Smartphones

Le paiement sans contact mobile est l’une des innovations qui va prendre de plus en plus de place dans notre quotidien. Si de nombreuses personnes sont réfractaires, les avantages sont présents. Après des débuts balbutiants, dans l’ombre du paiement sans contact par carte bancaire, où en est le marché désormais ? Quels sont les atouts et les inconvénients de ce système ?

Le paiement sans contact mobile sur les pas du règlement sans contact traditionnel

Pour le moment, le paiement sans contact mobile n’est pas extrêmement connu en France. Les applications, certes nombreuses, ne sont pas encore bien implantées dans l’Hexagone. Il faudra sûrement du temps avant que les Français ne possèdent tous une application de paiement sur leur smartphone. Pourtant, ce mode de fonctionnement peut tirer des motifs d’espoir dans l’expérience acquise du paiement sans contact. Grâce à celui-ci, la perspective d’une solution de règlement sans code et plus aisé a pu s’installer dans les esprits de tous.

Le paiement sans contact par carte bleue a connu un essor impressionnant en 2015.

Le paiement sans contact a été inauguré par des cartes bancaires spécialement développées pour supporter cette fonctionnalité.

Le paiement sans contact mobile, indéniablement peut profiter de l’expérience du paiement sans contact traditionnel. Utilisé depuis la fin du XXème siècle dans certains pays, ce mode de règlement a véritablement pris son essor en France essentiellement en 2015. Au terme de cette année, près d’un tiers des établissements bancaires proposait des cartes sans contact à leurs clients. Cette idée a pu germer grâce à la multitude des solutions de paiement en ligne, telles que Paypal, par exemple. Le règlement sur Internet a bouleversé les habitudes des consommateurs. Le paiement sans contact en était l’évolution logique. Une logique respectée une nouvelle fois à travers l'apparition du règlement par smartphone. Ce dernier parvient à s'affranchir de la présence d'une carte bancaire pour l'achat.

Des avantages pour toutes les parties d’une transaction lors d’un règlement sans contact mobile

Bien sûr, le système du paiement sans contact mobile dispose d’avantages non-négligeables. Ceux-ci garantissent un attrait certain pour toutes les parties d’une même transaction. Les clients peuvent ainsi effectuer des achats sans disposer d’espèces, ni même de carte bancaire dans leur portefeuille. Munis de leur smartphone, ils n’ont pas besoin de composer leur code de sécurité pour valider l’achat pour les sommes inférieures à 30 euros. Le paiement sans contact mobile permet également un gain de temps conséquent ; en moyenne, 10 à 15 secondes sont économisées par action. Un avantage qui concerne également les commerçants, y voyant un revenu augmenté.

L'avenir devrait voir se confirmer la prégnance des solutions de paiements mobiles sans contact.

Le paiement mobile sans contact est incontestablement une solution d'avenir.

En France, depuis le 1er octobre 2017, la limite du montant d’un paiement sans contact mobile est établie à 30 euros. L’Hexagone se situe donc dans la frange haute des seuils de dépense en une seule transaction. Souvent, les commerçants établissent un montant de dépense minimum pour l'utilisation d'une carte bancaire. Cela est prouvé, les personnes dotées du paiement sans contact mobile sont d’ailleurs plus aptes à l’achat. Grâce à cette facilité de paiement accrue, c’est l’assurance de revenus plus importants. D’autant que la présence du paiement sans contact mobile dans les possibilités laissées aux clients garantit un attrait supplémentaire pour ceux disposant de cette technologie. Et puis, nul ne craint plus désormais de buter sur son code à la caisse d’un supermarché.

Le précédent Orange Bank, et le frisson des établissements financiers

Les solutions de paiement mobile sans contact en France ne sont pas légion toutefois. Il s’agit d’un marché en pleine expansion, et développé essentiellement à l’extérieur de nos frontières. Si les porte-étendards de ce nouveau mode de règlement souvent cités sont Apple Pay et Android Pay, de nombreuses sociétés se sont lancées sur le filon. Pour pouvoir en profiter, il suffit de posséder un smartphone doté de la fonction NFC, ou Near Field Communication. La couverture réseau n’est pas indispensable au bon fonctionnement de la transaction. Jusqu’à présent, toutefois, les entreprises proposant à leurs clients le paiement sans contact mobile étaient essentiellement distinctes de l’univers de la banque. Une nouvelle-venue en octobre 2017 a fait courir sur l’échine des établissements financiers un frisson.

Le paiement sans contact mobile est autorisé par Orange Bank.

Orange Bank permet à ses adhérents de posséder carte bancaire et solution de paiement mobile sans contact.

En novembre 2017, l’opérateur français Orange lance son service bancaire Orange Bank. Les avantages sont multiples pour les clients, qui peuvent ainsi centraliser tant leur consommation mobile que leurs dépenses monétaires. À mi-chemin entre les méthodes traditionnelles et la banque 2.0, la création d’Orange propose à ses clients de posséder une carte bancaire et une possibilité de règlement via leur smartphone. Suite à cette entrée en force sur le marché des finances, de nombreuses personnes ont rejoint les rangs de l’opérateur. Si une grande majorité d’organismes bancaires ont désormais lancé leurs méthodes d’application, Orange Bank a ainsi pris une avance non-négligeable et permis de marquer les esprits avec sa nouvelle offre.

Le paiement sans contact mobile, un marché en pleine expansion

Le paiement sans contact mobile est indéniablement en voie de démocratisation, à l’instar, précédemment, du règlement sans contact traditionnel. Il ne s’agit pas de déterminer s’il représente l’avenir, mais plutôt de savoir quand cette fonctionnalité sera pleinement entrée dans les mœurs du grand public. En attendant, de très nombreuses applications se sont lancées sur le marché, tels Boon, Paylib, ainsi que les plus célèbres déjà mentionnées Apple Pay et Android Pay.

La musique a réussi à évoluer avec le temps.

Comme pour la musique en son temps, l'évolution des solutions de paiement va dans le sens d'un gain de place et d'efficacité.

Cette évolution progressive est somme toute logique. Les accessoires de tous les jours portés sur soi n’ont cessé de diminuer, en taille ou en nombre. Les baladeurs CD ou cassettes des années 90 sont devenus des iPod, et les fonctions des iPod se sont glissées dans nos smartphones. L’objectif est un gain de temps, d’espace, d’efficacité. Il paraît somme toute logique qu’à terme, une carte de paiement devienne un intermédiaire trop fastidieux pour les règlements. Véritable couteau suisse des temps modernes, le téléphone est devenu une interface qui centralise, de nos jours, toutes les fonctionnalités indispensables au quotidien.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar