SFR

Ces dernières années, la vie n’a pas été tendre envers SFR. La Société Française du Radiotéléphone a accumulé les mauvais points. La qualité de son réseau de même que celle de son service client ont été pointés du doigt. SFR a été sacré plusieurs fois consécutives champion du pire service client. En revanche, il a aussi été noté que la qualité de son réseau s’est très nettement améliorée. Aujourd’hui, l’heure est à la reconquête des clients perdus. Pour cela, un travail en profondeur est un cours. Tout doit changer, jusqu’au nom de l’opérateur lui-même. Des tests de la 5G à la fibre jusqu’à 10 Gb/s : que veut proposer le futur Altice ?

Réseau Mobile de SFR : 500 Mb/s en 2018 et 1 Gb/s en 2019 ?

Arthur Dreyfuss, secrétaire général de SFR, n’a pas joué le jeu de la subtilité pendant sa conférence de presse du 20 mars. Les faits énoncés, ainsi que les projets, ne pourraient être plus clairs. Il faut passer d’une couverture 4G de 95% de la population à 99% d’ici la fin de cette année. Une volonté déjà marquée par le déploiement de toujours plus de sites 4G. L’Anfr publie chaque mois les chiffres liés aux nouvelles antennes de réseau mobile. Les résultats sont éloquents. Fin 2016, l’opérateur rattrapait un retard de plus de 2 000 antennes sur Orange. En seulement quelques mois, il a su mettre fin au retard qu’il avait depuis 2013. Aujourd’hui, SFR dispose d’un nombre d’antennes proche de celui de Bouygues Télécom et d’Orange qu’il pourrait dépasser dans les prochains mois. Avec ce plus grand nombre d’antennes, c’est aussi la 4G+ qui se développe très rapidement.

SFR Numéro 1 sur le déploiement de la 4G.

Sur son propre site, l'opérateur mobile se targue d'être premier sur le déploiement de la 4G en France pour l'année 2017.

L’ambition de SFR sur la 4G se traduit également au travers de débits visés. Si actuellement, 30 agglomérations profitent d’un débit mobile à 300 Mb/s, 32 devraient profiter de 500 Mb/s en 2018. Pour proposer des débits toujours plus importants, et même viser 1 Gb/s en 2019, la méthode s’avère simple. Il suffit d’agréger plusieurs bandes de fréquence. En d’autres termes, l’idée est de déployer la 4G sur le plus de fréquences possibles en même temps. Ensuite, il suffit en quelque sorte de permettre l’accès à plusieurs fréquences simultanément. Il suffit d’imaginer deux fleuves qui se rejoignent. Leurs débits se cumulent avec un élargissement du lit. Le principe est similaire pour le débit de la 4G. On élargit le canal en agrégeant plusieurs fréquences. Ainsi, si ces projets se réalisent, le service mobile de SFR ne peut que se perfectionner fortement.

À voir aussi : les offres actuelles de SFR en 4G.

Un pas de plus vers la 5G et la fibre optique jusqu’à 10 Gb/s pour SFR ?

À côté de son travail sur la 4G, SFR pense également à l’avenir. Cet avenir a pour nom la 5G. Rien de bien compliqué là-dessus. Si l’on ne connaît pas encore le nom que devrait porter cette norme, successeur du GSM (2G), de l’UMTS (3G) et du LTE (4G), on sait déjà que les opérateurs travaillent dessus. Pour SFR, l’année 2018 est l’année des premiers grands tests sur la 5G. Le déploiement devrait commencer l’année suivante, et la commercialisation pour 2020. Pour rappel, la 5G ambitionne de proposer des débits 100 supérieur à ce que propose la 4G actuellement. On pourrait donc profiter, dans la prochaine décennie, d’un réseau mobile allant de 50 à 100 Gb/s. Rappelons que la 4G ambitionne, en fin de parcours, d’atteindre 1 Gb/s. SFR a tout intérêt à ne pas rater le coche comme ce fut le cas avec la 4G.

Test d'éligibilité à la fibre de SFR.

SFR couvre aujourd'hui 1 800 communes. Etes-vous éligible ?

Les ambitions du prochainement nommé Altice ne s’arrêtent pas là. L’opérateur expérimenterait une fibre optique avec un débit de 10 Gb/s. On sait que cette technologie est capable de débits extraordinaires en condition de laboratoire. Le record actuel reste de 1 000 Tb/s, ou 1 000 000 Gb/s. Proposer un débit de 10 Gb/s est toutefois impressionnant par rapport au plafond commercial actuel de 1 Gb/s, plafond qui n’est pas systématiquement proposé, pas même par SFR. Actuellement, le carré rouge revendique 1 800 communes éligibles à un débit d’au moins 100 Mb/s. Ce débit, s’il n’a pas l’air impressionnant, s’avère déjà très nettement supérieur aux capacités de l’ADSL. En soi, cela suffit à un foyer pour une connexion stable. Augmenter les débits permet de proposer aux foyers et aux entreprises des téléchargements plus rapides, mais pas seulement. Cela permet de connecter plus d’appareils simultanément également.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar