Téléphonie Mobile

Les chiffres d’affaires des opérateurs et les montants investissements ont été compilés dans un tableau récapitulatif. SFR ressort comme étant l’opérateur ayant le plus augmenté ses investissements sur l’année 2016 avec une augmentation de 24,5% par rapport à l'année 2015.

Orange réalise le plus gros chiffre d’affaires

Orange est l’opérateur ayant, en 2015 et en 2016, le plus gros chiffre d’affaires parmi les 4 principaux opérateurs français que sont Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free. Malgré cela, ce chiffre est en léger recul puisqu’il est 0,9% plus faible pour l’année 2016. De même, le chiffre d’affaires de SFR est en léger recul de 0,4%, passant de 11,039 milliards d’euros à 10,991 milliards. De leur côté, Bouygues Télécom et Free connaissent une très nette augmentation de ce chiffre puisque le premier passe 4,505 milliards d’euros à 4,781 milliards, soit une augmentation de 276 millions d’euros, ou 6,1%. Le second, Free, a vu son chiffre d’affaires augmenté de 308 millions d’euros, soit une augmentation de 7%.

Free est donc l’opérateur à connaître la plus grande progression de ce chiffre sur une année. L’opérateur de Xavier Niel a également vu, cette même année, son nombre d’abonnés grimper. Il est maintenant au coude-à-coude avec Bouygues Télécom et devrait pouvoir le dépasser durant l’année 2017.

Tableau opérateurs

Tableau récapitulatif des chiffres d'affaires et investissements des quatre principaux opérateurs français. Les valeurs sont exprimées en milliard d'euros.

Orange et SFR : les deux plus gros investisseurs des télécoms

Avec un total de 3,421 milliards d’euros d’investi durant l’année 2016, Orange est le plus actif des 4 concurrents actuels. Mais SFR n’est pas en reste, et a tout de même augmenté de 24,5% la part de ses investissements sur son chiffre d’affaire en 1 an. Cela n’est pas surprenant puisque c’est l’un des opérateurs les plus actifs sur l’extension de ses réseaux. Le carré rouge cherche également à rattraper ses retards et ses échec récents liés à ses nombreux litiges commerciaux, et ses multiples amendes.

Cependant, en terme de proportions et de pourcentages d’investissement, c’est Free qui remporte la palme : 27,3% de son chiffre d’affaires a servi à des investissements sur l’année passée. Il devance sur ce point SFR et ses 21%, Orange et ses 18% et surtout Bouygues Télécoms et ses 16,8%. Ce qui ressort malgré tout, c’est que les 4 opérateurs principaux semblent très actifs en terme d’investissement. La concurrence semble donc toujours très active pour que chacun propose un service de toujours meilleure qualité.

Des chiffres à prendre avec des pincettes

Les chiffres ont été compilés par un internaute d’après les communiqués des différents opérateurs que sont Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free. Cependant, un autre internaute n’a pas manqué de souligner un point important : il cite Sébastien Soriano, président de l’Arcep, qui, dans une interview donnée au journal Le Monde, a dit :

“Il faut faire attention aux chiffres annoncés. Ils sont souvent complexes à lire car ils mélangent de l’investissement réel et des choses plus contestables. À titre d’exemple, la location d’un réseau à un autre opérateur est parfois comptabilisée comme un investissement ou l’installation d’une box chez un nouvel abonné…”

Sébastien Soriano

Sébastien Soriano, président de l'Arcep, l'observatoire des télécoms en France.

Ainsi, si les chiffres des investissements semblent impressionnants, ils ne sont pas pleinement explicites. Pour un meilleur aperçu des investissements réellement effectués par chacun des quatre opérateurs, il faudrait un détail de ces chiffres. En revanche, en ce qui concerne les chiffres d’affaires, les montants présentés devraient être plus fiables.

Des opérateurs toujours plus compétitifs

Qu’il s’agisse d’Orange, SFR, Bouygues Télécom ou Free, la compétition est toujours très vive. Récemment, c’est surtout dans les offres mobiles que l’affrontement a été le plus fort. L’arrivée des données illimitées dans certaines offres a changé la donne. Les opérateurs sans engagements sont toujours les plus attractifs, et en terme de compétitivité, c’est probablement SFR qui a fait preuve de la plus grande réactivité face aux offres de Free Mobile. Orange a de son côté affirmé ne pas vouloir prendre part à la guerre des données qui a été initiée.

Partagez !

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

Poster un Commentaire

avatar