Téléphonie Mobile

Depuis les attentats du Bataclan en 2015, le Gouvernement s'est rendu compte du manque de circulation des informations lors d'incidents nationaux.Devoir se cacher, intervenir sur les blessés ou sortir en toute sécurité d'un bâtiment bouclé, tout cela doit être organisé pour que les Français puissent être informés dans les plus brefs délais. En effet, sans information rapide et fiable, les citoyens peuvent se mettre en danger en sortant de chez eux, par exemple, ou en empruntant une rue passante en pleine fusillade. Pour éviter de nouveaux un incident impliquant des victimes collatérales par le manque de circulation des directives, il faut instituer un protocole clair et précis pour que chaque citoyen sache comment réagir.

Les incidents sur le territoire français : une nécessité d'avertir les habitants

Tout le monde se rappelle de la fusillade sur la plus belle avenue d'Europe : les Champs Élysées. Le 20 avril 2017, un terroriste abbat un policier sur l'avenue. Les forces de l'ordre s'empressent de la boucler afin de protéger les citoyens. L'accès se doit d'être interdit à la circulation : un forcené peut encore se cacher dans les bâtiments alentours, des éléments de preuve peuvent être amenés à être conservés etc.

SMS alerte danger français

Intervention de la police pour sécuriser une rue

Les fusillades et attentats ne sont pas les seuls risques pouvant mettre en péril la vie des français. Il est bon de se rappeler également l'incendie de l'usine chimique Lubrizol, située à Rouen. Pendant plusieurs jours, les habitants ont subi des dégâts collatéraux par l'irrespirabilité de l'air. Les forces de l'ordre et les responsables gouvernementaux ont alors vivement conseillé aux habitants de rester à l'abri chez eux.

Les risques Nucléaires, Radiologiques, Biologiques et Chimiques (NRBC) peuvent donc toucher une grande partie de la population sur un lieu déterminé, comme avec Rouen. Un accident avec un laboratoire bactériologique, un problème avec une centrale nucléaire amène de sérieux éléments à prendre en compte : blessés dans l'immédiat voire décès, dégâts matériels, répercussion sur la santé dans les jours à venir…

Face à cette situation, il faut prévenir les Français autrement que par les médias ou internet. Si la presse a une certaine rigueur pour rédiger des articles au plus près de l'actualité, tout le monde n'a pas accès aux articles. Pour une sécurité maximale envers chaque Français, le Gouvernement a donc pris des dispositions applicables entre 2021 et 2022.

En résumé :

  • la sécurité des français est une des plus grandes priorités du Gouvernement ;
  • les incidents et attentats depuis 2015 mettent en lumière les faiblesses de la rapidité de circulation d'informations ;
  • les risques NRBC doivent être pris rapidement en charge au niveau de l'information des citoyens alentours ;
  • le Gouvernement va appliquer une directive sécuritaire entre 2021 et 2022.
Forfait mobile pour enfant
À lire aussiChoisir un forfait adapté pour ses enfants
Lire la suite

Un envoi de SMS en masse pour la prévention des risques et menaces en France

Pour éviter plus de blessés lors de risques NRBC ou d'attentats, il convient de prévenir au plus vite les Français. Actuellement, chaque premier mercredi du mois, les fameuses sirènes des casernes de pompiers de la ville sonnent selon un code spécifique. Il s'agit d'un entraînement mensuel : le Signal National d'Alerte. Les sirènes se déclenchent dès qu'un danger est identifié, comme une fuite de gaz importante par exemple, ou un risque nucléaire.

Pour informer plus rapidement les citoyens, il faut vivre avec son temps. Ainsi, entre juillet 2021 et juin 2022, le Gouvernement s'engage à mettre en place un système d'alerte par mobile. Le principe est simple : au moindre danger concret et identifié comme tel, un SMS jugé prioritaire sera envoyé aux concernés. Le système s'applique déjà dans certains domaines. Dans l'éducation nationale par exemple, le plan Vigipirate prévoit l'envoie de SMS d'informations en temps réel pour la protection des élèves et l'information de parents.

envoi de SMS pour informer du danger

Le plan Vigipirate pour l’Éducation Nationale

Dans certains pays également, comme au Japon victime de séismes fréquents, le système fonctionne depuis longtemps. Il est important de pouvoir alerter en temps réel les citoyens japonais pour leur donner des directives. Ce système a pour vocation de sauver des vies. En empêchant des habitants de circuler à tel endroit, les policiers pourront sécuriser le périmètre. En leur intimant de ne pas respirer autour d'une explosion d'une centrale, les forces de l'ordre alertent les français d'un danger mortel. Le Gouvernement souhaite éviter l'augmentation du nombre de victimes. Lors d'incidents graves, il s'avère que les premières minutes sont les plus importantes et risquées. Ne plus passer par les médias ou les réseaux sociaux mais par le mobile, ce seront des vies de sauvées.

Le système d'envoi de SMS de masse, c'est :

  • un complément du Signal National d'Alerte ;
  • une mise en place entre 2021 et 2022 ;
  • l'envoi d'un SMS pour prévenir, sécuriser et informer les français en temps réel ;
  • une procédure déclenchée en cas de danger imminent sur le territoire national ;
  • un système déjà appliqué dans l’Éducation Nationale pour l'intégrité des élèves dans le plan Vigipirate.
Controle parental avec les forfaits des opérateurs téléphoniques
À lire aussiComment protéger ses enfants sur Internet ?
Lire la suite

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments