Fournisseurs d'accès internet

C’est un véritable chamboulement qui vient de se produire. Partagées entre les géants Canal+ et BeIN SPORTS, les diffusions des compétitions européennes de football seront la propriété de SFR. C’est notamment via son offre SFR Sport que la filiale d’Altice proposera les rencontres. La prise d’effet des droits du FAI sera effective à compter de 2018.

SFR passe à l’attaque et remporte les droits de la LDC et l’Europa League

Décidément, la stratégie de diversification de SFR ne semble pas prête de s’arrêter. Fin 2015, SFR s’affirmait comme un acteur majeur de la diffusion de manifestations sportives. Le fournisseur d’accès à Internet empochait effectivement les droits de diffusion du championnat anglais de football. Au nez et à la barbe de Canal+, jusqu’alors détenteur de ces droits, SFR acquérait l’exclusivité pour les années 2016 à 2019. Pour ce faire, le groupe de Patrick Drahi n’avait pas lésiné sur les moyens. L’opération était effectivement évaluée à près de 300 millions d’euros pour les trois années. Mais ce montant ne semble pas intimider le groupe qui vient de remettre ça.

L’UEFA vient effectivement de rendre sa décision quant aux droits de diffusion pour ses compétitions reines. La Ligue des Champions et sa petite sœur la Ligue Europe ont ainsi trouvé preneur. Et, une fois encore, c’est SFR qui a raflé la mise. Alors que le fournisseur d’accès à Internet avait marqué les esprits en obtenant les droits de diffusion de la Premier League, cette nouvelle victoire est un véritable cataclysme. Les géants du secteur que sont Canal+ et BeIN SPORTS viennent effectivement de perdre une guerre qui pourrait leur couter cher. Cher, c’est aussi le cas du contrat que vient de remporter SFR. Pour les droits de diffusion des deux compétitions des années 2018 à 2021, le FAI a déboursé la bagatelle de 350 millions d’euros par saison.

droits LDC SFR

SFR diffusera la Ligue des Champions de 2018 à 2021.

Champions League et Europa League : un duo gagnant pour SFR

Si le butin déboursé par la filiale d’Altice est bien de 350 millions d’euros par saison, le montant dépasserait ainsi le milliard d’euros sur trois ans. Un investissement aussi important qu’inédit. La somme serait par ailleurs répartie de manière largement inégale. L’UEFA Champions League monopoliserait ainsi chaque saison plus de 300 des 350 millions dépensés par SFR. À titre de comparaison, les droits de diffusion cumulés de Canal+ et BeIN SPORTS pour cette compétition atteignaient jusqu’alors 140 millions d’euros. Dans un contexte concurrentiel de plus en plus difficile, l’inflation des droits n’apparait toutefois pas si incohérente. Le nombre de match étant lui aussi extrêmement important.

À elle seule, l’UCL totalise ainsi pas moins de 137 rencontres. Pour l’UEFA Europa League, il s’agit d’un peu plus de 200 matchs. Face à une telle quantité d’événements à diffuser, le groupe a déjà une idée d’organisation. Alors que plus de 300 matchs seront ainsi à proposer aux abonnés, la diffusion des rencontres ne sera pas tout le temps intégrale. Si ce sera le cas pour la majorité des matchs, à savoir plus de 240, les autres seront alors proposés sous forme de résumés. Ces derniers seront alors diffusés lors d’émissions dédiées. Alors que ces deux compétitions réunissent le gratin européen, les audiences sont démesurées chaque année s. Les retombées économiques devraient donc être importantes pour SFR.

droits Europa League

L'Europa League sera également diffusée par SFR dès 2018.

Diffusion en clair, revente de droits : quelle stratégie pour SFR ?

Alors que le groupe vient assurément de signer l’un des plus gros coups de l’année, reste à savoir comment sera gérée la diffusion des matchs. De manière logique, les chaines SFR Sport seront privilégiées pour diffuser les rencontres. Au rythme des compétitions, les phases de poule seront ainsi diffusées de manière hebdomadaire. Huit rencontres seront alors proposées en direct et autant seront disponibles en différé. Respectivement, les joutes européennes seront proposées à des horaires fixes. Le groupe table notamment sur des diffusions à 19 heures et 21 heures chaque semaine.

Pour ce qui est du reste de la compétition, avec notamment des rencontres décisives, le suspense est maintenu. Michel Combes affirme ainsi que le groupe se « laisse une marge de manœuvre ». Le voile n’est donc pas levé sur une éventuelle cession de droits pour certaines rencontres. Par ailleurs, si des matchs peuvent être proposés en clair, cela n’a rien d’obligatoire, à une exception prêt. En effet, seule la diffusion de la finale de la Ligue des Champions doit impérativement être proposée sur une chaine gratuite. Le groupe bénéficie toutefois de plusieurs chaines pouvant assurer cette transmission. Parmi elles, Numéro 23, RMC Découverte et BFM TV peuvent notamment être mise à profit.

droits SFR UCL

SFR Sport droits coupe d'europe

SFR : un gros coup pour attirer de nouveaux clients

Ce n’est un secret pour personne, SFR s’est lancé depuis maintenant plus d’un an dans une stratégie de diversification. Et l’opération ne cesse de prendre de l’ampleur. Après les droits de la Premier League, la chaine SFR Studio et les chaines d’information, SFR assoit encore un peu plus sa légitimité. Et la multiplication des offres de l’opérateur pourrait rapidement porter ses fruits. Avec les droits des plus grandes compétitions de football en Europe, les amateurs de sports devraient être séduis. L’occasion pour le FAI d’enregistrer, pourquoi pas, un recrutement massif de nouveaux clients.

Car avec des contenus de plus en plus développés, les arguments mis en avant par SFR sont nombreux. Le fournisseur d’accès à Internet pourrait donc s’imposer sur le marché des offres Internet incluant des bouquets TV. Actuellement le bouquet SFR Sport est proposé à partir de 19,99 euros par mois aux clients box du FAI. Pour les offres mobiles, le service est disponible à partir de 17,99. Enfin, l’offre 100% digitale proposée sans engagement est accessible dès 9,99 euros mensuels.

Partagez !

Box RED SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments