Smartphones

Samsung a officiellement présenté le Galaxy Note8 la semaine dernière et il est disponible dès aujourd’hui. En moins d’une semaine, 650 000 précommandes ont été enregistrées à travers le monde. Faut-il suivre la tendance et se jeter sur le dernier né de Samsung ou bien faut-il attendre le 3 novembre et miser sur l’iPhone X d’Apple ? Voici un petit comparatif entre le Coréen et l’Américain sur quelques points essentiels.

L'écran full-display est-il à la hauteur ?

La révolution borderless nous vient de Chine avec le précurseur Xiaomi Mi Mix. Samsung n’a pas tardé à suivre la tendance et a présenté son premier écran bord à bord avec Galaxy S6 Edge. Samsung renouvela l’expérience avec le Galaxy S7 Edge, puis les Galaxy S8, S8+ et Note8. Le borderless est devenu la norme chez le Coréen. Donc on peut dire que la firme coréenne a acquis un certain savoir-faire dans le domaine et c’est peut-être pour cela qu’elle bat Apple à plate couture. L’écran Infinity du Galaxy Note8 de 6,3 pouces aux bords incurvés présente un excellent ratio d’environ 83,2%.

Les écrans borderless des iPhone X et Galaxy Note8

Apple n’a semble-t-il pas compris le concept du borderless. L’iPhone X arrive avec un écran Super Retina HD de 5,8 pouces, certes bord à bord mais pas vraiment efficace. L’iPhone X a un beau ratio de 82,9% environ mais ce qui gâche l’effet borderless, c’est la petite bande noire centrée sur le haut de l’appareil qui vient couper l’écran. Cette enclave accueille notamment le capteur photo frontal. De part et d’autre de l’enclave, l’écran affiche les réseaux mobile et Wi-Fi, l’heure ainsi que le niveau de batterie. Même si le rendu est séduisant, l’effet est gâché pendant la lecture d’une vidéo ou simplement à l’affichage de photographies.

La performance est au cœur des préoccupations du public

Samsung a compris qu’en matière de RAM, le public est exigeant. Le Galaxy Note8 embarque ainsi une Mémoire Vive de 6 Go. Les capacités de stockage sont variées avec trois modèles différents : 64 Go, 128 Go et 256 Go. À cela peut s’ajouter une carte micro SD, prise en charge jusqu’à 256 Go. Le processeur Exynos 8895 embarque huit cœurs et est cadencé à 2,3 GHz. Le Note8 est donc à la hauteur de sa réputation : fluide, rapide et performant. Les utilisateurs ne seront certainement pas déçus. Par ailleurs, le Note8 de Samsung propose une fonctionnalité très pratique : scinder l'écran en deux parties. Ainsi, il est tout à fait possible de répondre à des emails tout en choisissant une playlist sur Play Musique. Le gain de temps est appréciable.

L'expérience de jeu sur le Galaxy Note 8 est supportée par un processeur puissant

Apple a choisi de faire l’impasse sur la RAM. Son modèle phare qui rappelons-le, vient fêter les dix ans de la marque, n’embarque que 3 Go de Mémoire Vive. Soit deux fois moins que le Galaxy Note8. Les afficionados de la marque seront quand même rassurés de savoir que la faible RAM est compensée par une puce ultra-puissante. Apple a dévoilé la puce A11 Bionic de 64 bits avec un coprocesseur de mouvement M11 intégré. Très puissante et intelligente, la A11 Bionic s’adresse avant tout aux adeptes de jeux de réalité augmentée. Et pour cause, elle dispose de six cœurs qui se répartissent entre les tâches et qui peuvent aussi être exploités en même temps, selon la puissance nécessaire. Apple promet :

Quatre cœurs à haute efficacité énergétique jusqu’à 70% plus rapide que la puce A10 Fusion et deux cœurs haute performance jusqu’à 25 fois plus rapide.

l'expérience de jeu de l'iPhone X est supportée par une puce A11 Bionic

La fluidité et le réalisme sont les qualités phares que présente la nouvelle puce intelligente de l’iPhone X. Samsung a de quoi pâlir.

Peut-on vraiment sécuriser le smartphone avec l'outil de reconnaissance faciale ?

Apple voulait intégrer un lecteur d’empreinte digitale sous la dalle de l’écran OLED. En cela, la firme a échoué et a carrément décidé de ne pas inclure de lecteur d’empreinte sur l’iPhone X. C’est peut-être pour cela que l’appareil est doté du Face ID : un outil de reconnaissance faciale sans précédent. Rapidité, efficacité et sécurité, ce sont les trois objectifs atteints du Face ID. Un simple regard suffit à déverrouiller l’écran en moins d’une seconde. La reconnaissance facile fait fi de tout déguisement, le Vice-Président Marketing d’Apple, Phil Schiller l’avait promis : quelle que soit l’allure du propriétaire de l’iPhone X, le face ID le reconnaîtra. En plus de cela, la technologie 3D vient appuyer tout cela au niveau de la sécurité. Impossible de tromper le système selon Schiller : seulement une chance sur un million de piéger la reconnaissance faciale d’Apple.

La reconnaissance faciale Face ID de l'iPhone X

Samsung en revanche, peut rougir. Les problèmes de l’outil de reconnaissance faciale rencontrés perdurent. Le Galaxy Note8 enregistre un gros retard en matière de sécurité. On peut tromper le système très facilement à l’aide d’une photographie. Cela a été testé et les images ont fait le tour de la toile. Mais le Note8 dispose d’un atout sur l’iPhone X, le dos de l’appareil dispose d’un lecteur d’empreinte digitale. Samsung peut souffler.

L'outil de reconnaissance faciale du Galaxy Note8 n'est pas sécurisé

Ces deux appareils représentent le haut de gamme en matière de téléphonie mobile. Même s'ils connaissent quelques petits ratés, il est évident qu'ils n'auront aucun mal à se vendre. Il sera intéressant de voir lequel des deux terminera en tête des ventes. Le Note8 rencontre tout de même plus de concurrence puisque Apple a aussi présenté les iPhone 8 et 8 Plus. Concernant les prix, la différence est notable puisque le Galaxy Note8 est présenté à 1009 euros et l'iPhone X à 1159 euros. Néanmoins, lorsque les prix atteignent de tels sommets, les écarts semblent ridicules.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar