Téléphonie Mobile

La fin de l'année approche, et avec elle les nombreux classements et autres tops qui pourraient intéresser le public. L'institut IDC vient de publier ses estimations de ventes de smartphones pour le troisième trimestre de l'année 2018.Alors que le dernier-venu dans la gamme iPhone vient d'être commercialisé, Apple a fort à faire. Le constructeur américain a perdu sa place de dauphin au profit de Huawei, particulièrement agressif en cette fin d'année. Si Samsung reste premier de ce classement, le Sud-Coréen vend bien moins d'appareils nomades que par le passé. Quels sont les enseignements de ce classement, et comment celui-ci a été établi ?

Samsung, premier vendeur de smartphones dont les ventes ralentissent progressivement

Depuis bien longtemps désormais, l'attention concernant les ventes de smartphones semble se cristalliser autour de Samsung et Apple. Les deux constructeurs rivaux se partageaient jusqu'à présent plus de la moitié des ventes globales de smartphones. Les observateurs les plus assidus avaient vent de la progression de Huawei. Celui-ci était jusqu'alors bien installé dans sa position de troisième vendeur mondial de téléphones nomades intelligents. Au cours de ce troisième trimestre 2018, le constructeur chinois a sauté le pas en s'asseyant, enfin, à la deuxième place de ce classement.

Vente smartphones par constructeurs trimestre IDC.

Apple avait réalisé un quatrième trimestre 2017 satisfaisant. Sera-ce encore le cas cette année ?

La présence, au sein de ces résultats, de trois entreprises chinoises sur les cinq présentes, confirme la Chine comme étant le plus pays où le smartphone est le plus en vogue. Malgré cette omniprésence, aucun de ces constructeurs n'arrive à détrôner Samsung. Ce dernier reste le meilleur vendeur au cours de ce troisième trimestre. Le Sud-Coréen a cependant accusé une nouvelle baisse de ses activités commerciales : d'une année à l'autre, Samsung perd 13,4% de volumes de ventes durant cet exercice. Néanmoins, le marché du smartphone étant lui-même en baisse, ses parts de marché s'élèvent toujours à 20,3% des ventes. D'une année à l'autre, le leadership du constructeur se fait de plus en plus friable, avec 1,8% de parts de marché cédées.

Le grand perdant de ce classement, incontestablement, est bien Apple. L'Américain devra réagir au cours du prochain trimestre s'il ne veut pas se laisser distancer par Huawei. Il n'y a cependant guère de raisons de s'en faire pour la firme de Cupertino. Celle-ci a tendance à briller lors des fêtes de fin d'année. Ces dernières devraient être un terreau fertile pour le constructeur, qui présentera cette fois trois modèles de smartphones : les iPhone XS, XS Max, et XR. De quoi reprendre la seconde place à Huawei, ou devancer un peu plus Oppo et Xiaomi ?

À voir aussi : obtenir le code RIO pour conserver son numéro de téléphone.

Un marché en berne et dominé par les constructeurs de smartphones asiatiques

Deux éléments frappent le plus à la lecture de ce classement effectué par l'International Data Corporation, ou IDC. Parmi les cinq constructeurs qui vendent le plus de smartphones, quatre sont asiatiques, et trois, plus précisément, viennent de Chine. Le marché devient par ailleurs de plus en plus élitiste. Outre Samsung, Huawei, Apple, Oppo et Xiaomi, les autres fabricants se partagent 33,8% de parts du marché, soit une baisse significative de 5,8% d'une année sur l'autre, et de près de 20% en termes de volumes de vente. Des chiffres qui rappellent les propos du président de Sony. Il y a quelques mois de cela, celui-ci affirmait atteindre le nouveau tournant technologique pour revenir en force sur le terrain du téléphone portable.

Vente smartphones par constructeurs.

Ce classement montre bien une perte sèche du marché du smartphone, d'une année sur l'autre, et pour la quatrième année consécutive.

De manière générale, 355 millions de smartphones ont été écoulés ce trimestre. Le marché accuse une perte significative de 22,6 millions d'unités mobiles, constituant 6% de parts de marché. Les analystes de l'IDC affirment qu'il s'agit du quatrième exercice consécutif où, d'une année sur l'autre, les ventes déclinent. De quoi se poser des questions quant à la viabilité future de ce marché. Une baisse qui se ressent jusqu'en Chine, le pays le plus client de téléphones portables, où les ventes ont baissé pour le sixième trimestre consécutif.

Il ne faut, par ailleurs, pas se méprendre ; non, les Galaxy S9 et Note 9 de Samsung ne se sont pas mal vendus. Le constructeur sud-coréen est déficient essentiellement dans le domaine des smartphones entrée et milieu de gamme. Dans ce registre, les fabricants chinois permettent d'acquérir des smartphones moins chers, et souvent mieux équipés. C'est sans doute la raison pour laquelle la firme de Séoul a décidé d'annoncer les Galaxy A6, A7 et A9. En changeant son fusil d'épaule, Samsung peut-il accroître la distance entre lui et Huawei, son dauphin ?

Comment l'IDC calcule-t-il les ventes de smartphones chaque trimestre ?

Les résultats commerciaux communiqués par l'International Data Corporation ne sont pas fixes. Il s'agit d'estimations de ventes mondiales, calculées à partir de certaines régions représentatives. Afin de parvenir à ce classement, l'IDC a couvert les territoires de la Chine, des États-Unis, de l'Espagne, et également de l'Indonésie. De plus, les filiales de constructeurs, telles que Honor pour Huawei, sont assimilées à leur société-mère dans une optique de clarté.

Les ventes de smartphones selon l'IDC.

C'est en analysant quatre marchés que l'IDC parvient à estimer les ventes du troisième trimestre 2018.

En procédant, sur des bases mensuelles, trimestrielles, ou semestrielles, à cet observatoire, l'IDC parvient à des résultats fiables. Ceux-ci permettent d'établir les tendances du marché du smartphone. Le but est d'offrir davantage de visibilité quant à la santé financière de ce marché.

Il faut bien prendre en compte que, malgré l'implication de 1 100 analystes à travers le monde, les résultats communiqués par l'IDC ne sont pas fixes. Il s'agit d'une indication importante, mais qui nécessitera toutefois les confirmations des constructeurs sur leurs ventes mondiales pour être entièrement valides. De fait, il n'est pas impossible que dans le futur, des corrections, généralement mineures, viennent préciser ce classement.

À voir aussi : les forfaits mobiles pour smartphones les plus demandés cette semaine.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar