Téléphonie Mobile

Alors que le déploiement du Très Haut Débit s’accélère, les opérateurs anticipent déjà les nouvelles technologies. Des tests de la 5G sont ainsi prévus par Bouygues, qui bénéficiera du même partenaire qu’Orange. Le géant suédois Ericsson mettra effectivement à disposition les technologies nécessaires à la réalisation des tests.

Réseau mobile : à la démonstration d’Orange, Bouygues répond par des tests de la 5G

Récemment, le directeur général adjoint de Bouygues Télécom annonçait que le FAI ne suivrait pas la stratégie de diversification de ses concurrents. Pour Didier Casas, les télécommunications nécessitent effectivement un investissement assez conséquent. Aujourd’hui, l’annonce de tests de la 5G par Bouygues fait écho à ces propos. Alors qu’Orange s’est récemment illustré, Bouygues Télécom semble vouloir très vite prendre le train de la 5G. La semaine dernière, l’ex France Télécom signait une performance inédite en France. Lors d’une démonstration du potentiel de la 5G, un débit de près de 15Gbit/s était ainsi atteint. Il n’en fallait pas plus pour faire réagir les concurrents du FAI.

Quelques jours plus tard, c’est donc Bouygues Télécom qui semble vouloir emboîter le pas. L’annonce de tests de la 5G prévus pour le mois de mars en dit long sur la volonté du groupe de Martin Bouygues de ne pas se laisser distancer sur cette technologie. Et c’est à raison que Bouygues suit cette voie puisque le FAI souffre actuellement d’un retard sur ses concurrents. Se positionner comme un acteur majeur de la nouvelle technologie serait donc un message fort pour les autres acteurs de la téléphonie.

La 5G : une technologie prometteuse et coûteuse mais encore en balbutiements

Si le coup de force d’Orange laisse rêveur quant aux capacités qu’offrira la 5G, il faut être mesuré. La performance a eu lieu dans un environnement spécialement dédié. Or, rien ne peut garantir que les résultats obtenus seront équivalents dans un milieu lambda. Néanmoins, le potentiel de la 5G est très largement supérieur à ce que propose la 4G. Si les débits s’en verront considérablement augmentés, c’est également au niveau de la latence que l’évolution devrait être considérable. Le massive MIMO employé par Orange devrait effectivement mettre à profit le nombre d’appareils afin d’améliorer la qualité du réseau.

Toutefois, il faudra être patient. L’arrivée de la 5G dans les offres commerciales des opérateurs ne devrait pas se faire avant l’horizon 2020. Pourtant ce n’est pas faute d’investissement. Les montants consacrés au développement de cette technologies sont indécents. La 5G est effectivement l’un des principaux objectifs stratégiques de l’Europe dans son projet de développement de l’avenir numérique. Si le budget prévisionnel englobe donc d’autres éléments, c’est la 5G qui devrait bénéficier de la majeure partie des 500 milliards d’euros d’investissement.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar