Carte SIM prépayée et recharges mobiles : une consommation à la demande

Dernière mise à jour : 1 juillet 2017
Sommaire

On se souvient tous des cartes prépayées disponibles à la caisse des supermarchés : ce type d’offre fut l’un des premiers proposés par les opérateurs de téléphonie mobile. Si aujourd’hui elles se font plus rares, les cartes prépayées existent toujours et peuvent offrir une alternative aux forfaits mobiles, notamment pour les utilisateurs occasionnels de téléphone portable.

La carte prépayée : une consommation à la demande

Avec une carte prépayée, le principe est de ne payer que ce que vous consommez : autrement dit, elle offre une certaine souplesse de consommation et permet une meilleure maîtrise de votre budget téléphonique. Il y a encore quelques années, les forfaits mobiles illimités étaient hors de prix : les cartes prépayées étaient alors une alternative largement utilisée. Existant encore de nos jours, elles sont de plus en plus utilisées pour des cas particuliers, tels que les appels vers certaines destinations à l’étranger. Certains opérateurs proposent des forfaits qui fonctionnent sur le même principe : ne payer qu’en fonction de sa consommation comme les forfaits Prixtel.

Aussi, pour acquérir un numéro de téléphone, il faut une carte SIM : si celle-ci est fournie lors d’une souscription à un abonnement, il vous est aussi possible de l’acheter seule ou avec un mobile et de charger des crédits dessus par la suite. Il existe une grande diversité d’offres prépayées et il est donc tout à fait possible de trouver une recharge précisément adaptée à son type de consommation. Certaines comprennent une durée d’appel fixée au prorata du crédit acheté, avec SMS/MMS illimités ou non, tandis que d’autres proposent des appels, SMS/MMS illimités mais pour une durée de validité limitée.

recharge-mobile-carte-sim

Dans le premier cas, aussi qualifié de « pay as you go », le crédit de consommation comprend les appels, SMS, MMS et internet, et chacune des utilisations consomme une partie du crédit. Une fois le crédit épuisé, il n’est plus possible d’utiliser la ligne, si ce n’est pour recevoir un appel dans la limite de validité de cette dernière. A titre d’exemple, la carte prépayée Mobicarte proposée par Orange peut être rechargée pour un montant de 5 euros, sachant que les appels sont facturés au coût de 0,33€/min, chaque SMS à 0,08 € et internet à 0,42 €/Mo, valable pour 6 jours, avec appels et SMS illimités après 21h. En revanche, certaines recharges offrent ces services en illimités (appels, SMS/MMS), avec pour seule limite la durée de validité. C’est le cas des recharges illimitées proposées par SFR. La carte prépayée à 10 euros comprend ainsi les appels et SMS/MMS illimités, 100 Mo de data, et ce pour une durée de 10 jours.

Dernier cas de figure, une carte prépayée avec rechargement automatique par franchissement de seuil ou mensuel. Dans la première hypothèse, votre compte est automatiquement rechargé en deçà d’un seuil de crédit, d’un montant que vous aurez vous-même défini. Autre option, votre carte est créditée mensuellement par un montant défini. Cette possibilité est par exemple proposée par l’offre Réglomobile de E. Leclerc. Enfin, il est également possible d’opter pour une simple recharge de crédit internet.

Dans quels cas opter pour une carte prépayée?

Avec la prolifération des abonnements sans engagement à des prix plus que concurrentiels, la carte prépayée a perdu de son attrait, d’autant plus qu’elle implique de faire attention à son crédit et de recharger régulièrement : désagréments que ne présentent pas les forfaits. D’ailleurs, la plupart des opérateurs commencent à délaisser cette possibilité, et certains ne proposent plus du tout de carte prépayée : c’est le cas de Virgin Mobile depuis janvier 2016, ou encore de l’abandon de la carte Simyo de Bouygues Telecom en 2015. Il reste cependant quelques hypothèses pour lesquelles une carte prépayée offre une bonne alternative aux forfaits.

  • Pour une utilisation occasionnelle de votre mobile

Si vos appels sont ponctuels et de courte durée, alors une carte prépayée peut être une bonne solution : elle n’est rentable que si vous téléphonez très peu. Les consommateurs soucieux de leur budget téléphonique pourront donc économiser un forfait mensuel tout en maîtrisant leur consommation.

  • Pour vos séjours à l’étranger ou pour communiquer à l’international

Opter pour une carte prépayée est particulièrement attractif pour les expatriés ou tout simplement lors d’un séjour à l’étranger. Il existe une myriade de cartes prépayées « internationales » qui permettent d’appeler vers un pays déterminé (par vos soins) ou région. Certaines cartes sont spécifiquement destinées aux expatriés, car elles permettent, pour un montant raisonnable, de conserver son numéro français et ne pas perdre ses contacts.

  • Pour un premier portable

Les cartes SIM prépayées peuvent être intéressantes pour le premier portable d’un adolescent, en lui apprenant à gérer son crédit sans dépasser leur forfait. Les forfaits bloqués peuvent cependant eux aussi tout aussi bien faire l’affaire.

carte-sim-prepayee-operateur

Limite de validité de la recharge mobile

On distingue la validité de la recharge et la validité de la ligne. La période de validité de la recharge concerne le délai dans lequel vous devez utiliser votre crédit, tandis que la validité de la ligne correspond au délai durant lequel vous pouvez recevoir des appels. A l’expiration de ce délai, votre ligne n’existe tout simplement plus.

Les crédits non consommés avant l’expiration de la période de validité de la recharge sont définitivement perdus. En revanche, si vous rechargez votre carte SIM alors qu’il vous restait du crédit, celui-ci est reporté et sa durée de validité est celle de la dernière recharge.  Il est donc possible de recevoir des appels gratuitement sur le numéro de votre carte SIM même après épuisement de votre crédit ou expiration de la période de validité, mais un minimum de communication est nécessaire pour garder votre ligne active : envoi de SMS, minimum d’appel, etc.

Pour autant, il existe certaines cartes dont les recharges ont une durée de vie illimitée. Bien souvent, il s’agit d’un compte lié à votre carte prépayée, et un minimum de facturation est prélevé le premier jour du mois pour la créditer – d’où le maintien de la ligne. A vous ensuite d’y ajouter les recharges nécessaires.

Où trouver une carte SIM prépayée et ses recharges?

La plupart des opérateurs proposent des cartes SIM prépayées : c’est le cas de Bouygues Telecom, La Poste Mobile, Orange, SFR, NRJ Mobile, Sympa Mobile, ainsi que certaines marques de grande distribution comme Leclerc ou Auchan. Il est ainsi possible d’acquérir une carte SIM prépayées de différentes manières :

  • En kit, composé d’un téléphone, une carte prépayée et une recharge.
  • Une carte prépayée seule avec une recharge dans le cas où vous possédez déjà un téléphone.
  • Une simple recharge pour réalimenter votre crédit.

A savoir que la plupart du temps, une certaine quantité de crédit est offerte pour tout achat d’une carte SIM prépayée.

Ces recharges sont vendues dans les boutiques de votre opérateur téléphonique, dans les bureaux de tabac, les supermarchés, et certains distributeurs de billets offrent même la possibilité de recharger votre carte. Il est également possible de passer directement par le site web de votre opérateur, que ce soit pour acheter une carte ou la recharger. Enfin, plutôt que d’acheter à chaque fois une nouvelle recharge, il est possible de mettre en place un rechargement automatique, dont les conditions varient selon l’opérateur choisi.

carte-sim-prepayee

On vous a été utile ?
Pour nous remercier,
partagez !