aujourd’hui bien plus par le biais des smartphones que des ordinateurs. Il est effectivement bien plus rapide et intuitif de saisir son mobile pour poster un message sur Facebook ou pour rédiger un tweet. Là encore, il s’agit de pratiques généralement moyennement gourmandes.

Toutefois, il s’agit ici d’applications qui restent actives en arrière-plan. Outre le fait que cela peut vider plus rapidement la batterie du smartphone, l’application exige une connexion pour rester à jour. Facebook et Instagram consomment ainsi en moyenne 100 Mo de données mobiles en une heure.

Amélioration autonomie batterie
À lire aussiComment économiser la batterie de son smartphone
Lire la suite

Messagerie instantanée et VoIP : que consomment Messenger, Skype et WhatsApp ?

Contrairement à ce qu'elle peut laisser penser, la VoIP n’est pas si gourmande que cela en données mobiles. Bien entendu, cela dépend de l’usage qui est fait de l'application. Mais il faut garder en tête qu’un son encodé est nettement moins lourd qu’une image. Il est ainsi important d'avoir conscience que la consommation dépend de plusieurs facteurs dans le cas des appels vidéos.

Les éléments qui influencent la consommation de données mobiles sont :

  • l’application utilisée ;
  • la qualité de l’image ;
  • le réseau utilisé.

Généralement, les applications détectent la 3G et la 4G, et consomment davantage avec cette dernière. En prenant l’exemple de WhatsApp par exemple, en 3G, l’application consomme 300 Ko/minutes pour un appel simple, contre 500 Ko/minutes avec la 4G. Cela correspond à 18 Mo en 3G pour une heure, et 24 Mo en 4G, toujours pour 60 minutes d'utilisation.

La consommation moyenne de données mobiles pour une heure d'utilisation en 4G avec Skype et WhatsApp
SkypeWhatsApp
Voix seule : 24 Mo/heure
Voix seule : 30 Mo/heure
Voix et vidéos en qualité standard : 240 Mo/heure
Visio en SD : 270 Mo/heure
Voix et vidéo en HD : 1,3 Go/heure
Visio en HD : 1,3 Go/heure

Streaming de musique et de vidéos : une éponge à data ?

Le streaming est l’activité la plus consommatrice de données mobiles. Toutefois, il faut distinguer le streaming de musique et celui de vidéos, le second s’avérant bien plus gourmand que le premier. Par exemple, 1 Go de données mobiles permet de regarder 1 heure de programmes Netflix sur son smartphone, avec un débit de 5 à 6 Mb/s. En revanche, 1 Go permet de profiter de 6 à 7 heures de musiques sur une application comme Spotify.

Les chiffres exprimés ici concernent les usages en haute définition (1080p pour les vidéos et 320 kbps pour les vidéos). Passer par des définitions plus basses permet de consommer moins de données mobiles.

Forfait 4G illimitée
À lire aussiLes abonnements avec la 4G en illimité
Lire la suite

Jeux-vidéo : une consommation 4G dangereuse

Le smartphone est aujourd’hui devenu un support de jeux-vidéo. Certains éditeurs sont vite devenus des incontournables, à l'image de King, le papa de Candy Crush. D’autres noms prestigieux du média vidéoludique ont compris l’intérêt de ce marché. C’est le cas de Nintendo qui a déjà porté 3 de ses licences majeures sur smartphone avec le très bon Super Mario Run, ou encore Animal Crossing : Pocket Camp et Fire Emblem Heroes. D’autres jeux majeurs sont par ailleurs dans les tuyaux, dont Mario Kart.

Toutefois, les jeux-vidéo sur mobile nécessitent parfois un accès constant à la 4G. Difficile d’estimer la consommation de ces derniers, mais généralement, elle n’est pas très importante. Seules les mises à jour peuvent s’avérer lourdes. Par exemple, Earthstone de Blizzard exige de télécharger 1,6 Go de mise à jour au lancement en cas de téléchargement de l’application. Outre cet aspect, et le téléchargement initial, un jeu consomme rarement plus de quelques Mo, ou dizaines de Mo chaque mois.

Speedtest 4G
À lire aussiTester le débit 4G de son opérateur sur son mobile
Lire la suite

Partage de connexion : une utilisation à double tranchant

Depuis plusieurs années, les smartphones fonctionnent comme de véritables box internet portables. Un appareil peut ainsi se connecter en Wi-Fi au smartphone mobile. De cette façon, il profite de la 4G du forfait mobile en guise d’accès à Internet. Cette fonctionnalité très pratique est toutefois à surveiller de près.

Il peut effectivement très vite s’agir d’un gouffre à données mobiles. Il ne peut ainsi que vivement être déconseillé d’utiliser sa 4G pour télécharger ou pour du streaming sur ordinateur. Netflix et YouTube s’adaptent aux appareils utilisés et consomment en effet bien plus de données sur un ordinateur que sur smartphone.

