Téléphonie Mobile

La 5G a été l’un des sujets les plus suivis du dernier MWC de Barcelone. Comme son nom l’indique, elle est la suite logique des précédents réseaux GSM et internet 3G et 4G. Comme chaque nouvelle génération, elle apporte une plus grande puissance et un plus grand débit de transfert et d’échange de données mobiles. Et cela n’affectera pas que notre consommation quotidienne d’internet mobile. Pour les utilisateurs lambdas, la 5G pourrait même ne pas être utile. Mais dans d’autres situations, c’est une réelle révolution.

La 5G : des enjeux économiques, éthiques et sanitaires

La 5G n’est pas seulement beaucoup plus rapide que la 4G. Elle est aussi beaucoup plus stable et plus fiable. Actuellement, la 5G existe bel et bien, mais n’en est qu’à des phases de test menées, en France, par Orange. Cet opérateur semble un choix logique puisqu’il détient l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur réseau 4G en place. De plus, c’est aussi l’opérateur historique des télécoms. Mais les enjeux de la 5G vont bien au-delà du simple débit et de la stabilité des connexions internet. Les enjeux sont également économiques, éthiques et sanitaires.

debit affiche premiers test 5G Orange

Le résultat d'un test de débit affiché par Orange, 15 fois le débit maximum proposé par les meilleures connexions fibrée. Les débits 4G dépassent rarement le Gbit/s

Les enjeux économiques de la 5G, entre télétravail et commerce électronique

Il est aisé de parler d’enjeux économiques, car la 5G peut changer la donne dans le secteur du travail. Avec une telle qualité de connexion, le télétravail, c’est-à-dire le travail à distance, pourrait se démocratiser. Les personnes appréciant cette possibilité pourraient augmenter la qualité des efforts fournis pour le simple fait de choisir un lieu de travail qui leur est adapté, dans lequel il se sente à l’aise en toutes circonstances. Les journées de télétravail ne seraient pas nécessairement systématiques, mais peuvent être ponctuelles, en cas de besoin (récupérer des enfants à l’école, avoir plus de temps pour soi, supprimer le temps dans les transports,…).

Le e-commerce, déjà en plein essor, pourrait même exploser. Avec un réseau plus puissant, les services en lignes proposés pourraient devenir plus nombreux et fiables. Les entreprises, connectées entre elles, pourraient également en tirer un profit majeur. Avec le perfectionnement de smartgrids, divers usines de production pourraient être synchronisées, et les machines de construction être gérée en plus grand nombre et à de très grandes distances.

Tout connecté en 5G

Avec la 5G, tous les types d'objets pourront être connectés entre eux et échanger des données.

Les enjeux sanitaires de la 5G : vers de nouveaux progrès pour la médecine

La santé est l’un des secteurs qui pourraient tirer profit de cette nouvelle génération de réseau mobile. Le sujet de la santé soulève également quelques questions vis-à-vis de l’exposition aux ondes. Celles-ci auraient un effet néfaste sur la santé, et des tests sont réalisés pour s’assurer d’une installation d’un réseau qui ne serait pas nuisible à celle-ci.

En terme d’apport, les hôpitaux en tireraient profit. Un médecin pourrait avoir toutes les informations nécessaires sur ses patients et réaliser des diagnostics. Cela lui permettrait de traiter un plus grand nombre de patients, et plus rapidement. Ses prescriptions seraient également réalisées et transmises avec de très brefs délais. Dans un autre domaine de la médecine, la chirurgie, l’intérêt est lui aussi très grand. La chirurgie assistée à distance peut devenir une solution pratique pour faciliter les opérations.

En revanche, la question de la santé est soulevée par rapport à l’exposition aux ondes. Des tests pour évaluer la nocivité de petites antennes relais, prévues pour la 5G, sont en cours afin de juger de l'importance de l’exposition aux ondes. Ces tests amèneront par la suite aux ajustements nécessaires pour allier puissance d’émission, et sécurité pour la santé des usagers.

La 5G : un réseau plus puissant, et plus attractif pour les pirates

Intelligence artificielle

La 5G devrait favoriser le développement des intelligences artificielles. la question de leurs droits commence déjà à se poser.

Le problème avec un réseau qui offre autant de révolutions, dont certaines n’ont pas été mentionnées (possibilité de véhicules sans pilote et autres objets quotidiens gérés à distance), c’est qu’il sera une proie de premier choix pour les pirates. La question de l’éthique, et par là même de la sécurité, est donc naturellement soulevée. La vitesse de circulation des données permet aux virus de circuler beaucoup plus rapidement. Et si le réseau 5G doit concerner des domaines comme la médecine, ou de nombreux objets connectés, la sécurité doit être renforcée au maximum. L’utilisation à grande échelle est donc, à priori, assez complexe.

En terme d’éthique, il ne faut pas oublier que la 5G devrait favoriser les intelligences artificielles. Celles ci vont, à n’en pas douter, prendre une place de plus en plus prépondérante dans notre société, et déjà, certains posent la question des droits des robots et des intelligences artificielles. En attendant que la 5G ne viennent révolutionner nos vies et notre société, il faut se contenter de notre déjà très satisfaisante 4G qui, pour un usage privé et personnel, est amplement suffisante à ce jour.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar