Numéros payants, surtaxés
L'essentiel sur les numéros surtaxés et comment les reconnaître

Sur cette page, toutes les informations concernant les appels surtaxés seront traités :

  • Les numéros surtaxés coûtent de l'argent, tant à ‘appelant que, parfois, à l'appelé.
  • Si tel est le cas, un message vocal doit impérativement être communiqué.
  • Cette page recense les différents indicatifs régionaux et mobiles.
  • Il sera également possible de consulter les différentes tarifications des numéros surtaxés.

Numéros gratuits, numéros payants, préfixes internationaux… Difficile de s’y retrouver parmi les nombreux préfixes téléphoniques. Certains sont franco-français et ne peuvent être utilisés qu’en France, quand d’autres permettent justement de désigner la France. Certains sont gratuits, d’autres sont majorés. Ces numéros surtaxés font toutefois l’objet d’un encadrement légal strict. Leurs tarifs sont réglementés, et des signalétiques ont été mises en place : rappel des préfixes en vigueur en France métropolitaine.

Les numéros commençant par 01, 02, 03, 04 et 05 : les lignes fixes

Tout comme les numéros internationaux et leur indicatif spécifique, les numéros français débutent par un code indicatif régional. Ce préfixe est fonction de leur situation géographique et vont de 01 à 05. Cette règle concerne bien évidemment les lignes fixes uniquement, et non pas les lignes mobiles.

Les numéros se répartissent ainsi :

  • 01 : Île de France ;
  • 02 : Nord-Ouest de la France (Pays de la Loire, Centre, Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne) ;
  • 03 : Nord-Est de la France (Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, Lorraine, Picardie, Nord-Pas-de-Calais, Champagne-Ardenne) ;
  • 04 : Sud-Est de la France (Rhône-Alpes, Corse, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Auvergne, Corse, Languedoc-Roussillon) ;
  • 05 : Sud-Ouest de la France (Poitou-Charentes, Limousin, Aquitaine, Midi-Pyrénées.
Indicatifs numéros de téléphone en France

Carte des indicatifs téléphoniques en France

Les numéros débutant par 06 et 07 : les lignes mobiles

Ces numéros sont connus de tous. Il s’agit là des numéros liés aux lignes mobiles, attribués par les quatre opérateurs du marché français. Seul le préfixe 06 était utilisé jusqu’à ce que les possibilités de combinaison ne commencent à s’épuiser. Les numéros en 07 ont donc fait leur arrivée le 3 mai 2010. Chacun des deux préfixes offre pourtant 100 millions de combinaisons différentes !

Avec ce type de numéros, il n'y a pas de risques d'être surtaxé. Attention toutefois aux personnes pouvant appeler avec des numéros débutant par 06 ou 07 et demandant de rappeler cette fois-ci sur un autre type de numéro, qui sera lui surtaxé.

Les numéros en 08, les numéros courts et SVA : rappel de la tarification

Les numéros surtaxés ont fait l’objet d’une réforme en 2015. Il n’existe désormais pour les entreprises et services publics que trois types de numéros. On distingue ainsi les numéros gratuits, les numéros surtaxés et les numéros dont seule la communication est facturée.

Classification et tarification

Les numéros concernés par cet encadrement législatif peuvent être composés de 10 chiffres commençant par 08, ou de 4 à 6 chiffres débutant par 1, 3 ou 118. On parle de numéros à SVA (service à valeur ajoutée) et de numéros courts. Ces numéros attribués par l’ARCEP permettent d’accéder à des services, par exemple une assistance téléphonique. Ils peuvent faire l’objet de trois tarifications différentes : gratuite, normale et surtaxée.

  • Tarification gratuite

Ces numéros ne font l’objet d’aucune facturation : ni sur les communications, ni sur le service. Les numéros concernés sont ceux à 4 chiffres commençant par 30 ou 31, ainsi que les numéros à 10 chiffres compris entre 0800 et 0805.

  • Tarification normale

La tarification de ces numéros est la même que celle vers les numéros fixes classiques. Ils sont donc décompter des forfaits mobiles ou fixe. Pour un forfait illimité, ces appels sont donc « gratuits ». Les numéros concernés sont ceux à 4 chiffres commençant par 1 ou 3, ainsi que les numéros compris à 10 chiffres compris entre 0806 et 0809.

  • Tarification surtaxée

Ces appels font l’objet d’une double facturation : la communication et le service inclus. La communication est facturée comme un appel “normal”, auquel se rajoute le prix du service. Cette facturation se traduit concrètement par une facturation supplémentaire lors de l’appel. Celle-ci sera alors prélevée directement sur la facture de l’abonné, peu importe son forfait. Depuis 2015, les professionnels ne peuvent plus utiliser ces numéros pour les services destinés aux réclamations.

Numéros surtaxés

Bien reconnaitre et différencier les numéros gratuits et surtaxés.

Parmi ces numéros surtaxés, on distingue plusieurs types :

  • Les numéros en 081 : tarification inférieure à 0,06€ par minute ou à 0,15€ par appel ;
  • Ceux en 082 : tarification inférieure à 0,20€ par minute ou à 0,50€ par appel ;
  • Les numéros en 089 : tarification inférieure à 0,80€ par minute ou à 3€ par appel.

Seuls les numéros à 6 chiffres, commençant par 118, peuvent faire l’objet d’une facturation libre.

Numéros surtaxés

Les différents types et classifications des numéros surtaxés.

Les numéros de téléphones gratuits des opérateurs
À lire aussiQuels sont les numéros gratuits des opérateurs mobiles ?
Lire la suite

Une signalétique « couleur » instaurée par les professionnels

Pour connaître la tarification des appels, et notamment repérer les numéros surtaxés, trois signalétiques ont été mises en place. Grâce à un système de couleur, le consommateur peut reconnaître en un coup d’œil le type de numéro.

Il convient ainsi de distinguer :

  • Les numéros verts : ces numéros sont gratuits ;
  • Des numéros gris : ces numéros sont non surtaxés, seule la communication est facturée ;
  • Les numéros violets : ces numéros sont surtaxés, la communication et le service sont facturés.
Numéros surtaxés, couleurs

La signalétique couleurs des numéros commençant par 08.

Un message gratuit d’information tarifaire (MGIT) obligatoire

En plus de la signalétique couleur, les opérateurs doivent obligatoirement prévenir les appelants avant le déclenchement de la surfacturation. Cette obligation, mise en place depuis 2009, concerne donc tous les numéros SVA et surtaxés. Le message d’information doit durer au moins 10 secondes et préciser les modalités de tarification. Il doit notamment décomposer cout du service et cout de la communication. Ce MGIT laisse ainsi aux utilisateurs de raccrocher avant toute facturation.

Les appels frauduleux via un numéro surtaxé

Ces numéros surtaxés font parfois l’objet d’un détournement frauduleux. On appelle ce genre d’arnaque « fraude au numéro surtaxé » ou encore « ping call ». Le principe est simple : inciter les utilisateurs à rappeler un numéro surtaxé. Pour ce faire, les arnaqueurs disposent de plusieurs techniques. De manière générale, ils laissent un message vocal assez vague pour concerner n’importe qui. Parfois, il s’agit simplement d’un bref appel, pour ensuite faire apparaître le numéro dans la liste des appels en absence.

Pour éviter ce genre de désagrément, une seule solution : reconnaître les numéros surtaxés et ne jamais les rappeler.

Ping Call
À lire aussiComment fonctionne l'arnaque ping call et comment l'éviter ?
Lire la suite

Les numéros commençant par 09

Il s’agit d’un numéro non surtaxé, mais aussi et surtout non géographique. Contrairement aux numéros débutant par 01 à 05, il est possible de les conserver en cas de déménagement. Ces numéros existent depuis 2006 et une décision de l’ARCEP. Ils viennent remplacer, chez les fournisseurs d’accès à internet, les numéros en 08 qui avaient la même fonction. Ces derniers étaient toutefois régulièrement confondus avec les numéros surtaxés !

Les numéros en 09 ne sont en revanche attribués qu’aux titulaires d’une ligne IP, autrement dit d’une box internet. Seuls les fournisseurs d’accès à internet peuvent les attribuer, en plus des numéros géographiques.

Il existe un dernier type de numéro en 09 : il s’agit du numéro cristal. Orange propose ainsi aux entreprises un numéro commençant par 09 69, destiné aux centres de relations clients. Il fait suite à l’interdiction d’utiliser des numéros surtaxés pour ce type de service, incluse dans la Loi de Modernisation de l’Économie.

Les préfixes internationaux

Pour pouvoir passer un appel vers l’international, il est nécessaire de composer l’indicatif téléphonique adéquat. Chaque pays possède son propre indicatif, même si certains partagent le même. C’est par exemple le cas du Canada et des États-Unis, dont l’indicatif commun est le 001.

Un préfixe international se compose de 00, suivi d’un certain nombre de chiffres, allant de 1 à 6. En France, l’indicatif est le 0033, aussi écrit +33. Cependant, pour passer un appel vers l’étranger, il convient de remplacer le + par un double zéro. Cela signifie qu’il s’agit bien d’un appel vers l’international. Ainsi, pour passer un appel depuis l’étranger vers la France, il faudra taper 0033 suivi du numéro souhaité. A l’inverse, le numéro 0033 suivi d’un numéro de téléphone classique apparaîtra sur l’écran en cas d’appel étranger entrant.

Pour savoir à quel pays appartient un indicatif international, certains sites proposent d’ailleurs un système de recherche ciblée. Plus rapide que de consulter une liste, il suffit de saisir le nom du pays, ou de l’indicatif concerné pour obtenir l’indicatif/pays correspondant.

Indicatif pays
À lire aussiListe des indicatifs téléphoniques de tous les pays
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
64 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
11 votes

Les bons plans du moment

Forfait RED 40 Go
SFR 60 GO
Forfait B&YOU 40 Go
Forfait SFR 60 Go