En revanche, il est possible de profiter du partage de connexion pour naviguer sur Internet sans difficulté. Pour les usagers ayant les forfaits les plus complets, le partage de connexion peut même permettre de s'adonner aux jeux-vidéo en ligne. Cette méthode consomme alors environ 1 Go pour 6 heures de jeu.

Activer partage de connexion
À lire aussiLes modalités d'utilisation du partage de connexion selon les opérateurs
Lire la suite

La consommation data résumée par type d'usage

Après avoir listé les différents types d'usage et la consommation data associée, voici un tableau récapitulatif de tous les éléments pouvant impacter votre enveloppe 4G.

Type d'usageConsommation
Envoi d'un mail
10 Ko environ + taille de la pièce jointe
Navigation web
100 Ko/page
Téléchargement d'une application
50 Mo en moyenne (vérifiez bien le poids de l'application)
Utilisation des réseaux sociaux
100 Mo/heure sur application mobile
VoIP (Skype/WhatsApp/…)

Voix seule : 25 à 30 Mo/heures ;

Voix + Vidéo SD : 250 Mo/heure ;

Voix + vidéo HQ : 500 Mo/heure ;

Voix + vidéo HD : 1,3 Go/heure

Streaming de musique (Spotify/Deezer/Napster)
140 à 150 Mo/heure
Streaming de vidéos (Netflix/YouTube/Amazon Prime)
1 Go/heure

Ko/Kb, Mo/Mb, Go/Gb : qu’est-ce que la data et comment mesurer les débits ?

En sachant ce que chaque élément peut consommer, il ne reste qu'à estimer sa consommation mensuelle. Il faut par ailleurs noter que via les paramètres des smartphone, il est possible de voir combien de données mobiles sont consommées sur des périodes de temps données. Pour les usagers qui souhaitent comprendre un peu plus le fonctionnement des données mobiles voici quelques éléments pour s'y retrouver.

La première chose à connaître, ce sont les unités de mesure. La consommation de données mobiles repose sur deux unités, à savoir les bits et les octets, ces derniers étant simplement des groupes de 8 bits. Généralement, les quantités s'expriment en octets, et les débits en bits. Un ensemble de 1 000 octets forme ainsi 1 kilooctet, à ne pas confondre avec un kibi (kilo binaire) qui correspond à 1024 bits. Sur le même modèle, 1 Mo vaut 1 000 Ko et 1 Go vaut 1 000 Mo. Pour faire simple, un bit est une unité minimale, représentée par 0 ou 1.

Réseau 5G
À lire aussiQuand arrivera la 5G et les forfaits adaptés ?
Lire la suite

Comment économiser les données mobiles ?

Nombreux sont les services mobiles qui consomment des données, mais il est possible de facilement économiser quelques précieux Mo ici et là. En un mois, une certaine rigueur permet ainsi de rapidement gagner quelques Go. Pour bien faire, il est tout d'abord recommandé de passer par les paramètres du mobile.

De nombreuses choses sont possibles, tant via Android que sur un iPhone. Par exemple, il est possible de déterminer si des applications ne peuvent passer que par le Wi-Fi. De manière générale, il faut également recommander aux usagers de privilégier le Wi-Fi quand ils sont à leur domicile. Il en va de même quand il faut réaliser des mises à jour d’applications.

Economiser de la data

Les différents moyens de réduire sa consommation en data (4G).

Par ailleurs, en quittant une application mobile sur smartphone, cette dernière ne s’arrête pas toujours entièrement. Il se peut tout à fait qu’elle continue de fonctionner en arrière-plan. De cette façon, l’application continue d’utiliser la batterie, mais aussi les données mobiles.

Certes, il s’agit d’une consommation moins importante, mais une consommation toute de même. Depuis les paramètres, il reste relativement simple de gérer les applications actives en arrière-plan. Sur les iPhone, attention également aux photos qui peuvent être automatiquement envoyées dans le Cloud.

Conseils de MonPetitForfait

Enfin, il peut être recommandé de désactiver les données internet lorsque ces dernières ne sont pas utilisées. Il faut effectivement savoir que les données mobiles fonctionnent en arrière plan en continue, notamment pour mettre à jour les boites mails.

De la même façon, lors de voyage à l'étranger, couper la data est un réflex à adopter. Il s'agit toutefois d'une habitude à prendre davantage pour préserver son porte monnaie que son enveloppe de données internet.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
95 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
22 votes

Les bons plans du moment

Forfait RED 40 Go
SFR 60 GO
Forfait B&YOU 40 Go

Les forfaits mobiles adaptés pour des besoins basiques

Forfait SFR 60 Go