SFR

Après les 40 millions d’euros à payer il y a peu de temps, le groupe SFR-Numéricable reçoit une nouvelle amende. Cette fois, il s'agit de 96,7 millions d’euros à payer au département des Hauts-de-Seine. Il s’agit cette fois de n’avoir pas respecté ses engagements en ce qui concerne le déploiement de la fibre dans le département.

Une quatrième amende pour le groupe SFR-Numéricable

15 millions d’euros pour pratiques abusives à la Réunion et à Mayotte. 80 millions pour la prise de contrôle de Virgin et SFR sans en avoir reçu l’autorisation. 40 millions pour n’avoir pas respecté les engagements envers Bouygues-Télécoms. Avec les 96,7 millions d’euros qui viennent de tomber, cela fait un total de 231,7 millions d’euros d’amende en peu de temps.

Un engagement de plus non respecté pour SFR

Après n’avoir pas respecté ses engagements vis-à-vis de Bouygues-Télécoms suite à la fusion SFR-Numéricable, le groupe n’aura pas non plus respecté ses engagements de donner accès au très haut débit, et a posteriori à la fibre, au département des Hauts-de-Seine. SFR a dit prendre acte de la décision, mais a également préciser se réserver le droit de contester cette décision.

En 2007, Sequallum, filiale  à 5 % détenu par SFR et 95 % par Numéricable, devait câbler l’ensemble du département d’ici la fin 2015 afin d’assurer une connexion à très haut débit à chacun. Le contrat entre le département et Sequallum a été rompu en 2014. En 2015, c’est la société Covage qui a été engagée pour un déploiement de la fibre. Ce chantier représente la somme de 422 millions d’euros. Aujourd’hui, cet engagement n’a pas été respecté et SFR en paye les frais.

C’est sur la base du fait qu’ils ne gèrent plus les travaux de câblage depuis 2015 que SFR-Numéricable comptent tenter de contrer l’amende.

Amende pour SFR-Numéricable

SFR : un opérateur trop ambitieux ?

Il serait facile de dire que toutes les amendes viennent d’une ingestion profonde de la part de SFR. Et peut-être est-ce en effet le cas. Mais si cela venait du fait que le groupe était trop ambitieux ?

Pour rappel, SFR est le premier réseau 4G/4G+ de France et possède également un excellent réseau fibre. Alors pourquoi, malgré un réseau de toute évidence solide, le groupe enchaine-t-il les amendes ? Peut-être parce qu’ils doivent en faire trop ? Du moins plus qu’ils ne peuvent en faire. Ce serait le prix fort payé pour de l’ambition. Ceci-dit, il faut exclure les abus faits sur les îles de l’équation qui ne sont que de l’ingestion.

Le groupe tente de câbler un maximum de territoire en un minimum de temps. De nombreux contrats sont en place, du fait de la fusion SFR-Numéricable. Aujourd’hui, le groupe se retrouve avec une nouvelle amende à payer. Une série noire qui continue donc.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar