Téléphonie Mobile

Enfin ! Patrick Drahi peut souffler un peu puisque les mauvaises nouvelles semblent s’éloigner de SFR. L’opérateur au carré rouge a réussi à recruter 1,1 million de nouveaux abonnés entre le premier trimestre 2017 et le dernier trimestre 2018. Une remontée qui lui permet de doubler Free mobile. Ce dernier a perdu des clients tout au long de l’exercice 2018. Il est d’ailleurs le seul à en perdre, puisqu’Orange conserve son avance considérable, et Bouygues Telecom sa courbe particulièrement régulière.

SFR regagne du terrain : le carré rouge continue de voler les clients du trublion

SFR en a connu des déboires. Souvent pointé du doigt d’abord pour la mauvaise qualité de ses services, puis pour son service client très mal noté, ou encore pour des pratiques commerciales douteuse, l’arrivée de Patrick Drahi en 2014 aura été houleuse. Cela s’est naturellement traduit par une lourde perte de clients qu’il a fallu compenser.

les offres de red by sfr

Avec les offres agressives de RED by SFR, l'opérateur au carré rouge aura réussi à regagner ses abonnés perdus.

Ce premier objectif a été atteint pour SFR. Aujourd’hui, l’opérateur mobile peut se targuer d’un parc de 13,5 millions d’abonnés mobiles. C’est près de 1,1 million de plus par rapport au début de l’année 2017. Une augmentation légèrement plus importante que celle connue par Orange notamment, le leader du marché. Toutefois, l’avance de SFR sur Free doit encore se creuser. Selon les derniers chiffres, elle n’est que de 100 000 abonnés. Sur un parc total de 57 millions d’abonnés (sans compter les abonnés MVNO), cela ne représente pas un écart important.

Cette remontée de SFR vient de plusieurs facteurs. On peut en citer deux : une importante amélioration du réseau mobile, et une stratégie commerciale agressive. Nombreux sont les abonnés à observer des débits réellement satisfaisants en 4G. Si l’on ajoute à cela une couverture en 4G de 99% de la population, SFR s’est construit un bon atout. Il n’a pas tardé à en jouer en déployant des promotions toujours très fortes. On peut principalement penser aux offres de RED by SFR, proposées toute l’année à des prix très bas. SFR attire aussi des clients mobiles via ses box internet, souvent bradées dès 10€ par mois. Ainsi, les clients de la box internet de SFR profitent de forfaits moins chers encore, et se voient proposés plusieurs centaines d’euros d’économies en une année.

Orange toujours leader du marché, et cela ne risque pas de changer

Les choses vont très bien pour les deux autres opérateurs que sont Orange et Bouygues Telecom. Si le second est en bas du classement, il a élargi son parc d’abonné de 10 % environ. En réalité, il s’agit là encore de 1 million d’abonnés supplémentaires. Cela résonne toutefois mieux pour Bouygues Telecom que pour Orange. Pour ce dernier, un million d’abonnés en plus représentent une augmentation de 5,5% « seulement ».

graphique des opérateurs

Orange fait clairement course en tête devant SFR, Free et Bouygues Telecom.

Orange a bien de quoi se frotter les mains. L’opérateur historique parvient à garder son avance avec actuellement 5,7 millions de clients de plus que SFR, 5,8 millions de plus de Free mobile, et 8,3 millions de clients de plus que Bouygues Telecom. Décidément, rien ne semble empêcher Orange de récolter le titre de premier opérateur de France. Il faut bien avouer que quand l’Arcep ou nPerf reconnaissent chez lui le meilleur réseau de France, cela donne envie. Cette domination montre aussi que sur le marché actuel, les prix agressifs ne font pas tout : la réputation joue également un rôle primordial.

Une perspective qui fait réfléchir sur le cas de Free mobile. Malgré des promotions fortes qui se répètent de semaine en semaine, l’opérateur perd ses clients. Les prix sont certes bas, mais le retard sur le déploiement de la 4G, l’agressivité de la concurrence ou encore les avis négatifs des clients lui font un tort évident.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar