Téléphonie Mobile

La 5G poursuit son déploiement dans le monde, et particulièrement en France, où tout le territoire n'est déjà pas couvert par la 3G et la 4G. La Terre n'est cependant pas le seul endroit où les réseaux téléphoniques cherchent à s'installer. C'est donc sur la Lune, principal satellite de notre planète et qui fait depuis longtemps l'objet de nombreuses opérations de découverte, que la 4G va s'installer. Le groupe Nokia a en effet remporté un contrat pourvu par la NASA, agence spatiale de renom qui n'est plus à présenter, pour développer cette technologie dans l'espace. Pourquoi un réseau téléphonique pour un endroit aussi peu peuplé ? MonPetitForfait décrypte la face cachée de ce projet.

Contrat lunaire entre Nokia et la NASA pour plus de 14 millions de dollars

Les aventures spatiales de Nokia et la 4G sur la Lune faisaient déjà les choux gras de la presse en 2018. Rebelote ce mercredi 14 octobre : les laboratoires Bell Labs, propriété du groupe Nokia depuis 2016, ont annoncé avoir été missionnés par la NASA pour une mission pour le moins originale. Celle-ci consiste à déployer le tout premier réseau téléphonique hors de la Terre, sous la forme d'une technologie 4G ; la 5G est aussi envisagée à moyen terme sur la Lune. Voilà qui peut sembler audacieux, et on imagine un coût pharaonique à ce projet.

En réalité, il s'agit d'un appel d'offres lancé par la célèbre NASA (National Aeronautics and Space Administration) pour participer au développement de leur programme spatial. Le groupe finlandais Nokia a ainsi écarté les autres concurrents, pour finir par remporter cet appel au coût de 14,1 millions de dollars. Il s'agit d'un projet qui se donne 2 ans pour réaliser cette ambition, au travers de technologies aventureuses ; mais dont le tarif reste encore relativement flou.

Nous sommes enchantés d'avoir été désignés comme partenaire privilégié par la NASA pour développer les technologies ‘Tipping Point' sur la Lune, afin de participer à ouvrir la voie à une présence humaine à long terme sur la surface lunaire. Alors, quelle(s) technologie(s) pourrez-vous découvrir très bientôt ?” — a posté le compte Twitter de Bell Labs jeudi dernier. Celui-ci a amorcé ensuite vers l'annonce du développement d'un réseau 4G/LTE, puis sûrement 5G, à la surface de la Lune. Ce déploiement se fera en s'adaptant à des conditions extrêmement difficiles ; température, rayonnement solaire, vide, impact des vibrations au décollage et à l'atterrissage : les acteurs téléphoniques et spatiaux se font un point d'honneur de ne rien laisser de côté. L'objectif est ici d'optimiser la transmission maximale des données, moyennant toutes ces contraintes.

réseau mobile à la montagne.
À lire aussiQuelle couverture réseau dans les zones de montagne ?
Lire la suite

De la 4G sur la Lune : pour quoi faire ?

Ce projet peut sembler démesuré, mais il répond en réalité à des objectifs spatiaux bien précis. La 4G servira ainsi à faciliter la transmission de nombre de données recueillies dans le cadre de diverses missions d'exploration. La transmission des données par satellite est déjà très performante, mais elle gagne à être améliorée. Ainsi, l'équipementier Nokia propose de prendre en charge d'ici 2022 les communications sonores ou visuelles depuis la Lune, ainsi que la télémétrie, l'échange de données biométriques ou encore le déploiement et le contrôle de robots explorateurs.

4G sur la Lune Nokia NASA tweet BellLabs

“Préparez-vous au décollage… Nous nous dirigeons vers la Lune, conjointement avec la NASA et Intuitive Machines. Découvrez-en plus sur la manière dont nous construisons et déployons le tout premier réseau téléphonique sur la surface de la Lune.”

De plus, ce projet s'inscrit dans une plus grande ambition de la part de la NASA. De fait, le plan Artémis 3 consiste à renvoyer une présence humaine à la surface de la Lune ; pour la première fois depuis 1972 et la mission Apollo 17. Une base habitable devrait voir le jour à l'horizon 2024, avec un binôme d'astronautes à parité de genre, établis de manière permanente dans l'espace. Cette installation servira par la suite de base arrière pour les missions d'exploration de la planète Mars. Là aussi, les acteurs spatiaux prévoient l'éventualité du déploiement d'un réseau 4G ou 5G, après la Lune. De quoi faire rêver même les plus sceptiques.

Forfaits mobiles 5G
À lire aussiDéploiement de la 5G en France : l'essentiel à savoir
Lire la suite

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments