Smartphones

Souffrant d’une crise médiatique il y a peu, le Galaxy Note 7 de Samsung ferait pourtant son retour, mais seulement dans quelques pays d’Asie, via des appareils reconditionnés.

Un échec explosif pour Samsung

Ce n’est un secret pour personne, le Galaxy Note 7 a été un échec notamment dû aux cas d’explosions de ses batteries d’abord recensés en Chine. Le Monde entier a par la suite pris des précautions vis-à-vis des déboires du Smartphone, comme l’interdiction par des compagnies de vol de l’allumer ou de le charger dans l’avion. Le Galaxy Note 7 n’a depuis cessé de souffrir de son image ternie par ces multiples accidents et cette réputation de téléphone raté, voire dangereux. Samsung a finalement décidé de réagir en conséquence et a finalement décidé d’arrêter la production de ce modèle le 11 octobre 2016.

Toutefois, le géant japonais semble revenir sur ses engagements. D’après une rumeur qui trouve sa source sur le site Hankyung, le groupe devrait remettre en vente des Galaxy Note 7 reconditionnés dans certains pays d’Asie comme l’Inde ou le Vietnam dès juin. Lorsque l’entreprise a interrompu les ventes de ce modèle, il y avait encore 2,5 millions d’appareils en stock. Il s’agirait justement des téléphones que Samsung compte remettre en vente. Ceux-ci devraient s’octroyer une nouvelle coque ainsi qu’une batterie plus petite afin d’annihiler tout risque d’explosion. La capacité de celles-ci devrait être comprise entre 3000 et 3200 mAh (contre 3500 mAh pour le Galaxy Note 7 original). Les composants seraient quant à eux identiques à ceux des Galaxy Note 7 de l’année dernière.

Galaxy Note 7 Samsung

Les erreurs feraient partie du passé

Que le retour soit bien vu ou non par les utilisateurs, il reste le gros problème de l’image du Galaxy Note 7 ancré dans les esprits à corriger. Samsung se doit de faire comprendre aux utilisateurs et aux professionnels que ses hypothétiques nouveaux modèles sont différents des Galaxy Note 7 sortis l’été dernier. Par exemple, il subsiste toujours l’interdiction d’allumer les Galaxy Note 7 à bord d’un avion que certaines compagnies aériennes n’ont toujours pas levée. Il serait bénéfique pour Samsung et son Smartphone que ce type d’interdictions n’ait plus lieu d’être.

Aussi, la question du prix n’a toujours pas été évoquée pour le moment, sachant que le Smartphone avait à l’origine un prix de départ fixé à 850 euros en France. Une chose est toutefois quasiment sûre : le reconditionnement de ces 2,5 millions d’appareils permettrait d’éviter qu’ils finissent dans la nature. En évitant une telle catastrophe écologique, Samsung redorerait certainement son blason et allégerait les éventuels coûts des amendes liées au recyclage auxquels l’entreprise s’expose. Reste à attendre l’infirmation ou la confirmation de cette rumeur par Samsung.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar