Téléphonie Mobile

Sept ans après l'ouverture du premier procès Apple versus Samsung, un ultime verdict vient d'être rendu. La justice américaine reconnaît le constructeur Samsung coupable de violation de brevets. Apple reproche au géant sud-coréen d'avoir copié le design et certaines fonctionnalités de ses iPhone pour la conception de plusieurs smartphones. Il faut notamment citer le Nexus S, l'Epic 4G, le Galaxy S 4G et le Samsung Galaxy Tab. Jeudi 24 mai, la justice américaine a estimé que pour cette violation de brevet, Samsung doit verser la somme de 533 millions à son principal rival américain.

Le design de l'iPhone est un élément essentiel qui vaut bien 533 millions de dollars

Depuis le début du premier procès entre Apple et Samsung, l'Américain n'a eu de cesse d'arguer que le design de ses iPhone est un élément essentiel pour justifier le versement des bénéfices engrangés avec les smartphones litigieux vendus par Samsung.

Apple réclame 1 milliard de dollars à Samsung

C'est ainsi que la firme à la pomme a réclamé 1 milliard de dollars au Sud-Coréen. Ce dernier estimait qu'il ne devait pas “verser tous les profits tirés du téléphone”. Samsung a donc déclaré être prêt à verser la somme de 28 millions de dollars à Apple. Le procès s'est terminé le 18 mai dernier. Hier, les membres du jury de la Cour de San Jose en Californie ont terminé leurs délibérations. Ils se sont proclamés en faveur d'Apple. La justice américaine coupe la poire en deux et condamne Samsung à verser la somme de 533 millions de dollars à son rival. Par ailleurs, Samsung devra aussi payer la somme de 5 millions de dollars pour l'usage de certaines fonctions de l'iPhone, telles que le zoom de l'image en tapotant sur l'écran.

L'iPhone 4 de l'américain Apple et le Samsung Galaxy S

Pour Apple, le Samsung Galaxy S est une copie du design de ses iPhone.

Le Sud-coréen Samsung n'a pas dit son dernier mot

Est-ce vraiment la fin de cette querelle entre les deux constructeurs ? John Quinn, l'avocat de Samsung, a indiqué au juge que le groupe sud-coréen entendait bien contester la décision du jury. Ce ne serait alors pas la première fois. En 2011, un premier procès avait déjà donné raison à Apple et condamné Samsung à payer la somme de 400 millions de dollars. Les avocats du Sud-coréen avaient contesté ce premier verdict et l'affaire était remontée jusqu'à la Cour suprême des Etats-Unis. Celle-ci avait alors annulé la sanction. Cette fois, la sentence est plus lourde et coûtera 133 millions de dollars supplémentaires à Samsung.

À voir aussi : les tarifs des smartphones avec un forfait de téléphonie mobile.

Faut-il s'attendre à une succession de procès pour copie de design de smartphones ?

Cette décision de justice ouvre la voie à un précédent important. Le smartphone peut désormais être considéré comme un objet de design unique, qui ne doit pas être copié. Connus pour avoir révolutionné le téléphone portable, les iPhone d'Apple ont inspiré bon nombre de leurs concurrents. L'iPhone X, dernier-né de l'Américain, a été l'instigateur d'une nouvelle mode : l'encoche. La plupart des derniers smartphones haut de gamme bord à bord qui ont fait leur entrée sur le marché des télécoms incluent la fameuse encoche de l'iPhone X. Bien que celle-ci soit d'abord apparue sur l'Essential Phone, c'est Apple qui l'a popularisée. Cela donne-t-il alors le droit aux créateurs de l'Essential Phone de poursuivre en justice tous les constructeurs qui ont copié cette encoche ? Celle-ci remplit certes une fonction pratique sur un écran voulu sans bords, mais représente désormais aussi un choix esthétique.

L'encoche de l'iPhone X de l'Américain Apple.

Apple a popularisé l'encoche sur les écrans sans bords. C'est aujourd'hui devenu un incontournable sur la dernière génération de smartphones.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar