Clés 3G et 4G : comment fonctionnent-elles et à quoi servent-elles ?

Dernière mise à jour : 3 juillet 2017
Sommaire

Afin de bénéficier d’une connexion à Internet sur son ordinateur, la solution la plus classique est de se connecter à un réseau Wi-Fi. Mais, hors de son logement, il est parfois difficile de trouver des hotspots offrant cette possibilité. Alors que de plus en plus de personnes ont besoin de rester connectées, une alternative au Wi-Fi a donc été développée. Depuis maintenant plusieurs années, les clés 3G sont ainsi proposées aux consommateurs. À noter que sur le même principe, des clés 4G sont également disponibles.

Clés 3G et 4G : fonctionnement et performances

Une clé 3G, comment ça marche ?

Que ce soit pour des raisons professionnelles ou non, être connecté à Internet relève d’un enjeu à l’importance croissante. Si les smartphones permettent de réaliser de plus en plus de tâches, les ordinateurs bénéficient encore des faveurs d’un grand nombre d’utilisateurs. Alors que pour profiter pleinement de ces machines une connexion à Internet est nécessaire, les réseaux Wi-Fi ne sont pas les seules solutions. Pour accéder à Internet depuis son ordinateur, les clés 3G sont ainsi devenues un outil souvent sollicité. Et si leur succès a pendant longtemps été au rendez-vous, c’est notamment parce que leur fonctionnement est des plus simples.

Tout d’abord, afin de pouvoir utiliser cet outil, il faut au préalable insérer la carte SIM dans la clé. À l’image des téléphones, il est effectivement nécessaire d’activer le terminal au moyen du code PIN avant de pouvoir l’utiliser. Pour cela, il suffit de renseigner le code d’identification communiqué par l’opérateur. Pour le reste, comme son nom l’indique, la clé 3G, ou 4G, se présente sous la forme d’une clé USB. Et au niveau de l’utilisation, il suffit de procéder de la même manière que les périphériques utilisés à des fins de stockage. Ainsi, la clé 3G doit être insérée dans l’un des ports USB de l’ordinateur. Pour le reste, le mécanisme fonctionne à l’image d’un modem. La clé 3G propose ainsi un réseau Wi-Fi auquel il suffit de connecter ses appareils.

Clé 3G/4G

Clés 3G : quelles performances ?

De manière générale, les clés 3G proposées par les opérateurs permettent d’atteindre des performances somme toute convenables. Les standards de la 3G offrent ainsi des vitesses pouvant approcher la qualité du haut débit. Il est alors possible de profiter d’une connexion pouvant atteindre jusqu’à 15 Mb/s dans les meilleures conditions. Avec un tel débit, la qualité se rapproche alors de celle proposée par les Box ADSL. Toutefois, les débits moyens changent entre les opérateurs et en fonction de la couverture réseau. À titre indicatif, les opérateurs affichent généralement des performances pouvant varier du simple au double. Avant d’opter pour une offre, il convient donc de vérifier la couverture du lieu où sera utilisée la clé 3G.

Si de manière générale les débits proposés offrent une qualité suffisante pour pouvoir surfer dans de bonnes conditions, ces derniers peuvent être bridés par les opérateurs. C’est notamment le cas une fois que le seuil autorisé est atteint. La vitesse de navigation s’en retrouve alors très largement réduite. Si la connexion devient soudainement lente, c’est alors surement dû au fait que l’enveloppe de data a été entièrement consommée. Comme pour les forfaits mobiles, si le plafond de l’offre est atteint le débit se retrouve alors fortement réduit. Si tant est que ce dernier n‘est tout simplement coupé.

Les clés 4G : un débit pouvant atteindre jusqu’à 150 Mb/s

Pour leur part, les clés 4G offrent une qualité de débit nettement supérieure aux clés 3G. Alors qu’avec une clé 3G il est possible, dans les meilleures conditions, de profiter du haut débit, la 4G permet effectivement d’accéder au Très Haut Débit. Mais, au-delà de l’appellation, ce sont les chiffres qui permettent de mieux saisir la différence entre les deux types de clés. Aux 15 Mb/s potentiels des clés 3G, les clés 4G répondent avec un débit tout simplement 10 fois supérieur. Le débit théorique pouvant être atteint est effectivement de l’ordre de 150 Mb/s. Une différence de taille qui se ressent au niveau du confort lors de la navigation. Les temps de latence et le téléchargement de fichiers étant alors nettement plus courts.

Toutefois, comme c’est le cas pour la 3G, il est nécessaire de préciser que ces performances sont susceptibles de varier en fonction des opérateurs. La qualité de la couverture réseau joue effectivement un rôle extrêmement important dans le débit proposé. Toutefois, ces dernières années les opérateurs ont mis l’accent sur le développement de leur couverture 4G. Les quatre principaux acteurs du secteur disposent ainsi d’un taux de couverture de la population d’au moins 80%. Reste à savoir quel opérateur est le plus performant par rapport à la région dans laquelle la clé sera utilisée.

Clés 4G

Clés 3G et 4G : un accès à internet partout pour votre ordinateur

Clés 3G : quelles offres sont proposées par les opérateurs ?

Comme pour les forfaits mobiles, différentes formules sont disponibles pour ce qui est des clés 3G et 4G. Ainsi, il est possible d’opter pour des forfaits avec ou sans engagement. De la même manière que pour les offres mobiles, chaque offre vise alors à répondre à des besoins et des budgets différents.

Les offres de clés 3G sans engagement

Les offres de clés 3G ou 4G peuvent ainsi être souscrites sans engagement. C’est le type d’offre qu’il faut favoriser pour une utilisation occasionnelle. Comme c’est le cas pour les forfaits mobiles, ces formules offrent l’avantage de ne pas impliquer de contrats à longues durées. Dans le cas d’une utilisation pour une période de vacances, c’est donc la solution la plus adaptée. Mais ce type de formule offre également un autre avantage. C’est notamment le cas si le réseau de l’opérateur auprès duquel le forfait est souscrit n’est pas assez performant. Grâce aux offres sans engagement, il est effectivement plus facile de changer d’opérateur, sans que cela n’engendre de frais supplémentaires. Il suffit en effet simplement de manifester à l’opérateur en question son souhait d’arrêter l’offre.

Toutefois, il faut être attentif à la période à laquelle la démarche est lancée. Pour ne pas se faire prélever un mois qui ne serait pas désiré, il faut donc se renseigner sur la date de prélèvement de l’offre. Ces informations sont généralement disponibles sur le compte client.

Au niveau des tarifs, les opérateurs proposent tous plusieurs gammes. Ces dernières varient ainsi selon la quantité de data intégrée au forfait. Les enveloppes de data proposées par les opérateurs peuvent ainsi être de 2 ou 3 Go pour les plus rudimentaires. Le tarif associé à ces offres se situe alors aux alentours d’une dizaine d’euros. Pour des enveloppes plus fournies, de l’ordre de 20 ou 30 Go, les tarifs peuvent monter jusqu’à près de 40 euros mensuels.

Clés 4G et 3G

Les offres de clés 3G avec engagement

Alors que les offres sans engagement donnent une certaine liberté aux consommateurs, ce n’est pas le cas des forfaits longues durées. Ces derniers impliquent effectivement de s’engager auprès de l’opérateur pour des périodes de 12 ou 24 mois. Ce type d’offre est alors pertinent si l’utilisation de la clé est prévue sur une si longue période. Dans le cas contraire, si un forfait clé 3G est souscrit pour plusieurs années, l’utilisateur devra s’acquitter du paiement de son offre même s’il ne l’utilise pas. Il faut donc réfléchir en amont avant de s’engager sur une période relativement longue.

Au niveau des tarifs, les offres avec et sans engagement sont généralement proposées au même prix. L’avantage réside alors dans le prix d’achat du matériel. Sans engagement, les consommateurs payent ainsi le matériel au prix fort. En revanche, pour les offres avec engagement, d’importantes remises peuvent être pratiquées par les opérateurs. Généralement, le principe est le même qu’avec les smartphones. Ainsi, plus les forfaits sont onéreux et plus la remise sur le prix de l’appareil sera importante. Toutefois, si, par le passé, les opérateurs vendaient des clés 3G, il semblerait que ces appareils ne soient plus proposés. Ces derniers ont progressivement été remplacés par des hotspots, plus performants. Il reste néanmoins possible de se procurer des clés 3G et 4G auprès d’enseignes spécialisées. En moyenne, les clés 3G sont proposées pour près de 30 euros.

Clé 3G : un accessoire en voie de disparition

Si, pendant longtemps, les clés 3G et 4G ont été une solution idéale pour les consommateurs, ces dernières sont en train de disparaitre. Comme évoqué précédemment, les clés 3G et 4G ont progressivement cessé d’être proposées dans les boutiques des opérateurs. Mais sur la toile, le constat est le même. Il est effectivement de plus en plus difficile de trouver ces appareils sur les sites de e-commerce. Toutefois, si les clés 3G ont tendance à se faire rare, c’est aussi parce qu’un autre outil est proposé pour les remplacer.

Depuis plusieurs temps maintenant, les opérateurs proposent en effet des hotspots mobiles. Ces derniers se distinguent alors des clés 3G et 4G par leur fonctionnement. Si les clés 3G doivent effectivement être branchées aux ordinateurs, ce n’est pas le cas de leurs successeurs. Les hostpots nomades, aussi appelés box mobiles reposent ainsi sur le même principe que les box classiques. Ces points d’accès proposent ainsi une connexion à internet via un réseau Wi-Fi, auquel plusieurs appareils peuvent généralement se connecter simultanément. Toutefois, si l’appareil change, le principe reste le même, à savoir assurer une connexion à Internet en cas de mobilité.

Hotspots et Box 3G/4G

On vous a été utile ?
Pour nous remercier,
partagez !