Appels en inconnu : que faire pour bloquer les appels masqués ?

Dernière mise à jour : 1 juillet 2017
Sommaire

Les appels inconnus sont monnaie courante aujourd’hui, qu’il s’agisse de démarches publicitaires, votre opérateur téléphonique tentant inlassablement de vous soumettre à un questionnaire, ou pire encore, d’appels malveillants. Quoi de plus désagréable que de recevoir un appel masqué et de se retrouver hésitant face à l’inconnu : répondre ou ignorer ? Au-delà de la gêne que peuvent occasionner quelques mauvais plaisantins, la situation s’avère plus grave lorsque vous avez à faire, non pas à 2 ou 3 appels, mais des dizaines par jour. Si les appels intempestifs prennent alors une ampleur telle qu’il devient impossible de les ignorer, plusieurs solutions s’offrent à vous, y compris la voie judiciaire.

appels-masques-bloque

Appels inconnus : quelques conseils pour les éviter

Inutile de rappeler d’éviter de donner son numéro de téléphone à n’importe qui, au risque de se voir confronté à ce genre de situation. Si malgré tout vous êtes sujet à des appels intempestifs ou inconnus, la première solution évidente consiste dans un premier temps à répondre pour mettre fin à des rappels de la part de l’interlocuteur. Dans de nombreux cas, l’appelant possède de bonnes intentions, et il vous suffira de lui indiquer ne pas vouloir être rappelé pour que l’interlocuteur ne réitère pas ses appels. La seconde alternative consiste à ne pas y répondre ou à les rejeter. Mais il est parfois difficile d’ignorer des appels trop nombreux ou à des heures tardives, et cette option risque fort d’être insuffisante.

Aussi, face à ce type de situation, peut-on être tenté de changer de numéro de portable. Mais il faut savoir que ce service est en principe payant (variant de 5 à 18 euros), sauf cas de harcèlement pour certains opérateurs. A titre d’exemple, un changement de numéro est facturé 18 euros chez SFR, mais est gratuit dès lors que vous apportez la preuve du harcèlement : il vous faudra alors porter plainte dans un commissariat contre X, car le service client vous demandera copie de la plainte.

Appels-inconnus

Comment identifier un numéro inconnu?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour trouver l’origine d’un appel inconnu, qu’elles soient gratuites ou payantes. Avant d’en arriver à ces dernières, il est évidemment conseillé de tester les méthodes gratuites.

  • Appeler le numéro ou le faire appeler par un ami

Il est peu probable que le destinataire réponde à vos appels, c’est pourquoi utiliser le téléphone d’un ami ou une cabine téléphonique peut s’avérer une solution utile pour découvrir l’identité cachée derrière le numéro que vous n’avez pas dans votre répertoire. Dans le cas où l’appel reçut indique « Inconnu » sur votre téléphone, l’appelant cachant son numéro, cette option n’est pas réalisable.

  • Chercher sur l’annuaire, le web ou le web profond

Si le numéro n’est pas un numéro de téléphone portable, il est possible de le trouver dans l’annuaire pro (pages blanches). Taper le numéro dans un moteur de recherche ou sur les réseaux sociaux peut également aboutir à découvrir l’identité inconnue. Si aucune de ces solutions ne porte ses fruits, une dernière consiste à utiliser un moteur de recherche pour le web profond (ou « web invisible », autrement dit la toile accessible en ligne, mais non indexée par les moteurs de recherches classiques), qui peut éventuellement trouver un résultat introuvable ailleurs.

  • Trouver la personne utilisant le numéro inconnu

Là encore plusieurs possibilités, à commencer par le service de « retour d’appels » (il est possible qu’une redevance initiale soit requise). Ce service permet, après que l’appel inconnu soit terminé et avoir entré le code de retour d’appel, d’entendre un message vocal lire le numéro. Enfin, les fournisseurs de téléphonie proposent deux services, l’appel piégé et l’appel identifié (ce dernier pouvant être payant) : ces deux services permettent de transmettre le numéro de l’appel entrant aux autorités en cas de harcèlement.

Attention toutefois aux arnaques. Si lors de vos recherches vous tombez sur des services payants tels que les annuaires inversés pour téléphone portable, ne donnez jamais de coordonnées personnelles à un tel site sans s’être au préalable assuré de sa sûreté.

Le cas du démarchage publicitaire abusif et le service Bloctel

Si les appels intempestifs ou masqués sont imputables à une entreprise, on parle alors de démarchage abusif, pratique encadrée par la loi Hamon. Ainsi, les appels en numéro masqué d’opérateurs sont interdits sous peine d’amende (3000 euros pour une personne physique et 15000 euros s’il s’agit d’une personne morale). Il est également possible de s’inscrire sur des listes d’opposition (liste rouge), lesquelles obligent l’opérateur à ne pas transmettre les données personnelles à cette fin.

demarchage_abusif-bloctel

Depuis le premier juin 2016, un nouveau service est entré en fonction, nommé Bloctel. Il permet aux individus de se prémunir contre le démarchage téléphonique abusif. Alors que nombre de particuliers ne répondent même plus au téléphone par habitude d’être dérangé pour du démarchage commercial, la donne a maintenant changé. Les utilisateurs peuvent dorénavant s’inscrire sur une liste leur permettant de ne pas être démarché, mais également signaler les entreprises ne respectant pas son choix. L’amende infligée pour les contrevenants monte dans ce cas à 15000 euros pour les particuliers et 75000 euros pour les entreprises.

Bloctel permet aux particuliers s’inscrivant sur le site (http://bloctel.gouv.fr) mis en place par le Gouvernement de ne pas être démarché pendant une durée de 3 ans. Au-delà de cette durée, l’utilisateur devra renouveler sa demande, Bloctel s’occupant de recontacter chacune des personnes pour leur demander de confirmer ou infirmer le maintien de leur téléphone sur la liste rouge. Certaines entreprises avec lesquelles vous avez des contrats tel que votre banque, votre fournisseur d’accès internet, votre opérateur mobile et d’autres entreprises pourront cependant vous appeler. Un contrat existant, elles peuvent entrer en contact avec vous sans être inquiétée.

Comment agir en cas de harcèlement téléphonique?

  • Bloquer les appels masqués et indésirables

Que ce soit pour bloquer un contact en particulier ou un numéro masqué, la procédure à suivre est simple et bien souvent intuitive selon les smartphones.

La plupart d’entre eux permettent à l’utilisateur d’établir une « blacklist », autrement dit une liste noire comprenant tous les contacts que vous souhaitez bloquer. Sur les appareils Samsung par exemple, il s’agit de l’option « liste de rejet », disponible à l’issu de la procédure suivante :  Onglet « clavier » > Touche « menu » > Option « paramètres d’appels » > « rejet de l’appel ». Il ne vous reste plus qu’à entrer/cocher les contacts destinés à cette liste nouvellement créée. Une telle option ne pose généralement pas de difficulté d’accès et la procédure est similaire d’un smartphone à l’autre.

liste-noire-appels-masques

Pour rejeter automatiquement les appels masqués, et encore en reprenant l’exemple du Samsung, la même procédure est à suivre : il suffit simplement, dans l’option « rejet de l’appel », d’entrer dans la « liste de rejet auto » et de cocher la case « appel masqué ». Plus de raison d’hésiter à répondre ou non, les appels seront filtrés automatiquement et n’apparaitront même pas. Attention cependant : certains appelant avec qui vous souhaitez discuter à l’avenir pourraient être bloqués avec une telle option (votre banque, une entreprise, le SAV d’un magasin que vous avez appelé, etc).

Enfin, si les paramètres de votre téléphone ne le permettent pas ou si la manipulation ne porte pas ses fruits, il existe une myriade d’applications destinées à bloquer les appels, plus connues sous le nom anglophone de « call blocker ».

Dernière possibilité, certains opérateurs proposent sur leur site web ce même genre d’option. C’est le cas notamment de Free Mobile qui propose à ses abonnés de ne plus être dérangé par les appels non identifiés : un message avertit alors les personnes dont le numéro est masqué que leur destinataire refuse ce type d’appel. Il leur faudra alors dévoiler leur numéro pour lever la restriction. Cependant, mis à part Free Mobile et SFR qui propose un service similaire, les autres opérateurs ne semblent pas disposer d’une telle option.

  • Dépôt de plainte et main courante

Si le problème persiste et qu’aucune des précédentes solutions n’a fonctionné, il est conseillé de se tourner vers la police ou la gendarmerie. Il s’agira dans un premier temps de déposer une ou plusieurs mains courantes, qui consistent à faire consigner des faits sans porter plainte. Si la situation s’aggrave, il sera alors plus aisé de déposer une plainte auprès de la police, en ayant soigneusement noté les heures et jours d’appels. Les autorités pourront dès lors saisir votre opérateur qui sera dans l’obligation de transmettre l’identité de l’individu en question. Le harcèlement téléphonique étant constitutif d’un délit, la procédure peut alors aller jusqu’au procès avec condamnation pénale et dommages et intérêts. Dans tous les cas, l’individu caché derrière les appels devrait être refroidi par une convocation au commissariat, et votre problème, résolu. Courage !

bloquer-appel-inconnu

Un délit passible d’un an de prison et 15000 euros d’amende

Les appels malveillants répétés sont considérés comme des délits par la loi, même si ces derniers consistent simplement à laisser sonner le téléphone dans le seul but de nuire. On retrouve cette qualification à l’article 222-16 du Code Pénal, qui les classe alors dans la catégorie du harcèlement téléphonique et en précise les peines conséquentes : jusqu’à 1 an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende. Les plaisantins s’amusant à appeler des personnes de manière intempestive, que ce soit en inconnu ou non, peuvent être démasquées facilement grâce aux informations que possèdent les opérateurs mobiles. La justice n’a alors qu’à condamner la personne incriminée.

On vous a été utile ?
Pour nous remercier,
partagez !